J'ai visité

Nous sommes allés faire du vélorail en famille à Beaulac-Garthby

Ma petite famille et moi avons eu l’impression d’être en vacances le temps d’une fin de semaine. Nous avons été invités à aller essayer une activité familiale dans la belle région Chaudière-Appalaches : les vélorails de Beaulac-Garthby.

Les vélorails, qu’est-ce que c’est?

Il s’agit de deux vélos attachés à une plate forme. On y retrouve aussi deux bancs permettant à deux enfants de s’y installer. La plateforme peut alors avancer sur les rails de chemin de fer grâce aux pédaleurs.  Le vélorail est conçu pour deux adultes et deux enfants ou trois adultes. Le poids maximal est de 450 livres. Les vélorails de Beaulac-Garthby sont les tout premier au Québec (les seuls d’ailleurs!). On en retrouve beaucoup plus en Europe.

À Beaulac-Garthby, il y a deux parcours. L’un de 10 km et l’autre de 20 km. Personnellement, nous avons choisi le parcours de 10 km. Il s’agit en fait de faire 5 km et de revenir. Pour revenir sur ces pas, il suffit d’utiliser une méthode de bascule pour tourner le vélorail. Pas très compliqué. Les responsables prennent le temps de vous enseigner la méthode avant de vous laisser partir.

 Vélorail de Beaulac-Garthby

Important à savoir :
  • Il y a quelques règles concernant le vélorail. Il est important de les respecter pour votre sécurité et celles des autres.

  • En période basse saison, il faut prendre une réservation afin de s’assurer de la disponibilité d’un vélorail.

  • Il y a des heures de départ spécifiques pour les deux trajets. Je vous invite à consulter le site à ce sujet.

Mon avis

D’abord, je dois préciser que je ne suis pas en forme. PAS DU TOUT! À l’exception de courir après mes deux filles, je ne cours pas. Nous allons faire des marches en soirée. Et, je passe tous mes quarts de travail debout. Ça s’arrête là. Maintenant que vous êtes mis en contexte, vous comprenez pourquoi nous avons choisi le parcours le moins long.Ensuite, le fait d’avoir de jeunes enfants avec nous a aussi pesé dans la balance. Il suffit que l’une des filles décide qu’elle en a assez pour nous faire regretter de prendre le long parcours.

Vélorail de Beaulac-Garthby- beaux paysages

En tant que grande famille, nous avons pris deux vélorails. Dans le premier, on y retrouvait mon conjoint, mon fils de 10 ans et notre plus jeune de 20 mois. Dans le second, j’y prenais place en compagnie de ma grande de 14 ans et de Bébé Fille.

Quand nous sommes arrivés, nous avons été accueillis par des gens forts sympathiques! Nous y avons reçu les instructions, un petit cours sur la façon de retourner le vélorail et les conseils d’usages.

Beaulac-Garthby le trajet

J’ai trouvé très intéressant qu’on nous propose d’installer le siège de voiture de la Puce pour l’y installer. Le sol de la plateforme du vélorail est fait en sorte qu’il est possible de l’y attacher. On était donc sur et certain qu’elle allait demeurer assise et qu’elle soit en sécurité. Le petit plus de cette façon de faire est que cela lui a même permis de faire sa sieste!

 Vélorail de Beaulac-Garthby - Puce en profite pour faire une sieste

Après avoir enfilé les dossards jaunes fluo, nous nous sommes élancés. Wow! Est le premier mot qui nous est venu en tête. C’était facile! Jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’on descendait une petite pente. Les pentes… ça finit toujours par remonter. Cette fois-ci, ce fut un autre mot qui nous est venu en tête. Pas facile de pédaler pour faire avancer le vélorail et tout le poids des gens qui s’y trouve. Mais pas graves, nous avons persévéré. Plus d’une fois, j’ai cru que j’allais appeler mon chum (qui nous avait distancés… un peu… beaucoup) pour lui dire que je rebroussais chemin. La fatigue musculaire, le mal de genou de ma grande, les plaintes de Bébé Fille (J’ai froid, j’ai faim, j’suis fatiguée!) et la pluie (Oui, de la pluie! Il faisait environ 17 degré. Pas super chaud, mais finalement la petite pluie fut comme un petit coup de fouet. Ça même fait du bien) ont failli avoir raison de moi et de ma patience à quelques reprises.

Mais finalement, le paysage et les petits animaux que nous y avons vus valaient tous les efforts que nous y avons mis! Les filles étaient tellement heureuses de voir les petits-suisses, les oiseaux et les oies avec leurs petits. C’était mignon comme tous de les voir si excitées! Nous avons finalement atteint le 5 km qui nous indiquait qu’il fallait retourner sur nos pas.

Vélorail de Beaulac-Garthby - On a réussi à faire le 10 KM

Cette fois-ci, nous avons échangé les équipes. Mon fils est venu me rejoindre sur le vélo et ma grande est allée rejoindre mon chum. C’est à ce moment que j’ai réalisé que même si mon bonhomme est petit pour ses 10 ans, il est fait fort! Il m’a impressionné! Pas une fois, je ne l’ai entendu se plaindre. Il donnait son 100 % si ce n’est pas plus! C’est même lui qui m’encourageait!

On nous a alloué 1 h 45 pour faire le trajet, et je dois dire que nous l’avons pris dans sa totalité. Nous avons pris le temps de nous arrêter pour boire de l’eau, manger un morceau et prendre des photos. Si vous êtes en meilleure forme que moi, il est fort possible que vous preniez moins de temps pour le faire. Ce qui était aussi intéressant à savoir, c’est qu’il est possible de revenir sur nos pas à tout moment pendant la balade. Si l’on pense que le retour va être trop dur, n’hésitez à retourner votre vélorail. Aussi, si vous croisez quelqu’un de plus rapide que vous, il suffit juste d’échanger de plateforme. On ne ralenti donc pas ceux à l’arrière de soi.

Bref, on a adoré notre expérience! Les enfants aussi et selon eux, c’est à refaire! On conserve donc cette idée dans notre liste d’activités à faire pour les vacances.

Après la balade en vélorail, on fait quoi?

Le vélorail est situé au Parc Bellerive à Beaulac-Garthby, au kiosque d’accueil touristique. Il est possible d’aller y faire un tour pour connaitre les autres activités de la région.

Vélorail de Beaulac-Garthby- Parc Bellerive

Personnellement, nous nous sommes contentés d’aller nous promener sur le bord de l’eau. Les deux filles ont pu se dégourdir les jambes. Elles n’ont pas eu à pédaler pendant 1 h 45, elles. La beauté du lieu vaut la peine d’être vue. La ville de Beaulac-Garthby semble magnifique. Avoir eu plus de temps, nous nous y serions promenés sans aucun doute. Je n’avais jamais entendu parler de ce coin de pays et je le regrette. Les paysages sont magnifiques (tant la route pour s’y rendre!). Mon chum a volontairement évité les autoroutes afin que l’on profite du trajet. Dès l’apparition des montagnes, nous nous sommes sentis dépaysés. Il faut dire que nous sommes de la Montérégie. On peut compter les montagnes sur les doigts d’une seule main. Clignement d'œil

Beaulac-Garthby Parc Bellerive

Ensuite, sur la route vers notre lieu d’hébergement, nous avons fait un petit détour vers la Fromagerie P’tit Plaisir située à St-Gérard de Weedon. On y retrouve une crèmerie et un casse-croute. Nous avons donc essayer deux de leurs fameuses poutines. Très très bon dans la bouche à défaut de l’être pour notre corps! Les enfants ont adoré y voir des chèvres (oui, des vraies!). Elles étaient tout heureuses de les caresser. Un bon moyen de faire patienter les enfants pendant que l’on passe notre commande! J’ai su plus tard que le parcours de 20 km du vélorail se termine à la fromagerie. Si vous avez le temps, pourquoi ne pas aller y faire un petit tour?

Vélorail de Beaulac-Garthby- Parc Bellerive bord de l'eau

Connaissez-vous la région, le vélorail? D’autres activités à suggérer? Si vous avez l’intention de vous y rendre pendant les vacances, n’hésitez pas à partager votre expérience!

Divulgation : J’ai reçu des avantages de la part des Vélorails de Beaulac-Garthby. Cependant, les opinions partagées sont les miennes et je vous partage mon expérience de façon honnête.

Publicités
J'ai visité

Réserve faunique Mastigouche : Notre expérience avec le prêt à pêcher de la #sepaq

J’ai tellement eu de difficulté à écrire ce billet. Pour être réaliste, je crois que c’est la trois ou quatrième fois que je recommence le billet en entier. Je crois que ce qui m’empêche d’appuyer sur le bouton “publier”, c’est qu’à chaque fois, j’ai l’impression de ne pas écrire un billet à la hauteur et de ne pas arriver à exprimer à quel point nous avons aimé notre expérience! Après réflexion, je me suis dit que je laissais tombé toutes les mises en pages inimaginable. Que je laissais tomber toutes les explications et que je laissais l’inspiration venir. Et, puis… pourquoi ne pas laisser parler mes photos???

En juillet dernier, donc, j’ai eu la chance d’amener ma petite famille dans la réserve faunique Mastigouche grâce à la SEPAQ. Et, je voudrais tellement, mais tellement écrire un billet à la hauteur de notre expérience!

Réserve Faunique Mastigouche - Lac au sable

Nous avons eu accès à un chalet sur le bord du lac au Sable. Un magnifique lac, soit dit en passant! J’ai rarement vu un lac aussi propre, et avec un sable aussi doux au Québec. Je suis habituellement très dédaigneuse. Je déteste marcher dans l’eau si j’ai l’impression que je peux marcher sur des algues. Cette fois-ci, j’ai osé m’aventurer dans le lac et d’y passer un long moment parce que l’eau était limpide et que le fond du lac était d’une propreté… indescriptible! L’eau était aussi d’une bonne température même s’il a fait relativement froid pendant notre séjour (il suffit de regarder les photos, les enfants sont toujours en jeans et chandails chauds!).

Réserve Faunique Mastigouche - Lac au sable - le quai

Réserve Faunique Mastigouche - binou bateau

Par le passé, nous sommes allés à quelques reprises dans différents parcs du réseau SEPAQ. Nous avons campé en tentes huttopia et une fois en camping rustique. C’était donc une grande première avec un chalet. Tout d’abord, la plupart des chalets de la réserve faunique Mastigouche donnent directement sur un lac. Ensuite, les voisins sont situés à des distances raisonnables qui nous donnent presque l’impression d’être seuls. Finalement, plusieurs commodités sont offertes, comme par exemple, un BBQ, une cuisine complète (ainsi que toutes la vaisselles), des lits, un foyer extérieur, le bois ainsi qu’une salle de bain complète. Il était même possible d’emprunter des kayaks et des vélos, au plus grand plaisir des enfants!

Tout ce qu’il fallait apporter, ce sont nos draps (ou sac de couchage), nos serviettes, notre nourriture, notre eau, les vestes de sauvetages pour enfant et nos vêtements. Quand on a une grosse famille, on a toujours beaucoup de valises. L’idée de ne pas avoir à apporter les éléments de cuisine, c’est une très bonne idée!

Dans le chalet, il y avait trois chambres comprenant deux lits simples. L’une des chambres était suffisamment grande pour que j’y installe le parc du bébé. On y était très bien. Le chalet était bien adapté pour 6 personnes.

Réserve Faunique - Vue du chalet

 Réserve Faunique Mastigouche - tic tac toe

Pendant notre séjour de 4 nuits, on nous avait offert d’essayer le forfait pêche en famille (ou prêt à pêcher). Ce forfait consiste à avoir accès à une chaloupe (avec moteur), des canes à pêche pour toute la famille (et les accessoires) et un soutien de la part du gardien. C’est à dire qu’il est possible d’avoir un cours sur la pêche si l’on a jamais pêcher! Vraiment très pratique quand on ne sait pas trop dans quoi on s’embarque!

Réserve Faunique Mastigouche - bébé fille veste de sauvetage

Honnêtement, partir en vacances dans un lieu où il n’y a pas d’électricité, ni wifi… ça n’a pas de prix! Les enfants ont eu la chance de se promener en bateau, de découvrir de nouvelles expériences (accrocher un vers sur un hameçon, c’est tout un évènement quand on ne l’a jamais fait!) et de retrouver le bonheur de faire des choses simples comme… lancer des cailloux dans le lac, courir après les libellules, dessiner, jouer à des jeux de patience… Bref, ca nous a  fait un bien fou! Avec tout le stress de la rentrée et du nouveau travail, j’y retournerais n’importe quand! Ça doit tellement être beau en cette période de l’année!

Réserve Faunique Mastigouche - une truiteRéserve Mastigouche - le vers de terre Princesse

psitt! Il est encore temps de réserver pour les weekends d’automne. Et si vous réservez pour l’été 2016, il est encore possible de profiter des prix de 2015!

Réserve Mastigouche - les 4 enfants

Ça fait déjà un bon moment que nous sommes revenus de nos 4 jours à la réserve faunique Mastigouche et pourtant, Bébé Fille en parle encore lorsqu’elle voit passer des photos sur l’ordinateur. J’ose croire qu’elle a réellement aimé notre premier voyage à 6!

Réserve Mastigouche - couché de soleil

Réserve Faunique Mastigouche - Lac au sable - arc-en-ciel

Divulgation: J’ai reçu des avantages de la part de la SEPAQ.  Cependant, les opinions partagées sont les miennes et je vous partage mon expérience de façon honnête.

J'ai visité

Quoi faire pendant les vacances : Le Festival d’été de Québec–Place de la Famille Le Lait #FEQ

Il ne reste que quelques jours avant que sonne la dernière cloche qui annonce les vacances scolaires. Comme à chaque année, je n’ai rien de planifié pour nos vacances en famille. Je me trouve plate un peu, parce que les enfants aiment toujours avoir une idée de ce qu’on va faire. Je crois que l’anticipation est le plaisir même des vacances d’été! Cette semaine, j’ai donc commencé à faire le tour ici et là sur internet afin de trouver des idées de sorties familiales.

Les vacances dans le sud ou deux semaines dans les hôtels, on oublie ça pour cette année. Notre budget a été un peu mis à l’épreuve avec l’achat de la tourbe et le pavage de l’entrée (nouvelle maison). J’ai quand même promis aux enfants qu’on ferait quelques sorties comme par exemple aller au zoo. Bon, ça c’est moi qui veut amener les deux plus jeunes. J’aime voir l’expression de mes enfants lorsqu’ils voient un lion pour la première fois! Les deux grands n’y voient pas d’objection du moment qu’on aille sauter dans la piscine à vague en fin de journée. Je pense faire un peu de camping, mais ça… on verra si ça se concrétise.

Il serait aussi intéressant d’aller faire un tour dans la belle ville de Québec. On en profiterait pour rendre visite à mon frère et montrer le vieux Québec aux enfants. Je ne me souviens pas quand est-ce que j’y suis allée la dernière fois en famille. Cette année, mes semaines de vacances tombent en même temps que le Festival d’Été de Québec. J’en ai souvent entendu parler pour ses spectacles de musique, mais je n’y suis jamais allée. Ce que j’ignorais, c’est  qu’il y a une section avec entrée gratuite pour les familles. Il s’agite de la Place de la famille le Lait. Ça pourrait nous faire une belle sortie familiale!

FEQ_LOGO_CLR-PROCESS_PlaceDeLaFamille_leLait

Place de la Famille Le Lait

La semaine dernière, la programmation  officielle a été annoncée. Je vais être honnête avec vous, ça me tente vraiment d’y aller quand je vois toutes les activités qui sont offertes! Il y a un atelier de cirque offert par l’école de cirque de Québec. Tous les membres de la famille ont la possibilité de s’initier à la jonglerie et à l’équilibrisme. Habituellement, ce type d’activité ne s’adressent qu’aux jeunes enfants, mais pas ici… non non! Même les grands et les adultes sont invités à participer!

Il va aussi y avoir un atelier de maquillage temporaire à l’aérographe pour les enfants. Ça donne tellement de beaux résultats! Les enfants aiment toujours ça!

Une des activités qui m’interpelle et qui plairait surement à mes deux grands est le jardin mythologique avec la grotte du dragon. Balthazar, un bébé dragon, va raconter ses aventures en compagnie de son ami Ashra. Se faire conter des histoires, c’est toujours magique même quand on est grand!

Dans les Festivals, j’ai souvent remarqué que la plupart des activités dites familiales ne s’adressent en fait qu’aux jeunes enfants. Pas au Festival d’été de Québec! Oh que non, les ados auront la chance de participer à un atelier de Graffiti!! Des artistes seront sur place pour aider aux visiteurs à utiliser de la peinture en aérosol pour faire du graffiti. N’est-ce pas une activité vraiment cool pour nos ados pessimistes?? (Dites-moi qu’il n’y a pas que ma 13 ans qui trouve que tout est plate, hein?).

Il y a encore plein d’autres activités! Ce serait trop long de toutes les nommer. Je vous invite à visiter le site de la Place de la famille Le lait afin d’avoir plus d’information.

Concours

Vachement trippant Twitter

Présentement, il y a un concours en ligne sur le site web du Festival d’été de Québec. Le concours offre la chance de gagner un weekend Vachement Trippant en famille. Honnêtement, j’aimerais vraiment beaucoup le gagner!! Le prix comprend :

  • Une nuitée dans un hôtel de la Ville de Québec;
  • Un souper et un petit-déjeuner pour quatre personnes dans l’un des quatre Cochon Dingue de la Ville de Québec;
  • 4 accès VIP à un spectacle du Festival d’été de Québec;
  • 4 places réservées à la représentation de leur choix sous le Chapiteau le Lait;
  • Un certificat cadeau de 100$ chez Sail;
  • Un abonnement famille (2 adultes, nombre d’enfants de 18 ans et moins illimité, tous domiciliés à la même adresse) d’une valeur de 110$ au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ);
  • Un forfait VIP à l’Observatoire de la Capitale d’une valeur de 400$.

Le concours est en vigueur du 26 mai jusqu’au 3 juillet. La valeur approximative du prix est de 1 400$.

Bref, c’est un très beau prix! Moi, je ne dirais pas non à tout ça!!

Qu’avez-vous prévu pour les vacances?

Divulgation: J’ai reçu des avantages suite à la publication de ce billet. Cependant, les opinions partagées sont les miennes et je vous partage mon expérience de façon honnête.

J'ai testé

Les meilleurs trucs pour protéger sa peau du soleil hivernal avec Coppertone®

Moins de deux jours et nous serons en relâche!! Oh qu’on l’attend cette semaine de vacances! On croise les doigts pour que la température soit un peu plus clémente afin que les enfants puissent en profiter au maximum. Parce qu’à moins mille, pas sur qu’on va insister pour qu’ils aillent jouer dehors!

semaine de relâche soleil hivernal

Si vous partez en voyage, est-ce que vos valises sont prêtes? Est-ce que vos enfants ont fait la leur? Est-ce que vos billets d’avion sont déjà acheter? Partez-vous dans le sud ou sur les pentes de ski? Selon Statistique Canada, Cuba, le Mexique et la République Dominicaine font partie du top 15 des pays visités par les canadiens chaque année. Personnellement, je n’y suis jamais allé. À mon plus grand regret. Malheureusement, ce n’est pas cette année que ça va changer. Parce que pour notre part, je vous l’ai dit la semaine dernière, nos valises vont demeurer dans les gardes-robes. Ça me brise (presque) le cœur. Parce que oui, j’aurai adoré sortir du pays par ce temps frette froid qui perdure, mais reste que c’était sur et certain qu’on ne sortirai pas. Je ne suis pas prête à aller dans le sud avec un bébé. Je vais commencer par y aller en couple pour une première fois avant d’y amener toute la petite famille. (Ben oui, je suis égoïste de même, moi!! )

Je ne suis peut-être jamais allée dans le sud en plein hiver, mais je sais une chose. Le soleil hivernal est plus dangereux qu’on le croit. Et que les familles qui prévoient aller dans le sud pendant la relâche devraient s’assurer de bien planifier leur escapade. Lorsque l’été se pointe le bout du nez, on ne se questionne même plus. De nos jours, on sort l’écran solaire et on crème tout le monde. L’hiver, c’est moins sur que l’on a cette habitude. Saviez-vous qu’une peau qui n’a pas été exposée au soleil depuis un moment produit moins de mélanine? Ainsi, la peau est plus à risque de coups de soleil et, peut entrainer des effets néfastes à long terme (vieillissement prématuré de la peau ou cancer).

Si vous allez en montagne, il faut aussi prévoir une protection solaire. Même si vous êtes habillé de la tête au pied! La neige réfléchit 90% des rayons UV!! Ce qui double presque les effets nuisibles potentiels sur la peau. Aussi, les radiations UV augmentent de 30% pour chaque 1000 m d’altitude. Pour toutes ces raisons, il est primordiale de protéger les petites joues de nos enfants (et les nôtres!).

Les meilleurs trucs pour se protéger du soleil hivernal

  1. Dans sa valise, mettre un écran solaire à large spectre de FPS 30 ou plus : Les dermatologues recommandent de mettre de l’écran solaire toutes les deux heures et, même plus souvent si l’on se baigne ou transpire.
  2. Amener des écrans solaires adaptés à chacune des activités : Il suffit d’apporter différents écran solaire de type “mousse, à vaporiser ou en crème”. Comme chaque modèle offre des avantages qui leur sont propre, on est sur d’être protégé en tout temps peut importe l’activité en cours.
  3. Ne pas oublier des écrans physiques comme les chapeaux, lunettes solaires et/ou protectrices et vêtements protecteurs contre les UV : Les écrans solaires ont beau être indispensables, ils ne représentent qu’un élément parmi divers moyens de protection contre les rayons néfastes du soleil.

Untitled

Juste à temps pour la relâche, Coppertone® offre de nouveaux produits!

  • Lotion écran solaire Coppertone® Sensitive Skin FPS 50 : première lotion conçue spécialement pour les peaux sensibles.
  • Écran solaire Coppertone® Sport vaporisation continue FPS 30 ou FPS 50+, AccuSpray : Facile à appliquer et protège jusqu’à 80 minutes même pendant la baignade ou l’exercice! Cette nouvelle formule apporte un rafraichissement instantané à mesure que l’alcool s’évapore.
  • Écran solaire Coppertone® wet’n clearTM vaporisation continue FPS 50 et écran solaire Coppertone® pour Enfants wet’n clearTM vaporisation continue FPS 50 : Adhère  dès leur application sur la peau mouillée. Ne blanchit pas au contact de la peau mouillée. Nul besoin de s’assécher avant l’application.
  • Lotion écran solaire  Coppertone® BÉBÉ-soleilTM FPS 60 et écran mousse Coppertone® BÉBÉ-soleilTM FPS 60 : Ne cause pas d’irritation sur la peau délicate de bébé.

Pssiiiitt… Si vous allez sur le site officiel de Coppertone®, vous pouvez vous inscrire pour être membre du carnet-soleil et ainsi, obtenir des coupons-rabais et participer à des concours!

semaine de relâche soleil hivernal 02

Que vos vacances soient prévues sur la plage, sur les pentes de ski ou dans votre cours… n’oubliez pas de prévoir une protection solaire! Dites-moi donc en commentaire ce que sont vos projets! Qu’on rêve un peu… ou qu’on réalise qu’on est pas seul à demeurer à la maison!

Bonne relâche!!

Divulgation : J’ai reçu des avantages suite à ma collaboration avec Coppertone®. Les opinions émises sur ce blogue sont les miennes.

J'ai visité

Nous sommes allés à l’International des Montgolfières de St-Jean–Sur-Richelieu #montgolfières

mongolfieres01

La semaine dernière, je tentais d’expliquer à mon amoureux qu’une des choses que je trouvais difficiles de l’été en cours, était que j’avais l’impression de ne pas en profiter. Je ne suis pas du type à organiser de gros et longs voyages pendant l’été, mais reste que j’aime faire tous pleins de petites sorties (comme le démontre plusieurs de mes billets de l’été précédent). En bout de ligne, ça me revient probablement au même prix que si j’allais en “voyage” avec les enfants, mais je demeure dans mon petit confort.

Cette année, avec le déménagement, les rénovations et la grossesse, nous n’avions rien au programme. Tant que par soucis financier (nous n’avons pas reçu toutes les factures de tous et chacun encore, donc on se limite afin de ne pas avoir de grosses surprises!), tant par soucis de ne pas m’épuiser inutilement (je vous reviens sur ma grossesse dans un autre billet) et que nous finissons par manquer de temps!

La semaine dernière, donc, alors que j’en discutais avec mon homme, ma belle-sœur nous a invité à nous  joindre à eux pour aller passer une journée à l’International des Montgolfières de St-Jean-Sur-Richelieu. J’ai comme sauté sur l’occasion de sortir de chez nous avec une grande joie! Nous allions faire une sortie! Habituellement, nous ne faisons pas la tournée des festivals au Québec. Nous nous sommes toujours contenté d’aller à l’exposition Agricole de Saint-Hyacinthe puisque c’est très près de chez nous. J’étais d’autant plus heureuse de faire autre chose.

mongolfieres02mongolfieres03

Notre idée était de voir une envolée de Montgolfières. Pendant mon adolescence, j’en ai vu une. Une seule fois. Mais, je me souviens encore à quel point ce fut magnifique, Dans mes souvenirs, aussi, il y avait beaucoup, beaucoup de choses à voir à l’international des Montgolfières.

Bref, nous devions rejoindre mes belles-sœurs pour 13h30-14h00 à l’entrée du site. Nous n’avions pas regardé les heures d’ouvertures avant de nous y rendre. C’est donc en arrivant que nous avons pris conscience que ça venait à peine d’ouvrir. Sincèrement, je croyais que c’était comme tous les autres festivals au Québec et que ça débutait vers 10h le matin. Une autre surprise nous y attendait. On nous a chargé 20$ par adulte et ce, parce que nous étions en semaine. Le weekend, c’est 30$! OUF! Sur le coup, nous nous sommes dis que c’était normal. Qu’à l’expo agricole, ça tourne autour de 17$/adulte.

Dès notre arrivée, nous nous sommes dirigé vers la zone “Le lait” pour les enfants. Il y avait beaucoup de jeux gonflables, un carré de sable immense, un coin maquillage, coiffure, un coin dessin, etc. Bref, beaucoup de trucs appréciés de mon neveu et mes nièces. Nous étions 7 adultes, 1 garçon 4 ans, 3 filles (2 ans et demi (x2) et 20 mois). Compte tenu que Bébé Fille ne marche pas encore (ça va venir!), elle ne pouvait pas faire beaucoup de jeux gonflables. Mon chum devait l’y accompagner. Je l’admire d’avoir grimpé avec elle et glisser pour lui faire découvrir ce plaisir.

mongolfieres04

Bien entendu, nous sommes tombé sur une des journées les plus chaudes de la semaine! Il faisait pas loin de 33 degré, peu de vent. (Raison de plus pour dire Bravo à mon amoureux pour avoir joué dans les jeux avec la petite dans les bras!). Pour la grosse madame enceinte que je suis, ce ne fut pas facile! En plus, il n’y avait pratiquement pas de coin ombragé sur tout le site. Nous devions nous “cacher” derrière les modules gonflables. Un autre point qui nous a fortement déçu était l’absence d’abreuvoir pour remplir nos bouteilles d’eau! Il y avait bien des lavabos extérieurs près des toilettes, mais il était clairement mentionné que l’eau n’était pas potable.

mongolfieres05

Après avoir passé un long, très long moment dans les jeux gonflables, mon amoureux et moi sommes allés faire un tour sur le site. Quelle ne fut pas ma déception de me rendre compte qu’il n’y avait pas grand chose à faire. Oh, il y a des manèges, pour lesquelles il faut encore débourser de l’argent! Si l’on veut pouvoir tout faire, il faut acheter un bracelet au cout de 20$. C’est à ce moment que j’ai été vraiment très heureuse que mes deux grands ne soient pas avec nous. Ils auraient trouvé la journée bien longue! Parce que selon moi, on avait déjà payer suffisamment pour la journée. Pas question de redonner de l’argent pour faire des manèges qui n’ont pour but que de donner des maux de cœur et des maux de tête.

Pour la nourriture, je n’ai rien à redire. Quand on va dans ce genre d’endroit, on sait que l’on va payer plus cher pour un hotdog ou une poutine. Ce fut même très bon.

Vers 18h, la radio du site a fait un annonce concernant l’envolée prévue pour 18h30. Il y avait de fortes chances que celle-ci soit annulé en raison de la quasi absence de vent et de la direction de celui-ci. Ils ont fait quelques tests pour finalement nous dire que l’envolée ne se ferait pas. Je savais que c’était toujours un risque que l’on prenait. Mais compte tenu de la température, nous étions tous persuadés qu’il y aurait une envolée! C’est donc avec un sentiment de déception que nous avons quitté le site. Sincèrement, je ne pense pas y retourner l’an prochain ni les années suivantes. Quand nous aurons envi d’aller faire des manèges avec les enfants et ressentir le feeling des fêtes foraines, nous irons encore à l’Exposition Agricole de St-Hyacinthe. Ce sera un peu moins loin, un peu moins cher, et nous savons qu’il y a plusieurs activités à faire tant pour les jeunes enfants, les ados et les grands.

J’imagine que si on assiste aux divers spectacles qui sont offerts, la journée devient plus intéressante. Mais avec une toute petite fille qui est brulée de sa journée au soleil, on ne compte pas la dessus. Un point qui m’a quand fait plaisir, est que lorsque nous avons quitté, nous avons eu droit à des billets gratuits pour revenir un autre jour. Avoir été plus près du site, peut-être que nous aurions tenté notre chance pour voir une envolée…