Humeur

Toujours vivante–des nouvelles de la petite famille

Depuis quelque temps, je pense, fort à vous et au blogue. Je me questionne sur l’avenir de Pomme Cerise. Depuis quelques mois, je l’ai laissé à l’abandon pour plusieurs raisons. Je n’ouvrais même pas mon application WordPress ou ma page Facebook afin de ne pas culpabiliser de le laisser de la sorte. Il faut dire qu’entre le travail, les enfants et la maison, je suis un peu à bout de souffle. Écrire pour le blogue n’était plus aussi reposant et amusant qu’au début.

Quand un passe-temps devient une obligation, il est signe que quelque chose ne va pas. Non? J’ai donc tout mis de côté en me disant que ça reviendrait et que mes lectrices les plus fidèles me reviendraient probablement.

Je ne sais pas si vous êtes encore là, ou du moins si vous êtes encore nombreuses, mais je me suis dit qu’il serait peut-être temps de faire acte de présence et de donner des nouvelles de tout mon petit monde.

Ma dernière publication remonte à décembre. C’est fou, mais j’avais l’impression que ça faisait encore plus longtemps que ça.

République dominicaine - gran vantana beach resort

Depuis donc, ça bouge beaucoup. Princesse va fêter ses 15 ans sous peu. Elle grandit en beauté et en sagesse (je ne dirais surement pas ça tous les jours, mais c’est quand même le cas). Elle s’affirme toujours autant que lorsqu’elle était petite, mais en plus elle argumente de plus en plus. Elle joue son rôle d’adolescente à la perfection. Je suis fière d’elle, mais il m’arrive aussi d’avoir un peu le gout de l’échanger contre un modèle plus jeune. Bref, l’adolescence est plus difficile que je ne l’avais anticipée! Et vous, ça se passe comment?

Binou va avoir 12 ans pendant l’été. Il termine son primaire cette année. Il va faire son entrée au secondaire dans le même programme que sa sœur : en PEI (programme d’éducation international). Je suis aussi très fière de lui. Pour lui, aussi, ça va bien. Il grandit. On commence à avoir une petite idée de l’ado qu’il va devenir.

Bébé Fille a 4 ans et demi. Elle est dans son fu** four et le vit à 100 %! Elle a toujours eu du caractère. On y goute et pas rien qu’un peu! Heureusement que la garderie nous dit qu’elle est adorable! En février, cela a fait un an qu’avait eu lieu sa chirurgie. Tout va bien. Pas de véritable infection urinaire depuis! Une chose de moins dans notre quotidien! Par contre, les cathéters eux, en font toujours parti. Ça va bien. C’est rendu une habitude pour nous tous. Par contre, les questions commencent à venir de la part de Bébé Fille. Elle ne comprend pas pourquoi sa sœur n’en a pas et pourquoi, elle ne peut pas uriner sur la toilette. On répond comme on peut, mais c’est difficile à comprendre pour une si petite fille. On rencontre nos plus gros problèmes lorsque l’on sort. Il y a très peu d’endroits qui sont adaptés pour que l’on puisse coucher une enfant de sa taille et de son poids. Ça commence à devenir problématique et l’on doit bien planifier nos sorties.

Puce vient d’avoir 2 ans et demi. Elle est propre et est toujours aussi adorable! Son terrible two se passe bien, même très bien. Je me dis qu’on va finir par y gouter, mais en attendant on en profite! Elle parle de plus en plus et s’affirme. Elle sourit tout le temps. Bref, c’est notre petit rayon de soleil.

Du côté professionnel, ça va bien aussi. J’ai remis officiellement ma démission en janvier dernier à l’hôpital où j’ai donné 11 ans. La proximité de mon nouveau lieu de travail a eu raison de mes derniers doutes. Depuis maintenant un an et demi, je suis plus souvent à la maison. Je travaille toujours dans le même domaine avec mes mamans et bébés, mais j’ai aussi élargi mon champ d’expertise. Je fais maintenant de la pédiatrie et de la salle d’accouchement. J’adore ça! J’en apprends tous les jours!

En avril dernier, mon amoureux et moi sommes partis en voyage pour la première fois. Nous sommes allés passer une semaine en République dominicaine. J’ai adoré. Une semaine sans enfant… ahhh je rêve déjà de repartir… C’était la toute première fois que je partais sans les enfants. Ça fait un bien fou même si on s’ennuie un peu… (bah, pas tant que ça quand même!)

Publicités
Humeur

Quand rien n’arrive comme prévu #viedemaman

les deux filles jouent

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale du Bonheur. Je pourrais élaborer un texte sur ce qu’est le bonheur selon moi et Bla Bla Bla. Bon, pour être honnête, je manque de temps. Et, je n’en ai pas envie ni l’inspiration. Je suis plate de même aujourd’hui!

Aujourd’hui, parce que c’est pédago pour mes deux grands, j’ai trouvé une idée de cuisine sur Pinterest. Quelque chose de cute et d’amusant à faire entre grands. Ce ne fut pas aussi cute qu’on le pensait, mais beaucoup  plus drôle que prévu. Heureusement! Parce que le reste, je ne l’avais pas prévu!

Par contre, je n’avais pas prévu que mon ado serait pénible (ça dure depuis quelques semaines, j’aurais dû prévoir ça!). Je n’avais pas prévu passer l’avant-midi à chercher un livre de bibliothèque qu’elle a perdu. Livre qui doit être lu dans sa langue d’origine et, qui doit faire l’objet d’un travail scolaire. Bien que ma ville n’est pas un village, elle n’a pas de librairie anglaise. Heureusement, le livre se trouve en version numérique. (Si ça vous intéresse, elle doit lire “Charlotte’s web de E. B. White)

Je n’avais pas non plus prévu qu’une amie inviterait ma fille à coucher. (Ça aussi, j’aurais du le prévoir. Tous les weekends, Princesse reçoit une invitation!)

Je n’avais pas non plus planifié que je n’aurais pas le gout d’aller la reconduire. Et surtout, je n’avais pas prévu de me rappeler que la dernière punition pour mauvaise attitude et comportement était de ne pas aller coucher chez une amie. 

Ma fille n’avait pas prévu que je dirais non.

Je n’ai pas vu venir le premier : “Ça fait chier!!”

Je n’avais donc pas du tout planifier me rendre compte que j’avais officiellement une ado dans la maison aujourd’hui.

Une chance que c’est la journée mondiale du bonheur… sinon, je n’ose pas imaginer ce que j’aurais eu comme réponse.

Défi Photo

Semaine 1 : #52xMerci ma famille

Il y a beaucoup de défis sur le web. J’aime faire le tour et les regarder. Parfois, souvent même, je me dis que j’aimerais embarquer, mais ça demande beaucoup de temps. Temps que je n’ai pas nécessairement. Parfois, je me dis que je n’ai qu’à le trouver ce temps, que c’est impossible que je n’ai pas une petite demi-heure ici et là. J’aime beaucoup les défis photos. J’aimerais vraiment embarquer dans les défis de 365 photos, soit une photo par jour pendant un an, mais faut être réaliste. Ce serait trop pour moi. L’an passé, je voulais faire une photo des enfants tous les mois. Hum, je n’ai même pas essayer. Et là, je viens de tomber sur le défi que lance French Lily du blog Confession. Le nouveau défi dans lequel je m’embarque est #52xMerci.

#52xMerci
#52xMerci, c’est une photo par semaine pendant 52 semaines. Le sujet de la photo doit représenter une raison d’être reconnaissant envers la vie. Lily donne un thème toutes les semaines. Libre à nous de le suivre ou non. Pour connaitre les “règles du défi”, il suffit de suivre le lien. Pour participer ou voir les autres participants, il suffit de cliquer ici.
Pour la première semaine, le thème est : La famille.
La première semaine se déroule entre le 1er janvier et le 10 janvier (exceptionnellement, ce sera la semaine la plus longue). Notre photo doit être publié entre le dimanche et le samedi suivant. Cette semaine, suivant le thème de la famille, j’ai décidé de prendre une photo des 4 enfants. Ça fait longtemps que je me dis que je devrais le faire. Pendant les vacances, j’en ai donc profiter au maximum et… tant que Bébé Fille voulait bien coopérer. Elle préfère venir voir dans l’écran de l’appareil photo plutôt que de demeurer assise avec son frère et ses sœurs!
4 enfants noel
J’aurais même dû ajouter mon chum dans la photo. Car voyez-vous, je tiens à tous les remercier de leur patience pendant ces deux semaines qui viennent de s’écouler. Je n’ai pas été facile à vivre. J’ai vécu beaucoup de stress à l’idée de recevoir tout le monde pour noël et le jour de l’an. Oui, on a la maison la plus grande. Oui, j’ai pu coucher les deux plus petites et profiter de ma soirée. Reste que j’ai stressé tout le monde avec le fu*** ménage de la maison tout entière. Je suis fière du ménage et de tout ce qu’on a accomplie en famille, par contre je n’ai pas toujours eu la meilleure attitude. J’ai stressée. J’ai parlé fort. J’ai mal dormi. Bref, c’était trop juste trop pour moi. Il faut que j’apprenne à lâcher prise sur certaine choses.  Merci à tous mes amours de m’avoir supporté!
Humeur

“Profites-en, ça passe vite!”

2bb

“Profites-en, ça passe vite!”  est surement LA phrase que tout parent digne de ce nom a entendu un million de fois dans sa vie. Honnêtement, je dois même avouer l’avoir dite à quelques reprises, à quelques nouveaux parents. J’ai toujours eu conscience qu’effectivement, lorsqu’un bébé fait son entrée dans notre vie, tout va vite… mais tellement vite, que ça en est essoufflant. Mais je crois que je n’avais jamais vraiment pris le temps d’en profiter. Je crois même que je n’avais jamais compris ce que c’était que d’en profiter pleinement. Du moins, jusqu’à l’arrivée de la petite dernière.

Bébé no 4 (va falloir lui trouver un surnom, mais je manque d’idée. Des suggestions?) est arrivée le 15 du mois dernier. Elle est avec nous depuis un peu plus d’un mois, maintenant et je capote! Littéralement! Elle grandit trop vite! Le temps s’écoule trop rapidement. Je vois ses traits changés de jour en jour et je voudrais mettre le temps sur pause. Il m’est arrivé de la regarder dormir et d’avoir les larmes aux yeux. J’ai pleinement conscience que le temps s’écoule à une vitesse folle.

J’ai aussi conscience que ce sera la dernière. Qu’il n’y aura plus d’autres petits bébés qui se glisseront le nez dans mon cou. Je tente d’absorber tous les souvenirs possibles, mais je sais qu’il est impossible de se souvenir de tout. Je voudrais imprégner dans ma mémoire chacune de ses expressions, son odeur et la sensation de sa peau sous mes doigts. J’aimerais immortaliser le petit sourire que je perçois lorsqu’elle dort ou que je la prends. Je voudrais me souvenir de la façon dont elle réagit lorsqu’elle entend ma voix. Me souvenir de sa façon de se positionner pour prendre le sein. Je voudrais avoir le temps de la bercer des heures entières…

Mais, autant je voudrais passer tout mon temps avec cette petite fille, autant je ne veux pas manquer un seul instant de Bébé Fille. À presque deux ans, ma fille évolue à vitesse grand V. Je me sens déchirer entre chacun de mes enfants. En ce moment, ils ont tous besoin de moi à leur façon et je n’arrive pas à trouver le temps nécessaire pour chacun d’eux. Bébé Fille me fait comprendre qu’elle est encore un bébé qui a besoin de savoir qu’elle a toujours sa place dans mon cœur, que sa petite sœur ne lui enlèvera pas sa maman. Il n’est pas toujours facile de concilier un terrible two et un allaitement…

Il y a aussi Princesse qui tente de s’adapter au secondaire. Ce n’est pas facile de passer du primaire au programme régulier à un programme international. Les devoirs et leçons ne sont pas toujours une partie de plaisir quand on fait face à une adolescente qui doute d’elle-même en permanence. Je voudrais lui enlever tout le poids qu’elle se met elle-même sur les épaules, mais je ne peux pas tout faire. Elle doit faire ses apprentissages…

Mon grand de neuf ans, lui… tente de trouver sa place parmi ses trois sœurs. Pas toujours facile. Jusqu’à l’arrivée de Bébé Fille, il était le petit garçon à maman qui ne disait jamais un mot plus haut que l’autre. Maintenant qu’il arrive dans la préadolescence, il doit apprendre qu’on ne parle pas de la même façon à sa mère qu’à ses amis… pas toujours facile.

Et moi dans tout ça, je dois apprendre à accepter le fait que je ne peux pas me diviser en 4. Je dois apprendre à être une maman de plusieurs enfants et ce n’est pas toujours facile. Je voudrais tellement être la maman que j’ai rêvée d’être, mais c’est loin d’être facile à tous les jours!

Quand je les vois tous les 4 ensembles. Quand les plus grands jouent spontanément avec la plus jeune et qu’il s’en occupe sans que je ne le demande. Quand je les vois éclater de rire ensemble ou quand ils sont tous entassés sur mon petit divan… j’ai une bouffée d’amour indescriptible qui me tort le ventre. Je sais alors que j’ai fait la plus belle chose au monde! Etre la maman de ses 4 enfants là, c’est merveilleux!

Humeur

Des nouvelles, en bref…

bbkitty

C’est fou! Cet après-midi, c’est la toute première fois que j’ouvre mon ordinateur depuis mon dernier billet. Pourquoi? Par manque de temps, bien entendu! Si vous pouviez jeter un œil sur mon calendrier familial… je crois que tous les petits carrés sont noircis de rendez-vous et de trucs à faire pour les deux derniers mois.

Pour les deux derniers mois, je regrette une seule chose… ne pas avoir pris plus de notes afin de vous en parler. Depuis le 20 juin, nous avons quitté la maison pour la nouvelle, nous avons enfin fini les rénovations de l’autre maison (juste pour ça, j’aurais eu des milliers de billets à écrire!). De nouveaux locataires ont fait leur appariation dans notre ancienne maison. La grossesse se porte bien. J’en suis maintenant a 33 semaines. Bébé Fille grandit à vu d’œil. Il y a toujours autant sinon plus de spécialistes dans son dossier, mais ça je vais vous revenir la dessus (promis!). Les nuits de Bébé Fille sont… beaucoup plus faciles! Un autre billet va aussi suivre la dessus!

Les deux grands n’arrêtent pas de changer aussi. Ma princesse va faire son entrée au secondaire. Il va peut-être falloir que je lui change de surnom. Ça commence à être dépassé un peu. Mon grand s’en va en 4e année. Lui non plus n’est plus un bébé.

Bref, toute la famille se porte bien, mais on est tout simplement… épuisé! Dire qu’il ne reste que trois semaines avant la rentrée scolaire. On tente par tous les moyens de récupérer un peu!