“Maman, je veux avoir un facebook”

Maman, je veux avoir mon Facebook!” C’est une phrase que j’ai entendu un millier de fois l’année dernière. Des milliers de fois, j’ai répondu à ma préado de 9 ans qu’elle était trop jeune! Qu’il n’était pas question qu’elle ait une page Facebook à son âge. J’avais alors droit à : “Mais TOUS mes amis en ont une, EUUUX! Tu dis toujours non!”. J’avais beau dire non et répéter que les règlements de Facebook stipulent que les enfants de moins de 13 ans n’ont pas le droit d’avoir une page.

Maman je veux un compte Facebook

Un moment donné, la question s’est faite moins présente. J’ai cru qu’elle avait enfin compris mes raisons… jusqu’à ce que je me demande si elle ne risquait pas de se faire une page sans mon autorisation. Il y a un an et demi, son père lui a fait une adresse courriel sans m’en parler alors que je disais non, aussi. Il était au courant de mon opinion concernant la création d’un compte à un enfant. J’ai fini par le savoir parce que ma fille se sentait coupable de me cacher une telle information.

Donc, cette année j’ai remis en question mon opinion sur le fait que ma fille ait un compte Facebook ou non. J’ai lu un article que mon PAE (programme d’aide aux employés) a fait sur le sujet et, j’ai pris une décision. J’ai décidé que j’allais faire une page Facebook à ma fille de 10 ans. J’ai commencé par discuter avec elle sur le fait que j’aurais son mot de passe. L’ordinateur est, et demeurera dans le salon. Elle n’aura pas le droit d’ajouter des amis qu’elle ne connaitt pas personnellement ni des adultes inconnus. Pas de numéro de téléphone ni adresse ne devra apparaître sur sa page. Je voulais aussi qu’elle comprenne que se serait tolérance zéro pour des propos inadéquats envers elle de la part de ses “amis” et/ou inversement. Pas question que l’intimidation de toute part soit présente dans cette maison.

J’ai aussi eu la chance que ma fille écoute un film sur la cyber intimidation à Vrak TV la semaine précédente. Le film en question était “Cyberbully” mettant en vedette Emily Osment (Covedette dans Hannah Montana). Le film raconte l’histoire d’une adolescente qui s’inscrit sur un site ressemblant beaucoup à Facebook et qui devient la cible de ses camarades de classe. On y voit l’évolution du personnage vivant l’intimidation jusqu’à une tentative de suicide. Disons que ça vient brasser bien des émotions. Ma fille l’a écouté avec beaucoup d’attention. Quand est venue la discussion sur le sujet avec ma fille, ce fut très facile! Sincèrement, je vous le recommande si vous avez à aborder le sujet avec vos préados! Depuis, ma fille a sa propre page Facebook et j’ai pu réaliser que… effectivement TOUS ses amis étaient la dessus.

Sincèrement, je me rends compte que je peux lui faire confiance. Elle est toujours très contente de me montrer ce que ses amis lui ont écrit. Elle a déjà supprimé une amie qui lui a dit des bêtises et est venu me le confier. Elle respecte le temps alloué à l’informatique.

À la maison, surtout les soirs de semaine, les enfants ont le droit à un maximum de 30 minutes d’ordinateur. Pour le moment, je ne regrette pas ma décision… et pour un moment encore, je suis passé de la maman qui dit toujours non à la plus meilleure des mamans parce que j’ai changé d’idée! Je suis réaliste, ça ne va durer que quelques heures…

Et vous, est-ce que vos enfants ont leur page? Oui? Non? Pourquoi?

Articles sur le sujet :