J’ai testé le coffret des Fans de Caillou des éditions chouette

À la maison, les enfants adorent Caillou. Mon ainée avait une belle collection de livres qui a ensuite plu à mon fils. Et aujourd’hui, c’est Bébé Fille qui nous demande de lui lire soir après soir. Quand on m’a proposé de m’envoyer un coffret pour les fans de Caillou, vous pouvez être sûr que j’ai accepté! Avant même de connaitre le contenu du colis, je savais que ça plairait à mes filles.

Les coffrets

Sur le site officiel de Caillou, on y retrouve maintenant une boutique en ligne. Il y a deux types de coffrets en vente. Le premier s’adresse aux nouvelles mamans et à leur bébé. Le second plaira aux enfants d’âge préscolaire.

unboxing du colis

Comme j’avais préalablement visionné le vidéo qui présente le kit des fans de Caillou, j’avais une bonne idée de ce que je retrouverais à l’intérieur (oui, je suis plate comme ça! Enfant, j’essayais toujours de deviner mes cadeaux avant de les recevoir.), j’ai pensé que Bébé Fille allait faire le unboxing de la boite. Ainsi, j’allais vivre la surprise avec elle. Je n’ai pas filmé ses réactions, par contre mon appareil photo a capté tous les instants. Je vous laisse découvrir le contenu de la du colis avec nous!

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette Bébé Fille

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette Mes histoires pour bien dormir - poupée caillou

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette livres d'activités

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette livres photo

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette livres puzzle

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette livres puzzle 02

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette brosse à dents

Le coffret Fan de Caillou aux éditions Chouette lunettes soleil 02

Bébé Fille a reçu le coffret pour les fans de Caillou. Il comprend :

  • 1 livre puzzle : Caillou, le défilé des couleurs
  • 1 coffret de 6 livres : « Caillou, mes histoires pour bien dormir » :
  • 1 livre-photo : Caillou, une journée avec toi
  • 2 cahiers d’activités : (cahiers + autocollants)
  • 1 brosse à dents Caillou
  • 1 paire de lunettes de soleil CAILLOU
  • Et une surprise (La poupée Caillou)

Notre avis

Honnêtement, je m’attendais à ce que ma fille de 3 ans aime ce qu’il y aurait dans le colis, mais jamais autant. Elle a eu un véritable intérêt pour les cahiers d’activités. Ma fille aime faire des bricolages, mais jamais très longtemps. Elle préfère aller jouer dehors ou jouer avec ses jouets. Quand je sors les crayons pour dessiner, elle ne demeure jamais très longtemps à la table. Par contre, quand elle a vu le cahier d’activités avec les autocollants, c’est elle qui m’a demandé d’en faire. Et elle en redemande tous les jours!

J’aime beaucoup le livre cartonné avec photo. Il suffit de glisser une photo de notre enfant et il fait alors partie intégrante de l’histoire. Bébé Fille a aussi eu un véritable coup de cœur pour les lunettes de soleil! Pourtant, elles ne sont pas de couleur mauve! Elle les porte dans la maison, pour aller en voiture et pour aller à la garderie. Elle joue à la star!

Ce que j’aime encore plus, c’est le prix du kit. L’ensemble comprend 8 livres, 2 cahiers d’activités, 1 surprise (qui est différente dans tous les kits), la brosse à dents et la paire de lunettes pour seulement 25$! Je trouve que c’est un beau cadeau à offrir pour un anniversaire ou Noël, de la part de maman et papa ou encore de la part des grands-parents. On peut même l’offrir juste pour le plaisir de voir sourire son enfant!

Est-ce que je recommande l’achat d’un kit semblable? Sans aucun doute. J’ai confiance aux produits des éditons Chouette. Les livres cartonnées de Caillou que l’on a depuis une douzaine d’années sont encore en excellent état, et ce, même si 4 paires de petites mains les ont manipulées à maintes reprises au cours des années.

Divulgation : J’ai reçu des avantages de la part des Éditions Chouette. Cependant, les opinions partagées sont les miennes et je vous partage mon expérience de façon honnête.

En 2016, je lis un livre québécois par mois : Cœur de slush par Sarah-Maude Beauchesne

En février dernier, j’ai lu le roman jeunesse Coeur de Slush de Sarah-Maude Beauchesne.  Ça faisait déjà un moment que j’avais ce roman qui attendait dans ma pile de livres à lire. J’ai décidé de le lire en février dernier dans le but de poursuivre le défi littéraire du blog Le fil Rouge. À ce moment, on nous proposait de lire un roman québécois qui raconte une histoire d’amour.

edited_1454788178443

Le roman Cœur de Slush de Sarah-Maude Beauchesne raconte l’histoire de Billie Fay qui a 17 ans. L’été est sur le point de se terminer et elle rêve de vivre quelque chose de grand, de beau. Elle veut vivre une histoire qui va lui faire sentir les papillons dans le ventre.

Les thèmes abordés sont l’amour et la sexualité à l’adolescence à travers le regard de Billie.

Mon avis sur Coeur de slush

Quand j’ai commencé à lire le roman, j’ai commencé par être déstabilisée par le style d’écriture. Ça m’a pris un chapitre ou deux pour m’y faire et entrer dans l’histoire. Pour illustrer ce que je veux dire, voici quelques extraits :

“On croise des gens dans le noir. Il y a des amoureux qui s’embrassent sur les bottes de foin, des filles qui pleurent sûrement parce que ci, parce que ça, parce que n’importe quoi. Les filles pleurent parce que lui, il a dansé avec elle, parce qu’elle, elle a embrassé lui, parce que lui, il a trop bu et parce qu’elle, elle avait des attentes et que c’est bien moins le fun que prévu. – Billie, Cœur de Slush

Elle est parfaite, c’est une femme, une vraie. Du corps jusqu’au dedans de la tête. Moi, quand je suis triste, je redeviens une fille-enfant et quand je ne suis plus triste, je suis presque une fille-femme, ça devient mêlant des fois. – Billie, Cœur de Slush”

Un peu plus tard, j’ai su que l’auteur avait écrit son roman à partir de son propre journal intime. J’ai alors compris le style qu’elle avait choisi de prendre. C’est aussi à ce moment que j’ai plongé dans l’histoire.

Lorsque j’avais 16-17 ans, je me souviens que je lisais des romans d’amour pour adolescentes. Je me souviens que je rêvais de vivre un amour d’été comme dans les livres. Il me suffit de sortir mes vieux journaux intimes et, je retrouve l’émotion qui m’habitait à l’époque. Et c’est exactement ce que j’ai ressenti lorsque j’ai lu Cœur de Slush. J’ai eu l’impression de me retrouver dans la tête de l’adolescente que j’étais à l’époque. J’avais l’intention de faire lire ce roman à ma fille, mais je crois que je vais attendre encore un an ou deux avant de lui offrir. Je ne crois pas qu’elle soit rendue là pour le moment.

Cœur de Slush, c’est du bonbon. C’est doux, c’est beau et triste à la fois. Un beau roman à apporter en vacances, ou à lire sur le bord de la piscine avec une slush aux framboises bleues.

En 2016, je lis un livre québécois par mois: Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba de Amélie Dubois

Connaissez-vous le défi : En 2016, je lis un livre québécois par mois proposé par Le fil Rouge? J’aimerais bien essayé de le faire. Je n’ai aucun problème à lire 12 livres québécois dans l’année. Par contre, on nous propose de relever un défi à tous les mois. Par exemple, pour janvier, on propose de lire un roman québécois pour jeune adulte. Pour le premier mois, j’ai choisi le roman québécois écrit par Amélie Dubois : Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba. Je ne respecte pas réellement le sujet, mais de la chick lit, ça peut aussi s’adresser aux jeunes adultes, non? Si vous décidez de participer au défi, Le Fil Rouge propose aussi des suggestions de romans pour ceux qui sont à court d’idée!

dfi-lecture-2016.jpg

Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba est la suite logiques des deux autres romans d’Amélie Dubois, soit Ce qui se passe au Mexique reste au Mexique et Ce qui se passe au congrès reste au congrès. Nous retrouvons à nouveau les trois amies et collègues; Caroline, Vicky et Katia. Cette fois-ci, les trois enseignantes se retrouvent en voyage à Cuba dans un tout inclus. Voyage qu’elles ont gagnés lors de leur congrès (2e tome). Les trois filles se promettent de ne pas refaire les mêmes erreurs qu’à leur premier voyage dans le sud.

J’ai lu tous les romans d’Amélie Dubois. J’avais adoré Ce qui se passe au Mexique reste au Mexique. J’avais aimé le deuxième tome, Ce qui se passe au Congrès reste au congrès, mais pas autant que le premier. Pour le troisième roman de la série, Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba est sans aucun doute du même calibre que le premier! Cette fois-ci, j’avais l’impression que les trois filles étaient plutôt malchanceuses plutôt que stupides. Quand j’ai lu le deuxième roman, j’ai été déçue. Je trouvais que les filles se mettaient volontairement les deux pieds dans les plats et j’étais presque gênée pour elles. Dans le premier, j’avais l’impression qu’elles étaient juste naïves et malchanceuses. Dans le troisième, j’ai retrouvé les personnages du premier roman auquel j’avais accroché et qui m’avait donné envie de lire le 2e.

Pour celles qui aiment la chick lit, je vous le recommande. Un bon roman qui se lit en peu de temps. Idéal pour les mamans débordées! Il nous permet de rêver un moment qu’on est en train de le lire sur le bord de la plage…

Faites-vous un défi lecture cette année? Si oui, quel est votre défi? Quel livre êtes-vous en train de lire??

Mes objectifs littéraires pour 2016

Depuis 2012, je me lance des défis lecture. À chaque année, je me rends compte que je n’arrive pas à atteindre mes objectifs pour plusieurs raisons. La première étant qu’il m’arrive de stagner sur un roman qui ne m’accroche pas. J’essais maintenant de mettre ces livres de coté lorsque cela arrive. Pourquoi perdre mon temps sur un livre qui n’attire plus mon attention? La vie est trop courte pour ça et beaucoup trop de bons romans à découvrir! Il y a aussi de longues périodes où je n’arrive pas à ouvrir un roman par manque de temps, intérêt, épuisement.

objectif-littraire-pour-2016-pomme-cerise.jpg

Je crois que cette année, j’aimerais quand même prendre le temps de lire plus souvent. Il serait peut-être bien que je me couche quelques minutes plus tôt afin de me donner le droit de lire quelques minutes par jour! J’ai aussi commencer à me donner le droit de manger seule au travail lorsque j’ai envie de me retrouver seule avec mon bouquin. Tous les jours, je suis entourée de gens. Tous les soirs, je suis entourée de ma famille. Je suis rarement seule. Il y a toujours du bruit autour de moi. Pourtant, je suis quelqu’un qui aime la solitude et le silence… Pourquoi est-ce que je ne me donnerais pas le droit de l’être par moment? Ça me ferait probablement un grand bien.

Cette année, je change donc le fonctionnement de mon défi. Je ne vais pas dénombrer les livres que je vais lire. Je vais plutôt me donner des objectifs ou petits défis.

  1. Lire beaucoup de romans québécois (c’est quelque chose qui me tient à cœur!)
  2. Découvrir un nouvel auteur
  3. Varier les styles de romans que je vais lire
  4. Sortir de ma zone de confort en lisant un style que je ne lis habituellement pas
  5. Lire les romans qui se retrouvent dans ma PAL.
  6. Écrire des billets de blog sur mes lectures (si cela vous intéresse, bien entendu!)
  7. Lire un roman jeunesse
  8. Découvrir un nouvel auteur jeunesse
  9. lire un roman suite à une suggestion sur un blog littéraire
  10. etc.

Bref, l’idée est d’avoir du plaisir à lire et surtout faire de belles découvertes!

Faites-vous un défi lecture cette année? Connaissez-vous le défi “En 2016, je lis un roman québécois par mois”?

J’ai lu le roman de Stéphanie Bourgault-Dallaire : Abigaëlle et le date coaching #coupdecœur

Ça fait déjà un moment que je veux revenir sur mon défi lecture pour l’année 2015. J’aurais voulu écrire plus souvent sur le sujet, comme j’aurais voulu être capable de lire plus souvent! Pendant mon congé parental, ça allait plutôt bien. J’arrivais à lire pendant les boires de Puce et une fois la garderie débuté, je me suis permis de prendre du temps pour lire. Depuis mon retour au travail, c’est une autre histoire. Les journées de congé que j’ai dans la semaine sont constamment remplis par mille et un rendez-vous ou obligation. J’ai donc beaucoup de difficulté à trouver du temps pour faire ce que j’aime.

Quand bien même ça n’avance pas trop ces temps-c, j’ai eu envie de revenir sur l’un de mes coups de cœur de l’été. Sur les 20 livres lus jusqu’à présent, il y en a un qui ressort du lot, et je tenais à vous en parler un peu plus.

Défi lecture 2015 01

Abigaëlle et le date coaching de Stéphanie Bourgault-Dallaire

J’ai eu un véritable coup de cœur pendant mes vacances. Un livre que je dois avoir lu en deux jours. Mon coup de cœur revient au roman de Stéphanie Bourgault-Dallaire, “Abigaëlle et le date coaching”. Abigaëlle est une optométriste de 32 ans. Elle rêve d’une histoire d’amour digne d’un roman Harlequin, mais toutes les raisons sont bonnes pour mettre fin à ses histoires amoureuses. Des lèvres trop molles, un front dégarni ou des punaises de lit sont tous des signes que son défunt père lui envoi pour lui faire comprendre que ses relations ne sont pas les bonnes. Sa famille, de qui elle est très proche, prend l’initiative de l’inscrire à un atelier de date-coaching afin de l’aider à trouver le bonheur.

IMG_20150815_155825

Je n’irais pas par quatre chemins. J’ai adoré le roman de Stéphanie Bourgault-Dallaire. La base de l’histoire ressemble aux autres romans de chick-lit qui me plait ; une célibataire à la recherche du grand amour. Mais, Abigaëlle et le date coaching diffère par son humour et le style de l’auteur. Honnêtement, je ne pourrais même pas dire s’il m’a fait penser à un autre roman. C’est… différent! Je me suis aussi un peu retrouvé dans le personnage d’Abigaëlle. Je sais que sa réalité est loin de la mienne… mais sa façon d’essayer de lire dans les signes que la vie lui envoi… À une certaine époque, j’ai eu besoin de croire aux signes comme elle. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire sur plusieurs passages.

Bref, je vous recommande le roman Abigaëlle et le date coaching de Stéphanie Bourgault-Dallaire si vous aimez les Chick-lit. Et même si ce n’est pas votre type de lecture, je ne crois pas que vous serez insensible au charme du personnage. Il y a aussi une autre chose qui me plait particulièrement de l’auteur, c’est qu’elle semble accessible. Elle est active sur  Facebook, sur twitter et même son compte instagram. Peut importe l’endroit, elle prend la peine de discuter avec ses lectrices. Et moi, ça vient me chercher! Pour en savoir un peu plus sur l’auteure, TPLmoms a fait un entrevue que je vous suggère de lire.

Le deuxième tome est en vente depuis le 12 octobre. J’ai déjà hâte de m’y plonger (si ma librairie peut finir par le recevoir!)! Il semblerait qu’un troisième tome serait au programme… à suivre…

Est-ce vous vous avez lu ce roman? Le deuxième? Je veux votre avis!!

Défi lecture 2015: Jeune libraire cherche roman d’amour de Joanie Mailhot-Poissant (5)

Cette semaine, c’est le roman de Joanie Mailhot-Poissant publié aux Éditions de Mortagne qui a attiré mon attention. Il s’agit de « Jeune libraire cherche Roman d’Amour« . Je l’ai vu sur les tablettes du Jean Coutu alors que j’allais acheter des couches. Je l’ai vu du coin de l’œil et, je l’ai laissé là parce que je me suis raisonnée en me disant que j’avais une quantité incroyable de romans à lire qui trainent sur mon bureau. Finalement, la deuxième fois que je l’ai croisé, je l’ai mis dans mon panier. Je suis faible comme ça! Je suis incapable de résister longtemps. J’avais envie de le lire. Pourquoi repousser encore quelque chose d’inévitable?

Défi lecture 2015 01

En ce moment, ce qui maintien mon intérêt pour la lecture est encore de la Chick Lit. Je crois bien que c’est ce qui me plait en ce moment. J’aime la facilité avec laquelle j’entre dans l’histoire. Je n’ai pas a réfléchir ni me questionner. Et c’est justement ce dont j’ai besoin. Puce a beau faire ses nuits, Bébé Fille continue de se réveiller au minimum une fois par nuit. Les nuits complètes que je fais, ce compte sur les doigts d’une seule main. Les romans avec intrigue compliquée et  qui demandent de la réflexion, on oublie ça!

L’histoire

Le roman raconte l’histoire d’Arielle, jeune femme dans la fin vingtaine qui travaille dans la librairie familiale. Elle est à la vieille de retourner aux études pour faire un certificat dans le but de reprendre la gestion de l’entreprise .

Arielle est passionnée de lecture. Selon elle, les hommes peuvent se comparer aux romans. Je vous cite un extrait du livre pour vous donner une idée de ce que ça peut avoir l’air: “Certains sont comme des Nouvelles Littéraires [ou Érotiques], avec qui on entretient des relations courtes. Il y a les Romans d’Aventures, qui nous promettent mers et mondes. Il y a les Romans Noirs, ceux qu’on meurt d’envie de percer à jour. Et il y a le Roman d’Amour, celui qu’on espère toutes…”. Bref, Arielle est à la recherche de son Roman d’Amour. Tous les hommes qui passent dans sa vie sont défini en tant que genre littéraire.

Mon avis

J’ai aimé lire ce roman. J’ai eu du plaisir à le lire. Le style de Joanie Mailhot-Poissant est différent des autres auteures de chick lit. J’avais l’impression d’être ailleurs. Comme pour tous les romans de filles, on avait droit à la célibataire dans la fin vingtaine, qui se cherche. On y retrouve la petite gang d’amies et la place importante que tient la famille. Malgré ça, c’est différent.

Faut que je sois honnête avec vous. J’ai beaucoup de difficulté à trouver les mots pour écrire ce que je pense de ce roman. Pis ça m’énerve! Je l’ai aimé. Beaucoup. Ce n’est même pas la question. Je crois l’avoir lu en 4 ou 5 jours. je n’arrive juste pas à m’exprimer. (Je n’arrête pas de réécrire cette partie.)

Je vais donc essayer de vous expliquer comme ça vient. Peut-être vais-je être plus claire en court de route… (?).

J’ai aimé voir évoluer Arielle. Je m’explique : dans la majorité des romans de filles, nous avons droit à un personnage principal qui fait une rencontre, tombe en amour. Ensuite, il y a le malentendu, la rupture et finalement, les deux amoureux se retrouvent. Ici, le déroulement est différent. L’histoire se penche plus sur le cheminement personnel d’Arielle plutôt que sur celui de sa relation amoureuse. Elle est pleinement consciente que certains gars ne sont pas pour elle. Elle réalise aussi qu’une certaine relation n’est pas saine pour elle. Elle refuse de s’accrocher au premier qui passe. Bref, le livre est intéressant (et plaisant) à lire pour le personnage plus que pour l’histoire. J’aimerais beaucoup revoir Arielle dans un autre roman afin de la connaitre plus.

Suis-je claire?Oui, non? Bref, lisez-le et dites-moi ce que vous en avez pensé!

Littérature jeunesse : Mes derniers coups de cœur

J’aime les livres. Ce n’est plus un secret pour personne. J’aime acheter des livres, même si je n’ai pas le temps de les lire aussi rapidement que je le voudrais. J’ai une belle pile à lire et, je ne me sens presque pas coupable de le faire. Je ne fume pas. Je ne sors pas. Je ne bois pas. Je n’achète pas pleins de vêtements ou de souliers. Bref, mon seul vrai dada est de dépenser pour mes romans.

Pour les livres de mes enfants, c’est un peu la même chose. Je me retiens un peu plus, mais à peine. J’ai donc recommencé à amener les enfants à la bibliothèque municipale. Mon fils emprunte une dizaine de Bd à chaque fois. Il les lit en moins de 10 jours. J’en profite pour emprunter des livres pour Bébé Fille qui, elle aussi, adore les livres. Elle peut passer de longs moments à regarder ses livres cartonnés. Elle a même commencé à décrire ce qu’elle voit. Je suis tellement heureuse que mon amour des livres se soient transmis à mes enfants. Princesse aussi aime beaucoup lire. Malheureusement, avec le secondaire et les nombreux travaux, elle n’a pas toujours le temps de lire.

La dernière fois que je suis allée à la bibliothèque, j’ai même pris un abonnement pour Puce. Est-ce que vous connaissez le programme “Une naissance, un livre”? Si vous avez un enfant de moins d’un an, vous pouvez l’inscrire à la bibliothèque. Votre bébé va recevoir un livre des éditions Dominique et compagnie. Et la maman va recevoir  un Magazine Enfants Québec, des fiches de lecture de Naître et grandir et d’autres petits trucs.

littérature jeunesse une naissance un livre

Je reviens à mon sujet principal. Je disais donc qu’on va souvent à la bibliothèque. C’est même rendu une sortie mère-fils que mon Binou adore. Bébé Fille est toujours heureuse de nous accompagner, mais je ne vous cacherai pas que c’est plus facile (beaucoup même!) quand elle n’y est pas. Elle n’a pas encore compris le principe de chuchoter…

Après quelques visites, j’ai pensé vous partager les coups de cœurs de Bébé Fille (et les miens). J’aime beaucoup avoir l’avis des autres bloggeuses (comme le blog des P’tits mots dits ) sur la littérature jeunesse (et adulte) avant d’acheter un livre. De cette façon, je suis presque assurée que ce sera un hit à la maison.

Aujourd’hui, je commence avec les trois livres que Bébé Fille lit sans arrêt depuis leur location.

Son livre préféré est :  “Si j’étais un bébé … yaya” écrit par Dominique Jolin aux éditions de la Bagnole. C’est un petit livre cartonné qui s’adresse aux enfants de 0 à 4 ans. J’ai souvent vu la série de livres lors de mes visites à la librairie. Je n’avais jamais osé l’acheter, car j’avais peur que ce soit trop “bébé”. Hey bien, non! Même si les phrases sont courtes, Bébé Fille adore qu’on lise le livre encore et encore. Elle est même en train de l’apprendre par cœur!

littérature jeunesse Si j'étais un bébé yayaLittérature jeunesse si j'étais un bébé yaya 01

Le deuxième livre est “Les 101 dalmatiens” de Disney dans le format “Histoires du soir” aux éditions Phidal inc. J’ai emprunté ce livre parce que Bébé Fille adore les dalmatiens depuis qu’elle a découvert Pat’Patrouille. Même si on lui dit le nom des petits chiens, ce sont tous des “Marcus” à ses yeux. Elle le regarde avec amour! Si elle était plus vieille, je reste persuadée qu’elle me demanderait un vrai dalmatien!

Littérature jeunesse 101 dalmatienslittérature jeunesse 101 dalmatiens 01

Finalement, ma fille (et moi-même! C’est mon coup de cœur) a aimé “La vérité sur les vraies Princesses” de Dominique Demers et Philippe Béha aux éditions Québec Amérique Jeunesse. Dans ce petit livre, on y montre que les petites princesses ne sont pas seulement belle et gentille. Parfois, elles sont sales et tannantes! Clignement d'œil J’ai trouvé ça mignon comme tout et très drôle.

littérature jeunesse la vérité sur les vraies princesses 01littérature jeunesse la vérité sur les vraies princesses

Quel est le livre préféré de votre enfant? J’aime toujours avoir de nouvelles suggestions! Je vous reviens surement avec d’autres suggestions lecture pour vos touts-petits. La bibliothèque personnelle de Bébé Fille déborde de beaux livres!

Défi lecture 2015 : Mensonges sur Le Plateau-Mont-Royal t.01 écrit par Michel David (1/30)

Le premier livre lu pour mon défi lecture 2015  est le premier tome de la série Mensonges sur le plateau Mont-Royal, soit Un mariage de raison de Michel David.

Défi lecture 2015 01

Enfin! C’est le premier mot qui m’est venu à l’esprit quand j’ai eu fini de lire mon premier livre de mon défi lecture de 2015. Pas que le livre était mauvais, au contraire! Mais bien parce que cela doit bien faire 2 ou 3, peut-être même 4 mois que je suis en train de le lire. Je ne sais pas pourquoi j’ai pris autant de temps pour le lire. Quand je l’ai commencé, j’étais en train de compléter mon défi de 2014. Honnêtement, à cette époque, je croyais que j’allais réussir à lire mes 5 livres. J’étais sur une bonne lancée. Je lisais de bons romans. J’avais un réel plaisir à prendre du temps pour lire.

Du jour au lendemain, j’ai eu un blocage Plus capable de lire. Trop fatiguée par la grossesse? Trop fatiguée suite à la naissance de Puce? Je n’avais juste plus de plaisir à lire. J’ai essayé d’ouvrir un autre roman, mais ça changeait rien au feeling que je ressentais. Je n’avais juste plus envie de lire. Je lisais des phrases, mais je les oubliais tout de suite. Je passais mon temps à relire les mêmes passages. Le roman a fini par trainer ici et là dans la maison.

Un soir, Princesse avait un rendez-vous chez le dentiste. Pendant que je l’attendais dans la salle d’attente, j’ai pris mon livre et… j’ai lu. À ce moment précis, j’étais heureuse de le faire. J’arrivais à lire les phrases et assimiler ce que je lisais.

Depuis, j’ai recommencé à lire pendant que j’attends les enfants à leur rendez-vous, dans la voiture. J’essais de lire quand les deux plus jeunes sont occupés ou comme lorsqu’elles dorment le soir (oui, oui! Elles dorment!).

Depuis, j’ai commencé à lire le deuxième tome de la série Mensonges sur le plateau Mont-Royal de Michel David. J’ose espérer que ça ne me prendra pas autant de temps pour le lire.

Bon, avec tout ça je ne vous ai toujours pas parlé du roman. L’histoire se déroule à Montréal (comme presque tous les romans de M. David) en 1946. Le personnage principal est Jean Béliveau, 20 ans, qui termine ses études au collège. Il a l’ambition de devenir avocat. Il vient de faire la connaissance d’une jeune femme qui l’intéresse beaucoup quand son ancienne petite amie lui annonce sa grossesse.

Si vous connaissez Michel David, tous ses romans ou presque se ressemblent. Celui-ci ne fait pas exception à la règle. Par contre, ce roman a un petit quelque chose de différent si on le compare aux autres séries semblables. Déjà en partant, le personnage principal est plus attachant. La famille aussi. Bien entendu, il y a sa femme qui nous donne envie de la frapper par moment. Dans l’ensemble, les personnages sont plus agréables. Même époque que les romans précédents, mais des réalités différentes. Les familles ne sont pas riches, mais pas pauvre non-plus. Jusqu’à présent, j’aime beaucoup! À lire pour ceux qui aiment Michel David. Pour ceux qui ne l’ont jamais lu, je vous suggère de commencer par ses premiers écrits. Sincèrement, ça vaut la peine!

Bilan de mon défi lecture 2014

Lors de la dernière année, je n’ai pas beaucoup parlé de mon défi lecture. Bien que j’ai été silencieuse sur le sujet, je prenais quand même le temps d’inscrire les romans lus dans la colonne de droite de ce blog.

défi lecture 2015

Mon défi était de lire 35 romans. J’en ai lu 26. Soit 5 de plus que l’année précédente. Je n’ai peut-être pas atteint mon objectif si l’on ne tient compte que du chiffre. Par contre, je peux affirmer que je n’ai lu que des romans qui m’intéressaient et que j’avais envie de lire. Il est arrivé que je commence des romans, que je dépose le roman et tente de le lire à nouveau. Un moment donné, j’ai eu un déclic. L’idée de mon défi n’est pas de lire n’importe quoi juste pour le plaisir de lire plusieurs livres. Non, non non! L’idée est que je veux lire des romans qui me plaisent, m’interpellent et me permettent de m’évader pendant ma lecture. J’adore lire. Je ne veux pas que cela devienne un “devoir” ou une obligation­.

Aussi, pour 2015, je veux prendre le temps de choisir les livres que je vais acheter. Pendant un temps, j’ai eu la mauvaise habitude d’acheter beaucoup de livres pour le temps que j’avais. Aussi, si je trouvais des romans peu chers (il y a une nouvelle mode qui est de vendre le premier tome d’une série pas cher et ensuite, les suivants le sont beaucoup plus). Ces romans-là, j’en ai plein… et que je n’ai jamais lu. Il suffit de jeter un œil sur ma pile de livre à lire (PAL) pour se rendre compte que j’ai été victime du marketing. Je ne crois pas que je vais les lire ces romans. Ils ne m’intéressent pas. Je veux donc faire de meilleurs choix. Et pourquoi ne pas commencer à aller faire un tour à la bibliothèque pour moi-même? J’y vais pour les enfants. Je pourrais faire un tour à l’étage des adultes. Je pourrais aussi économiser des sous et de l’espace.

Quand j’ai commencé à mon défi pour 2015, je me suis demandé si j’allais le poursuivre. Si j’allais continuer à partager avec vous mes lectures. Après réflexion, j’ai décidé de poursuivre. Pourquoi? Parce que j’aime découvrir de nouveaux auteurs. J’aime suivre les blogs des filles qui font le défi. Et j’aime partager mes découvertes. Je vais donc continuer à inscrire ce que je lis dans la colonne de droite et, j’espère trouver le temps pour vous en parler plus fréquemment cette année.

Cette année, j’ai décidé de diminuer mon objectif à 30 livres. Je crois que c’est tout à fait réaliste. J’aurais pu ne pas mettre de chiffre, mais pour le plaisir de tenter de l’atteindre, j’en laisse un.

Je me souhaite de belles lectures et de belles découvertes! Faites-vous le défi cette année?