Toujours vivante–des nouvelles de la petite famille

Depuis quelque temps, je pense, fort à vous et au blogue. Je me questionne sur l’avenir de Pomme Cerise. Depuis quelques mois, je l’ai laissé à l’abandon pour plusieurs raisons. Je n’ouvrais même pas mon application WordPress ou ma page Facebook afin de ne pas culpabiliser de le laisser de la sorte. Il faut dire qu’entre le travail, les enfants et la maison, je suis un peu à bout de souffle. Écrire pour le blogue n’était plus aussi reposant et amusant qu’au début.

Quand un passe-temps devient une obligation, il est signe que quelque chose ne va pas. Non? J’ai donc tout mis de côté en me disant que ça reviendrait et que mes lectrices les plus fidèles me reviendraient probablement.

Je ne sais pas si vous êtes encore là, ou du moins si vous êtes encore nombreuses, mais je me suis dit qu’il serait peut-être temps de faire acte de présence et de donner des nouvelles de tout mon petit monde.

Ma dernière publication remonte à décembre. C’est fou, mais j’avais l’impression que ça faisait encore plus longtemps que ça.

République dominicaine - gran vantana beach resort

Depuis donc, ça bouge beaucoup. Princesse va fêter ses 15 ans sous peu. Elle grandit en beauté et en sagesse (je ne dirais surement pas ça tous les jours, mais c’est quand même le cas). Elle s’affirme toujours autant que lorsqu’elle était petite, mais en plus elle argumente de plus en plus. Elle joue son rôle d’adolescente à la perfection. Je suis fière d’elle, mais il m’arrive aussi d’avoir un peu le gout de l’échanger contre un modèle plus jeune. Bref, l’adolescence est plus difficile que je ne l’avais anticipée! Et vous, ça se passe comment?

Binou va avoir 12 ans pendant l’été. Il termine son primaire cette année. Il va faire son entrée au secondaire dans le même programme que sa sœur : en PEI (programme d’éducation international). Je suis aussi très fière de lui. Pour lui, aussi, ça va bien. Il grandit. On commence à avoir une petite idée de l’ado qu’il va devenir.

Bébé Fille a 4 ans et demi. Elle est dans son fu** four et le vit à 100 %! Elle a toujours eu du caractère. On y goute et pas rien qu’un peu! Heureusement que la garderie nous dit qu’elle est adorable! En février, cela a fait un an qu’avait eu lieu sa chirurgie. Tout va bien. Pas de véritable infection urinaire depuis! Une chose de moins dans notre quotidien! Par contre, les cathéters eux, en font toujours parti. Ça va bien. C’est rendu une habitude pour nous tous. Par contre, les questions commencent à venir de la part de Bébé Fille. Elle ne comprend pas pourquoi sa sœur n’en a pas et pourquoi, elle ne peut pas uriner sur la toilette. On répond comme on peut, mais c’est difficile à comprendre pour une si petite fille. On rencontre nos plus gros problèmes lorsque l’on sort. Il y a très peu d’endroits qui sont adaptés pour que l’on puisse coucher une enfant de sa taille et de son poids. Ça commence à devenir problématique et l’on doit bien planifier nos sorties.

Puce vient d’avoir 2 ans et demi. Elle est propre et est toujours aussi adorable! Son terrible two se passe bien, même très bien. Je me dis qu’on va finir par y gouter, mais en attendant on en profite! Elle parle de plus en plus et s’affirme. Elle sourit tout le temps. Bref, c’est notre petit rayon de soleil.

Du côté professionnel, ça va bien aussi. J’ai remis officiellement ma démission en janvier dernier à l’hôpital où j’ai donné 11 ans. La proximité de mon nouveau lieu de travail a eu raison de mes derniers doutes. Depuis maintenant un an et demi, je suis plus souvent à la maison. Je travaille toujours dans le même domaine avec mes mamans et bébés, mais j’ai aussi élargi mon champ d’expertise. Je fais maintenant de la pédiatrie et de la salle d’accouchement. J’adore ça! J’en apprends tous les jours!

En avril dernier, mon amoureux et moi sommes partis en voyage pour la première fois. Nous sommes allés passer une semaine en République dominicaine. J’ai adoré. Une semaine sans enfant… ahhh je rêve déjà de repartir… C’était la toute première fois que je partais sans les enfants. Ça fait un bien fou même si on s’ennuie un peu… (bah, pas tant que ça quand même!)

Publicités

Nous avons séjourné au Manoir Ronald McDonald de Montréal

En février dernier, lors de l’hospitalisation de Bébé Fille à l’hôpital Ste-Justine, nous avons eu la chance de séjourner au Manoir Ronald McDonald.

1-Entree-Manoir

Le plan initial était que soit mon chum, soit moi allions dormir dans la chambre avec Bébé Fille alors que l’autre irait à la maison pour dormir. J’ai fait l’aller-retour de Montréal à chez moi pendant plusieurs années pour le travail. On se disait qu’on pouvait bien le faire dans le cas de l’hospitalisation de notre fille. Malheureusement (ou heureusement), le jour de la chirurgie, les météorologues prévoyaient une tempête de neige. Depuis que j’ai eu mon lot d’accidents par le passé, je suis plus nerveuse sur la route. Quand on prévoit une tempête, ma nervosité augmente. Mon chum me disait de ne pas m’en faire, qu’il ne me demanderait pas de conduire en cas de neige. Ça reste que ça me stressait quand même de l’imaginer sur la route en pleine tempête ! Et qu’une petite voix me disait que c’était à moi de retourner à la maison pour m’occuper des autres enfants. Oui, j’ai eu cette pensée alors que je savais très bien qu’ils seraient tous en compagnie de ma belle-maman.

Finalement, le matin de la chirurgie quand les infirmières nous ont tous répété à tour de rôle de ne pas rester à l’hôpital pendant toute la durée de la chirurgie, on a décidé d’aller voir au Manoir Ronald McDonald si on répondait aux critères pour avoir accès à une chambre. On demeure à 69,7 km de l’hôpital. C’est loin et c’est proche à la fois. Pour certains, on est voisin de l’hôpital alors que pour d’autres, on vient de tellement loin… Bref, on ignorait à ce moment-là que l’un des critères d’admission est de demeurer à plus de 55 km.

Un accueil chaleureux

Lorsque l’on arrive au Manoir Ronald McDonald, nous sommes accueillis par une préposée à l’accueil. Elles sont deux. Je ne me souviens malheureusement plus qui nous a accueillis à ce moment, mais je me souviens de sa générosité, de son professionnalisme et sa facilité à nous faire sentir à l’aise. Très vite, on nous explique le fonctionnement et les règles de vie du Manoir. Le Manoir Ronald McDonald, ne demande que 10$ par nuit.

Une fois que la décision est prise de demeurer au Manoir pendant notre séjour à l’hôpital, on nous fait faire une visite guidée. De l’extérieur, je n’avais pas réalisé que le Manoir Ronald McDonald de Montréal était si grand ! On y retrouve 50 chambres dont 7 sont adaptés pour personne à mobilité réduite. Les chambres sont réparties sur 4 niveaux.

Chacune des chambres peut loger 3 personnes. On y retrouve un lit double et un lit simple. La literie est incluse.

10-Chambre Manoir Ronald McDonald de Montréel

Le manoir, plus qu’un centre d’hÉbergement !

Le manoir Ronald McDonald est plus qu’un centre d’hébergement, c’est une deuxième maison pour bien des familles. Il est possible d’y demeurer une nuit ou deux ou beaucoup plus longtemps. Certaines familles vont y séjourner pendant des semaines, voir des mois.

En plus des chambres, on y retrouve 2 cuisines entièrement équipées, 1 salle à manger, une salle pour ado, une salle de jeux pour enfant.  On y retrouve aussi un énorme salon avec ordinateurs qui sont disponibles pour tout le monde. Personnellement, nous avons beaucoup apprécié les salons avec téléviseur. Le jour où Bébé Fille a été opérée, nous y avons passé beaucoup de temps. À ce moment, on ne comprenait pas pourquoi les gens insistaient autant pour que l’on sorte de l’hôpital pendant la chirurgie. On croyait qu’on n’arriverait pas à faire autre chose en attendant l’appel qui nous dirait que tout était enfin terminé. Ils avaient tous raison. Sortir de Ste-Justine, même si nous étions à quelques mètres de notre fille, nous a permis de penser à autre chose, de ne pas focaliser sur les “et si”.  Pour la première fois depuis des années, mon amoureux et moi avons même eu du temps seul ! (Bon, on aurait aimé que ce soit dans d’autres conditions, mais reste qu’on a réussi à s’assoir sans avoir d’obligation et on a ainsi pu… jaser !)

7-Les-cuisines Manoir Ronald McDonald de Montréel

Le manoir a été pensé et conçu dans le but de rendre le séjour des familles le plus agréable possible. Pendant toute la semaine, mon chum et moi avons pu alterner notre présence auprès de notre fille. Pendant que l’un passait la nuit avec Bébé Fille, l’autre allait profiter d’un bon lit et d’une douche chaude. En cas de besoin, il était possible d’appeler directement dans la chambre du manoir. Nous avions même accès à une boite vocale.

Les soirs où j’étais celle qui retournait au manoir pour se reposer, j’en ai profité pour passer un peu de temps dans la salle à manger pour lire et relaxer avant d’aller m’étendre seule dans ma chambre. La présence des autres familles est réconfortante. On réalise que l’on n’est pas seul à vivre avec un enfant malade ou différent. Nous y avons rencontré une famille fort sympathique qui séjournait sur le même département de chirurgie que notre fille. Ils venaient même prendre des nouvelles de notre fille et nous donnaient des nouvelles de leur enfant en retour. Bien que nous n’allons jamais les revoir, ces échanges étaient réconfortants.

6-Salle-a-diner Manoir Ronald McDonald de Montréel

Il est aussi très fréquents que des bénévoles viennent offrir un repas pour les résidents de Manoir. C’est alors un bon moyen de sortir un peu de l’hôpital et de rencontrer d’autres familles. Il y a même des activités d’organisées pour les enfants. Encore une fois, tout est mis en place afin de rendre le séjour le plus agréable possible et permettre aux gens de se sentir à la maison!

Personnellement, ce fut la meilleure décision de rester pour la semaine au Manoir. Nous avons cessé de nous inquiéter pour le transport et le voyagement. Ce sont les enfants qui nous ont rendu visite. Merci mille fois à mes parents qui ont fait l’aller-retour à quelques reprises afin de nous apporter réconfort et me permettre de voir mes deux grands. Et surtout, merci mille fois aux membres du personnel et les bénévoles pour votre accueil et votre hospitalité. Ces gens sont de vraies perles! Ils arrivent à mettre un peu de baume sur l’hospitalisation de notre enfant.

Comment aider ?

Il est possible d’aider le Manoir Ronald McDonald de bien des façons. Tout d’abord, tous les ans, vous pouvez participer au Grand MC Don dans la grande région de Montréal. Aussi, lorsque vous acheter un joyeux festin chez McDonald, 0,10 $ par Joyeux Festin vendu sont remis à cet organisme.

Il est aussi possible de faire un don ou devenir bénévole. Pour toutes les autres campagnes de financement, je vous incite à consulter le site.

Avez-vous séjourné au Manoir ? Pourquoi ne pas partager votre expérience ?

5--Mur-des-Remerciements Manoir Ronald McDonald de Montréel

Crédit photo : J’ai eu l’autorisation du Manoir Ronald McDonald de prendre les photos et de les utiliser pour mon article.

Apprendre à accepter le désordre des enfants avec Swiffer #mamanpg #yesstothemess

Je suis désordonnée. Ce n’est pas un secret pour quiconque me connait. Je suis du genre à laisser les portes des armoires ouvertes et d’oublier mes verres sur le bureau. Les paniers de vêtements propres et pliés s’accumulent dans le corridor parce que j’ai toujours un millier de trucs à faire plutôt que de vider les paniers. Y’a-t-il quelque chose de plus ennuyant que de ranger des vêtements?

Mes enfants ne sont pas mieux (à ce qu’il parait, la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre). Ils sortent des jouets et ne les rangent pas (comme tous les enfants, je sais !). Je suis capable de dire tout ce que mon adolescente a fait dans une journée juste à suivre ce qu’elle laisse trainer ici et là. Et quand je demande à mon fils d’aller ranger quelque chose dans sa chambre, c’est sur et certain que je vais retrouver la chose en question… n’importe où dans la maison SAUF dans la fameuse chambre en question.

accepter le désordre maman pg

On me dit souvent que ce n’est pas grave, que c’est un moment à passer. Mon chum me rappelle que lorsqu’on avait que mes deux grands dans la maison, nous avions une maison beaucoup plus ordonnée. Je sais tout ça. Le hic, c’est que je n’arrive pas à assumer. Si quelqu’un s’annonce, je capote ! Littéralement ! Je suis comme possédée. Je voudrais que tout se range en moins de deux et que surtout, il n’y ait plus de trace de poussière ! Je voudrais alors avoir une maison digne de Pinterest. Mais, je n’ai pas de maison Pinterest! J’ai une maison où vit 6 personnes qui n’ont aucun sens de l’organisation (pour le ménage, on s’entend).

Je ne sais pas pourquoi j’ai si peur du jugement d’autrui. Peut-être à cause de la famille? Mon enfance? Quand la famille s’annonçait, mais mère nous faisait faire le grand ménage. À chaque fois. Je dois avoir conservé cette idée que lorsque l’on reçoit, tout doit être impeccable. Pourtant, quand je m’annonce chez quelqu’un, la dernière chose que je regarde, c’est l’état de ses planchers.

En attendant que j’arrive à lâcher-prise (j’espère y arriver !), j’ai la chance d’avoir de bons outils pour m’aider à faire un ménage rapido presto quand ma mère (ou n’importe qui d’autre) se pointe à la maison sans préavis ! Je peux même faire participer les enfants. Ici, je me dois de remercier le programme #mamanpg pour les produits swiffers. Il y a le Swiffer WetJet pour faire disparaitre les taches étranges sur le plancher de la cuisine (c’était quoi l’idée de choisir une céramique gris pâle?) et le Swiffer 360 Duster pour faire fuir la poussière en moins de deux.

En y repensant bien, je dois déjà être moins pire qu’avant. Je me souviens que pour mes deux plus vieux, je détestais sortir la pâte à modeler. J’étais du genre à ne jamais la sortir parce que je détestais ramasser tous les petits morceaux de pâtes de couleur sur le plancher de tout l’appartement. Il semblerait que je faisais partie des parents qui ne laissaient pas sortir des trucs pour ne pas avoir à le ramasser.

swiffer ménage enfant

Maintenant, Bébé Fille a une belle collection de pâte à modeler tutti frutti. Je la laisse jouer comme elle le désire. Que ce soit dans la cuisine ou le salon. Après ? Bien… traitez-moi de mère indigne, mais je demande à mes plus vieux de passer le balai ! Ma grande vient d’avoir 14 ans, dans 4 ans… elle sera peut-être en appartement et elle doit absolument savoir comment on fait du ménage, non ??

Je commence aussi à comprendre que je dois laisser trainer mes plumeaux swiffers. Allez savoir pourquoi, mais Puce adore le passer sur les meubles et le plancher (oui, oui sur le plancher !). Les deux filles se disputent même pour savoir qui va épousseter les meubles. Pendant ce temps, les deux grands se disputent pour savoir qui ne fera pas le ménage, mais ça… c’est une autre histoire.

Concours

Ces temps-ci, comme je disais,  j’essaie fort fort de me convaincre que les enfants sont en train de développer leur créativité en faisant le désordre. Il semblerait que les enfants qui ont la chance de faire du désordre dans la maison sont plus créatifs et plus indépendants. Si je regarde l’état de mon salon, je dois avoir 4 futurs génies dans la maison !!

Concours (4)

Pour vous aider à accepter le désordre, j’ai la chance de partager avec vous les produits que j’ai reçus (pas d’inquiétude, vous aurez un kit tout neuf juste pour vous !)

Le prix d’une valeur de 83$ comprend :

RÈglements :
  • Avoir 18 ans ou plus.
  • Avoir une adresse postale au Canada.
  • Aimer la page Facebook de Pomme Cerise (ce n’est pas obligatoire, mais plus vous serez nombreux, plus je pourrais vous offrir de beaux concours!)
  • Laisser un commentaire sur le billet de blogue ou sous le statut  Facebook  associé au concours. Profitez-en pour me dire si vous laissez vos enfants faire le désordre ou non ? Avez-vous des trucs pour les faire participer au ménage ?
  • Vous avez jusqu’au 30 mai 23 h 59 (heure du Québec) pour vous inscrire. La personne gagnante sera, soit contactée par courriel, soit par messagerie Facebook (selon la façon dont vous vous serez inscrit!)

Bonne chance !

Des Coupons ?

Vous aimez les coupons ou juste les économies ? N’oubliez pas d’aller faire un tour sur le site de P&G; de nombreux coupons sont disponibles en ligne afin de vous permettre de faire des économies sur vos produits préférés dont les produits Swiffers : P&Geveryday.ca/fr

Déclaration : Je suis une blogueuse maman P&G. En tant que membre de ce groupe, je reçois des produits et un accès privilégié à des évènements et à des occasions spéciales offerts par P&G. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes.

Une histoire de couche… malodorante! #comitebebepampers

Est-ce que vous avez vu passer le dernier vidéo de Pampers sur vos réseaux sociaux ? C’est un court vidéo où l’on voit les expressions des bébés qui font… un numéro 2. C’est drôle. Ça rappelle de beaux et moins beaux  souvenirs (mal)odorants. Tant que nos enfants sont petits, on trouve le moyen d’en rire.

Pampers-pooface-commercial-650x373

source : vidéo Pampers

Je crois que tous mes enfants m’ont fait le coup de la couche qui déborde jusqu’au cou… au restaurant. Tsé, le genre de dégât épouvantable qui fait que l’on tient bébé à bout de bras en ne sachant pas par ou le soutenir, et qu’on regarde la table à langer et on ne sait pas plus ou installer bébé. Le genre de dégât qui fait en sorte qu’on ne sait pas du tout par où commencer… À chaque fois, je me trouvais tellement chanceuse que les lingettes Pampers existent!

Avec les 4 enfants, j’ai eu la chance d’essayer de nombreuses marques de lingettes humides. Peu importe les spéciaux en cours, je reviens toujours aux lingettes Pampers. Elles sont douces, résistantes et enlèvent tous les types de dégâts!

Mon jeudi confession

Est-ce que je peux profiter de ce billet (et du fait que c’est jeudi!) pour vous faire une confession ? Depuis que l’on fait des cathétérismes à Bébé Fille, elle ne mouille plus de couche. Mais plus du tout. Ni la nuit. On peut dire qu’elle est propre depuis plusieurs mois pour les pipis.

Depuis une semaine, j’ai même commencé à lui envoyer des petites culottes à la garderie. Le hic est que pour les selles, elle n’est pas prête. Je lui mets encore des couches Pampers Cruiser (on les adore pour Bébé Fille parce qu’elles sont minces et qu’elles se camouflent bien sous un leggings) quand on sort, ou quand on est en voiture ou quand elle est avec nous à la maison. Il y a des jours où l’on peut changer 6 ou 7 couches. Je n’ai pas envie de laver autant de petites culottes.

Elle refuse de nous dire quand elle a envie de faire son #2. Pourtant, les docteurs sont unanimes. Ses intestins fonctionnent très bien. Elle n’est pas incontinente. Elle n’est pas prête. Je n’arrête pas de me répéter cette phrase…

Mais moi… là, je suis prête! Je suis même à boutte de changer des cacas de grande fille de presque 3 ans et demi. J’en ai 2 aux couches. Je commence à me dire que la petite dernière va être prête avant sa grande sœur.  J’aimerais ça, moi, qu’elle soit prête…parce qu’à toutes les fois où je me rends compte qu’elle a un son #2, j’ai toujours peur qu’elle se tape une nouvelle infection urinaire!   

Concours pour la fête des Mères

Pour souligner la fête des Mères, qui aura lieu cette fin de semaine, j’ai un ensemble de produits Pampers à offrir à une nouvelle ou future maman. Je vous invite à vous inscrire ou si vous n’avez pas de nouveau-né à la maison, vous pouvez le faire pour une amie, une sœur, une voisine, une collègue…

concours _comitebebepampers (1)

Le prix (d’une valeur de 50$) :
  • Un détergent Ivory Neige de 1,18 L
  • Un emballage de 80 couches Pampers Swaddlers Sensitive pour nouveau-nés, format Super
  • Trois emballages de lingettes pour bébés Pampers Sensitive
RÈglements :
  • Avoir 18 ans ou plus.
  • Avoir une adresse postale au Canada.
  • Aimer la page Facebook de Pomme Cerise (ce n’est pas obligatoire, mais plus vous serez nombreux, plus je pourrais vous offrir de beaux concours!)
  • Laisser un commentaire sur le billet de blogue ou sous le statut  Facebook  associé au concours.
  • Vous avez jusqu’au 8 mai 23 h 59 (heure du Québec) pour vous inscrire.

Bonne chance!!

Divulgation: Je suis une blogueuse du Comité des bébés Pampers et je reçois des avantages de cette collaboration.

Ce que j’aimerais vraiment recevoir pour la fête des mères

Chaque année, mes chers rejetons me demandent ce que j’aimerais avoir pour la fête des mères. À chaque fois, je leur réponds la même chose. Ce que je veux, c’est une journée ou personne ne chiale pour m’aider, ou il n’y a pas de chicane et qu’on écoute ce que je demande. Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque année… je suis déçu de mon cadeau. Ça ne prend pas 5 minutes (et je suis généreuse) qu’ils oublient la promesse qu’ils m’ont fait.

Alors cette année… peut-être que je devrais demander des trucs matériels qui me font envie ??

Ce que j'aimerais

1. Des cahiers, un planificateur, un journal

J’adore les cahiers de notes. J’en ai plein. Trop peut-être. Peut-être pas aussi. J’en ai qui sont à peine utilisés alors que d’autres sont remplis de mots. Certains me servent pour écrire des brouillons d’article pour le blog, d’autres des questions que je dois poser aux médecins de ma fille, et certains me servent de journaux intimes.

Depuis quelques temps, je vois passer des cahiers sur Instagram comme le Five-minute journal. Il s’agit d’un journal où l’on y consacre que 5 minutes de sa journée pour répondre à 3 questions. Une belle façon d’y voir le positif !

five-minute journal Source : The five-minute Journal

Aussi, je suis fascinée par le planificateur créatif de Tchouby. J’ai tellement cherché un agenda semblable à ce planificateur. À chaque nouvelle photo qui est publiée, je me répète que je dois me gâter. Malheureusement, je me retiens… allez savoir pourquoi.

Tchouby planificateur créatif

Source : Tchouby – Étampes et matériel créatif

2. Une carte cadeau à utiliser dans ma librairie

Pour mon anniversaire, en mars, ma famille m’a offert une carte cadeau à utiliser dans ma librairie préférée. J’ai tellement de plaisir à aller fouiner dans les présentoirs et prendre le temps de choisir les livres que je vais acheter. J’y suis retourné à plusieurs reprises juste pour le plaisir de prendre mon temps et de faire les meilleurs choix. Je ne dirais pas non si l’on m’offrait la chance d’y retourner.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3. Un coloriage de relaxation

J’aime colorier. Quand mes enfants me demandent de colorier avec eux, je m’en fais un plaisir de le faire. Il y a quelque temps, j’ai acheté un cahier de mandalas à colorier. Malheureusement, il est demeuré dans mon tiroir avec seulement une ou deux pages de faites. Je n’accroche pas aux dessins que j’ai. Présentement, j’ai plus de plaisir à colorier les oursons dans les albums de mes filles. Sauf que j’ai vu sur Etsy les Créations de Joëlle Mercier et je suis tombé en amour avec celles-ci. Encore une fois, je ne me suis toujours pas décidé à passer une commande, mais si l’on m’en offrait pour la fête des Mères, je serais très heureuse !

créations joelle mercier

Source : CreationsJMercier

 

4. Un pot de bonheur

Depuis un moment, je suis fatiguée. Beaucoup même. J’ai un peu de difficulté à voir le positif dans le quotidien. J’ai besoin que ça change. J’ai besoin d’essayer de focaliser sur ce qui va bien. J’ai souvent vu le pot de bonheur dans ma librairie ou ma boutique cadeau préférée. Chaque fois que je le vois, je me demande à qui je pourrais l’offrir, mais en fin de compte ce que je veux vraiment, c’est me l’offrir. Pour moi.

pot de bonheur

source : Pot de bonheur

5. Du temps

Mais ce que je voudrais vraiment, c’est du temps. Du temps. Pour être seule, avec mon amoureux, avec les enfants, en famille. Bref, juste avoir du temps pour relaxer, profiter du moment et oublier pendant un instant à quel point c’est le désordre dans la maison. J’aimerais vraiment sortir un weekend.

602b046555efc4fbfa4f9fd12eb4fc53

Et vous, qu’aimeriez-vous recevoir pour la fête des Mères?