Défi lecture 9 : Chick Lit 3 : 104, avenue de la Consoeurie par Amélie Dubois

Layout 1Chick lit 3, 104 avenue de la Consoeurie est l’histoire de Mali, Coriandre, Sacha et Geneviève. Quatre filles qui sont de  très bonnes amies qui ont pris la décision de vivre ensemble pour la prochaine année. Dans le premier roman, elles fondent leur consoeurie afin de les aider à cheminer à travers leurs histoires amoureuses. Cette fois-ci, elles croient qu’elles sont enfin prête à vivre leur histoire d.amour avec un grand A. Mais le sont-elles vraiment??

J’ai adoré le premier tome. J’ai beaucoup aimé le deuxième. Qu’est-ce que j’ai pensé du troisième roman d’Amélie Dubois? J’ai beaucoup aimé!! Vraiment beaucoup! J’ai aimé qu’on retrouve tous les personnages des tomes précédents. J’ai aimé les belles et moins belles aventures amoureuses! J’aime les filles de ce roman. Je voudrais avoir des amies comme elles! Je voudrais avoir un ami gay comme elle! Encore une fois, je suis embarqué d’aplomb dans le roman en lisant seulement quelques pages. C’est un roman facile à lire, qui nous permet de passer un bon moment agréable. J’ai vraiment l’impression de décrocher de mon quotidien quand je lis ça. On y retrouve de l’humour, de l’amour et de l’amitié! Si vous n’avez pas lu ces romans encore, allez vite à la bibliothèque ou la librairie! Vous avez manquer quelque chose et vous ne le savez même pas!

Et, j’ai entendu dire que le tome 4 sortirait bientôt!!!

Défi lecture 7 : Justine ou comment se trouver un homme en 5 étapes faciles par Annie Ouellet

couv_2.inddCela faisait longtemps que j’avais remarqué le roman d’Annie Ouellet sans jamais me laisser tenter. Mais cette semaine, j’ai décidé de le commencer. Il s’agit de “Justine ou comment se trouver un homme en 5 étapes faciles”.

Justine est une jeune femme de 32 ans, célibataire et hypocondriaque. Nous pourrions aussi dire qu’elle est anxieuse et qu’elle a une tendance à la dramatisation. Elle collectionne les amants qui ne sont pas tous… comment dire, bons pour elle. Un jour, son amant du moment l’accuse de lui avoir transmis un MTS. S’ensuit une semaine épouvantable pour la belle Justine! Avec ses copines, elle fait un pacte : elle va suivre les étapes d’un vieux livre qui s’intitule “Comment se trouver un job en cinq étapes faciles” et tenter de l’appliquer à sa vie amoureuse.

Il m’a fallu un seul chapitre pour accrocher à ce roman. Par contre, mon intérêt fut très variable. Pendant les premiers chapitres, je lisais le tout avec beaucoup d’attention et par moment, je lisais en diagonale. L’idée général du roman était très bonne. Malheureusement, elle ne semblait pas se tenir. Je crois que l’auteure cherche encore son style d’écriture ou l’a écrit trop rapidement. On commence par nous présenter une jeune femme hypocondriaque qui va passer quelque heures à l’urgence juste parce que son amant lui dit avoir des démangeaisons. Par la suite, on se rend compte qu’elle se “bourre” d’antidépresseurs, de psychotiques, d’alcool et de drogue sans parler du sexe. Étant à l’opposée de ce que je suis comme personne, il m’a donc été difficile de me retrouver dans le personnage.  Justine demeure malgré tout très attachante. Par moment, j’avais le goût de la traiter d’imbécile ou de la “disputer” pour ces réactions.  J’ai l’impression qu’on essai de nous démontrer que notre génération n’est qu’à la recherche du bonheur instantané et du plaisir immédiat avec le sexe et la drogue. Comme si les jeunes femmes d’aujourd’hui ne cherchaient plus à planifier leur avenir.

Dans le roman, on y glisse beaucoup de référence de musique. On peut même aller sur le site du roman pour y écouter les mps3 sélectionnés. Je déplore par contre qu’il n’y ait pas d’endroit dans le roman qui explique ceci. Je l’ai appris après avoir terminé mon roman en faisant quelque recherches sur internet pour lire les critiques des autres lecteurs.

La fin de l’histoire est somme toute prévisible et il m’a semblé que c’était très long à aboutir vers quelque chose. Les coïncidences sont assez invraisemblables, mais intéressantes.  Les

Malgré le fait que l’histoire ne se tient pas toujours et malgré  les défauts du personnage, Justine demeure attachante. L’analogie entre la recherche d’emploi et la recherche de l’amour est intéressante. L’évolution du personnage est aussi agréable à suivre. Est-ce que je vous le suggère? Je crois que oui, mais  d’après-moi, il y a d’autres romans de types “Chick lit” qui sont plus intéressants.

Défi lecture 4 : N’oublie pas mon petit soulier par Nadia Lakhdari King

1528_1~v~N_oublie_pas_mon_petit_soulierJe ne peux pas croire que j’ai déjà 4 romans de lu depuis le début de l’année 2012. Quand j’ai entrepris ce défi, je ne croyais pas que j’arriverais à lire autant en si peu de temps. J’ai retrouvé le bonheur de lire. Bonheur que je ne ressentais plus depuis plusieurs mois.

Le roman que j’ai choisi de ce lire cette semaine est : N’oublie pas mon petit soulier de Nadia Lakhdari King. C’est le premier roman de cette auteure que je lis. Je suis tombé sur ce petit livre de 223 pages un peu avant Noël. Je croyais à ce moment que ça me mettrait dans l’ambiance des fêtes et que ça ne me semblait pas trop long à lire. Malheureusement, au bout de deux pages, J’avais décroché par manque de concentration. Maintenant que ce problème semble résolu, je me suis remis à la lecture!

L’histoire se déroule un 24 décembre. Émilie reçoit son frère & sa blonde, son chum et ses enfants pour le réveillon au chalet familial, mais bien sur rien ne se déroule comme prévu. Une tempête de neige, des parents qui préfèrent une croisière, une amie qui se décommande, une ado en pleine crise sans oublier l’ex qui se pointe. Une héroïne de 30 ans accro à son IPhone représente bien la femme type des années 2010. De l’humour. De l’amour. De la simplicité. Un bon petit roman à l’eau de rose. Un roman pour divertir la femme occupée en nous. La seule chose que je regrette? Ne pas avoir pris le temps de le lire avant les fêtes!! Je crois que c’est le type de livre que je vais ressortir l’an prochain. C’est mignon comme tout. C’est festif. C’est génial! Un vrai livre de filles à lire sous la doudou en regardant la neige tomber!! Et ne pas oublier qu’il y aura quelque fous rire en prime!

D’autres l’ont lu et apprécié aussi.

On m’a suggéré de lire les romans Éléonore de la même auteur. Je crois bien que je vais m’y essayer prochainement.