Garderie, 4e semaine!

kraftdiner

Depuis lundi, Bébé Fille fait des journées complètes à la garderie. C’est à dire que son papa va la reconduire entre 7h30 et 8h, et ne va la chercher qu’en finissant de travailler. Pourquoi l’on fait ça? Pour être certain que tout se passera bien quand je vais retourner au travail (la semaine prochaine!). Compte tenu qu’elle refuse toujours de boire au biberon, je me devais de savoir comment ça se passerait. Pour me rassurer moi. Pour essayer de déculpabiliser, je crois. À la garderie, elle ne pleure pas parce qu’elle a faim ni soif. Elle mange bien aux repas et collations. Elle boit un peu de lait et beaucoup d’eau. Au moins, je sais qu’elle ne se déshydrate pas, mais elle ne prend toujours pas de lait! Une chance que mon plus vieux a fait la même chose. À la maison, elle peut prendre le sein comme elle le désire. J’ai acheté des céréales avec yogourt et j’y ajoute du lait. Je me dis qu’elle va avoir tout le calcium nécessaire de cette façon. Pour le reste, elle s’hydrate avec de l’eau. Un jour, elle va apprécier le lait.

Je trouve ça difficile de voir mon chum partir avec la petite. J’ai l’impression de perdre des moments avec elle. Quand je me mets à penser à mon retour au travail ou au fait que je vais moins la voir, je me sens sur le bord des larmes. Je ne comprends pas que ce soit si difficile pour cette enfant. Je ne me souviens pas d’avoir ressenti ça pour mes deux autres. Peut-être que ce fut le cas et que je ne m’en souviens juste plus. Pour Binou, j’ai été en congé 13 mois. À la fin, j’avais hâte d’aller travailler. J’avais hâte de sortir de chez nous. Pour Princesse, elle n’avait que 4 mois. C’était un bébé qui acceptait de se faire prendre par tout le monde. Je pouvais la laisser à n’importe qui et elle souriait et s’amusait. J’étais aussi très jeune. Je ne réalisais peut-être pas toute l’ampleur de la situation.

Depuis lundi, quand Bébé Fille arrive à la maison, elle pleure en me tendant les bras. Elle boit et ensuite, elle se colle sur moi pendant un bon 5 minutes. J’adore ce petit moment pour nous deux. J’ai l’impression de créer une petite bulle autour de nous. Je glisse mon nez dans son petit cou tout chaud et je respire son odeur. Je resterais comme ça des heures. Par la suite, vient aussi le sentiment de culpabilité de ne pas faire la même chose avec les deux plus grands. J’aimerais pouvoir leur donner plus de temps ces temps-ci, mais je n’y arrive pas. Je sais qu’ils comprennent que leur petite sœur me demande du temps le soir. Je sais qu’ils comprennent que je suis brulée par les nuits incomplètes. (Ce matin, Princesse est allée chercher Bébé Fille dans son lit quand elle l’a entendu se réveiller. Elle n’est pas venue me chercher afin de me laisser dormir. Elle grandit tellement vite, ma princesse. Elle veut m’aider. ) Peu à peu, Bébé Fille prend un peu plus d’autonomie. Elle joue plus longtemps seule par terre. Elle se déplace dans la maison sur les fesses. Je crois que ça aide à ce qu’elle ait un intérêt à être plus longtemps par terre. Pendant ce temps, je peux me concentrer un peu plus sur les deux autres. Mais, je voudrais faire plus.

Malgré le fait que je m’ennuie, j’essaie de prendre du temps pour moi. Je n’ai pas à sortir le soir pour aller chercher le bébé ni même le matin. Les deux grands reviennent du service de garde seuls. Ils font bien ça et ils aiment ça. J’en ai donc profité pour écouter tranquillement mes émissions de télé. J’ai fait des siestes petites et plus longues. Peu à peu, je recommence à arriver à dormir pendant la journée! Je n’y arrivais plus. Sinon, je ne fais que m’étendre pour relaxer. Je perds mon temps sur le net. J’ai fait du lavage et un tout petit peu de ménage. Lui (le ménage) sera toujours là quand je retournerais travailler alors que du temps, ça je n’en aurais peut-être plus. J’ai écrit sur le blog. J’ai lu. Oh que oui! J’ai réussi à lire un roman complet et j’en suis à mon deuxième. Ça fait tellement de bien! J’ai aussi cuisiné! Bref, bien que je sois partagé entre la culpabilité et l’ennuie, j’essaie de penser à moi! Et surtout, j’essaie de ne pas penser au travail, car ça me fait toujours autant paniquer

Garderie, presque 2 semaines!

fleur

Cette semaine, je n’ai pas fait de compte rendu à tous les jours. Il est vrai que j’avais plusieurs choses à mon horaire qui ne m’ont pas permis de le faire. Aussi, je voulais que la semaine passe afin de voir à la toute fin ce que ça donnerait.

Cette semaine, donc Bébé Fille a fréquenté la garderie à compté de 8h15 environ jusqu’à midi et demi. Je la laissais prendre le repas du midi avec ses petits amis avant d’aller la chercher. Au début de la semaine, elle acceptait de manger si elle était sur les genoux d’un des éducateurs! Par la suite, elle a accepté d’être dans la chaise haute. Ce midi, elle a même mangé avec un peu plus d’appétit! Il est vrai que c’était des pâtes, quel enfant n’aime pas? Il faut aussi dire qu’elle a commencé à manger comme nous juste la semaine passée! Jusqu’à présent, elle ne voulait que sa purée et refusait tout morceau consistant.

Tous les jours, ils vont au parc et elle fait sa sieste dans le poupon bus. Par contre, avec la pluie de cette semaine, ils ne sont pas sortis à deux reprises. L’éducateur de Bébé Fille a réussi à l’endormir dans le parc les deux fois! Chose que je n’arrive toujours pas à faire chez nous. D’après la gardienne, nous pouvons commencer une journée complète (matin + repas + sieste + collation) la semaine prochaine. À vrai dire, je n’ai pas le choix! J’ai confirmé ma date de retour au travail avec ma supérieure ce matin. Le 1er octobre, je vais remettre les pieds à l’hôpital. Mais cette fois-ci en tant qu’employée. Est-ce que je suis prête? Je ne sais pas. Est-ce que j’ai envie d’y retourner? Je ne sais pas. Est-ce que ça m’angoisse? Oui. Est-ce que je peux repousser ce moment? Oui. Mais ça ne fera que retarder le moment. Je suis seule propriétaire de ma maison. Je suis seule responsable de mes deux ainés. Si je veux conserver le même rythme de vie. Si je veux voyager un jour. Si je veux être indépendante. Bref, j’ai choisi d’être sur le marché du travail. Il faut donc y retourner! Mais bon, cessons de s’en faire avec ça. Il me reste encore presque trois semaines de congé. À compter de la semaine prochaine, je vais avoir plus de temps pour moi.

Pour en revenir à la garderie, je dirais que l’adaptation se déroule bien. Tant pour Bébé Fille et moi. Ce matin, elle a pleuré quand je l’ai laissé. Je sais que ça n’a pas duré longtemps, mais j’ai trouvé ça plus difficile. Aussi, il faut dire que la nuit a été difficile. Bébé Fille s’est réveillée très souvent. Une fois dans mes bras, elle était bien, mais elle mordait mes vêtements. J’en ai donc déduis que ce doit être ses dents encore. Il y a deux jours, elle a eu une nouvelle dent (la 6e) et, elle a les gencives encore bien enflées. J’ai tellement hâte que les dents soient toutes sorties!

Depuis deux semaines donc, j’ai coupé le boire de l’avant-midi. Malheureusement, Bébé Fille ne boit toujours pas plus de lait dans le gobelet ou le biberon. J’imagine que lorsqu’elle sera toute la journée à la garderie, elle n’aura pas le choix de boire un moment donné! Heureusement, elle accepte l’eau. J’essais de ne pas m’en faire avec ça. Ce fut  la même histoire avec mon fils…et, il ne prend plus le sein depuis un bon moment!

Mon bébé ne s’endort pas seul : j’ai testé le 5-10-15

Comme vous le savez, je me plains en permanence que Bébé Fille ne dort pas ses nuits. Déjà, si elle s’endormait seule, ça aiderait. Cette semaine, j’ai atteint ma limite. J’ai eu l’idée de la mettre au recyclage ou de faire le fameux 5-10-15. Pour ceux qui ne connaissent pas, le concept est très simple. On couche bébé en le rassurant et lui expliquant que c’est l’heure de dormir. Ensuite, on le laisse pleurer 5 minutes et on va le voir pour le consoler. Ensuite, on attend 10 minutes avant de retourner dans la chambre et, finalement 15 minutes. Normalement, Bébé devrait finir par s’endormir seul et, au bout de quelques jours, il ne devrait même plus pleurer.

mon bébé ne s'endort pas seul j'ai essayé le 5-10-15

Comme je ne sais plus quoi faire pour que Bébé Fille dorme. Je me suis dit pourquoi pas… L’après-midi, elle s’endort pendant son boire et dort sur moi. Dès que je vais la déposer dans son lit, elle se réveille. Si je vais la coucher dès qu’elle s’endort, le réveil est très rapide. Si je la laisse un peu dormir sur moi, genre… 10 minutes, elle se réveil au bout de 10 minutes. Si je la laisse dormir une heure, elle se réveille dès que je la dépose dans son lit. Il n’y a que le matin où elle dort une bonne heure dans son lit.

Pour la soirée, j’ai beau lui donner son repas. Ensuite le bain. Ses médicaments. Une séance au sein et… elle s’endort dans mes bras environ… 30 minutes. Si je la couche dans son lit… ahhh! Les hurlements se font entendre. Ensuite, elle joue et se fait un gros fun noir même si je tente de la garder dans une atmosphère calme. Elle se rendort vers 22h et se réveille aux deux ou trois heures par la suite. Quand elle fait des dents, elle se réveille aux 10 minutes et ne dort que dans mes bras.

En raison de tout ça, ce mardi après-midi, j’en ai eu assez! Je me suis dit que j’allais faire le fameux 5-10-15!

J’ai allaité ma belle petite choupette. Je l’ai bercé un peu et elle s’est endormie sur moi. Je suis allée immédiatement la mettre au lit en lui disant bonne sieste. Il était 13h45. Moins de 10 minutes et elle était déjà réveillée! J’ai hésité entre éclater en sanglots parce que j’en ai assez ou la laisser dans son lit en espérant qu’elle s’endorme. J’ai ravalé mon découragement et je l’ai laissé dans son lit. Je suis quand même allée la voir. Je lui ai dit que c’était l’heure du dodo, j’ai fait fonctionner son mobile et je suis sortie de la chambre. C’est là que les larmes et cris ont débuté. J’ai attendu 5 minutes. Je me sentais forte. Les cris ne m’affectaient pas! J’ai même pensé que ça allait être facile et qu’elle allait s’endormir! Au bout de 5 minutes, je suis retourné dans sa chambre. Dès qu’elle m’a vu, elle a crié encore plus fort et plus fort et plus fort. Les petits bras tendu vers moi, le visage rouge, la larme pleine les joues… Je lui ai parlé tout doucement. Elle s’est un peu calmée et je suis sortie de la chambre. Les cris se sont fait entendre de plus belle! J’ai texté mon amoureux pour avoir un peu de réconfort, car mes belles convictions de femme forte commençaient à être moins présentes. J’ai réussi à tenir 10 minutes!! Je suis retourné voir Bébé Fille. Oh boy…

Les larmes, les cris, les bras tendus vers moi. Elle se tordait de droite à gauche avec un de ses regards… Je capotais un peu! J’ai pourtant pensé que si je craquais, ca ne fonctionnerait pas. J’suis donc ressorti de la chambre et je suis allée dans la douche. Comme ça, j’entendrais moins les pleurs et, ma douche serait enfin prise! Elle pleurait toujours autant après 15 minutes. Là qu’est-ce que je suis supposé faire? Est-ce que je la laisse encore pleurer? Disons qu’à ce moment-là, je n’en menais plus large!

J’ai encore attendu et retourner consoler, et attendu et… finalement, j’ai fini par la reprendre dans mes bras. Bébé Fille s’est accroché à moi et faisait des hoquets de pleurs. Vous savez le petit bruit qu’ils font en respirant quand ils ont trop pleuré… Je pleurais, ma fille s’accrochait à moi… Arrgg! L’horreur! J’ai fini par m’assoir et la mettre au sein. Elle ne voulait pas téter, juste tenir mon sein et ma main avec sa petite main. Elle est demeurée silencieuse contre moi un bon moment. Elle a finit par fermer ses yeux et s’est endormi. J’ai alors essayé de la mettre au lit…

OMG! Grave erreur de ma part! Elle a pleuré, pleuré et pleuré dès que j’ai fait mine de vouloir la déposer sur son lit. Pour tout le reste de l’après-midi, j’ai payé pour cette tentative du 5-10-15…

Est-ce que je vais réessayer? Pas sure… Si je le refais, je vous tiens au courant!

Mes journées avec Bébé Fille

Je tente ma chance en ouvrant l’ordinateur alors que mon Bébé Fille dort dans son lit. Parfois, j’ai une grosse heure devant moi et parfois… j’ai à peine une dizaine de minutes.

Le pire, c’est que si je compare Bébé Fille à mes deux autres… elle me laisse beaucoup de temps pour moi! Oui, oui! J’ai du temps pour partir une brassée de lavage ou prendre une douche ou plier une brassée de vêtements. Temps que je n’arrivais pas à avoir aux deux premiers. Est-ce que parce que c’est un bébé plus facile? Qui demande moins les bras? Suis-je moins fatiguée? Est-ce que c’est juste le fait que j’ai eu mon amoureux avec moi pendant les trois premières semaines? Parce que les deux plus vieux sont plus vieux? Parce qu’ils sont quand même une fin de semaine sur deux chez leur père? Est-ce que c’est un peu tout ça?

Peut-être! Bébé Fille arrive à dormir un bon gros deux heures dans son lit entre les boires pendant la nuit. Le jour, j’arrive à la faire dormir une bonne heure. La nuit, elle dort dans son parc à côté de mon lit. Le jour, j’essaie de la coucher dans sa bassinette qui est située dans sa chambre afin de l’habituer à y dormir.

L’allaitement va très bien. trop bien même. En moins de trois semaines, elle a pris 2 livres et 2 centimètres! C’est-y pas beau ça?

Mon chum est retourné au travail hier. Ça va bien pour le moment. Je m’en sors bien. J’écoute beaucoup de tv en allaitant. J’commence à être tannée des émissions pendant le jour. J’ai écouté la totalité de “Tu m’aimes-tu?” sur vidéo sur demande. Les nouvelles de LCN et RDI n’ont plus aucun secret pour moi. J’ai découvert le poste de ArtTV et Historia ainsi que Évasion. Sincèrement, je n’avais jamais suivi ces canaux là avant aujourd’hui. J’ai même hâte au grand débrouillage pour avoir accès à AddictTv, cinépop et Cie.

Mes plus vieux réagissent bien à l’arrivée de Bébé Fille. Mieux que je ne l’aurais espéré! Ils se lèvent avec leur réveil matin. Ils font leur déjeuner, préparent leur collation pour l’école, choisissent eux-même leurs vêtements. J’ai pris la décision en début d’année d’utiliser le service de cafétéria tous les midis. Je n’ai donc pas de lunch à préparer. Si les enfants ne veulent pas du repas offert, ils doivent faire leur lunch eux-même (j’ai quand même un droit de véto sur ce qui s’y retrouve!). Ils sont toujours prêts à l’heure le matin. Ils se rendent à l’école à pieds et reviennent après leur séance d’étude assistée. Ma fille a commencé à travailler à la cafétéria de l’école. Elle aide à préparer les cabarets ou prend les présences. En retour, elle reçoit son repas chaud gratuitement ainsi que la collation. Bref, malgré quelque exception, ça fonctionne très bien avec eux!

Pour l’état de santé de Bébé Fille, ça va bien pour le moment. À l’hôpital, elle a eu droit à un écho cérébral, rénal, de la colonne vertébrale ainsi que de la petite bosse qui se trouve dans le bas du dos. Elle a aussi eu un IRM qui a confirmé le diagnostic qu’on avait reçu pendant la grossesse. C’est bien un spina bifida de type lipoméningocèle. Encore une fois, on ne peut pas nous dire quand elle sera opérée. Tout dépend du prochain IRM à trois mois de vie ou, si un jour elle développe des symptômes ou non. Elle bouge ses jambes. Son cerveau est parfait. Depuis sa naissance, elle a déjà été vu par un neurochirurgien, des pédiatres, des néonatalogistes, une radiologiste et son médecin de famille. J’attends d’avoir les dates pour un prochain IRM, un suivi en urologie à la clinique de spina bifida de l’Hôpital Ste-Justine et un suivi en neuro-chirurgie. Dans deux semaines, elle aura un contrôle d’écho rénale afin de voir si son rein est correct.

… oups… je l’entends qui se réveille… À bientôt!

A92CXOVCIAAitAY