Les Mosaïcultures Internationales de Montréal

mosai05

Pendant nos vacances, nous sommes allés voir les Mosaïcultures Internationales de Montréal qui avaient lieu au Jardin Botanique de Montréal. Au départ, quand j’ai entendu parler de l’évènement, je me suis rappelé des cultures fait dans des arbustes, voilà plusieurs années. Ça ne me disait rien d’y aller. Jusqu’à ce que je vois des photos passer sur Instagram. Il a suffit d’une petite image pour piquer ma curiosité. Je savais que ça intéressait ma belle-mère. J’en ai glissé un mot à mon amoureux. Ce fut suffisant pour que tout le monde accepte de m’y accompagner.

mosai04

Tout ce que je peux dire, c’est que ça vaut le déplacement! Les photos de rendent pas justice à la beauté et au travail qu’il y a dans ces sculptures vivantes! Si vous vous cherchez une activité à faire, sincèrement celle-ci vaut le détour! Et pour les enfants, prenez le temps de visiter l’insectarium. Ils vont adorer!

mosai06

Dans les prochaines semaines, vous allez surement voir passer plus d’une photo sur ce blog. J’en ai tellement pris que je ne peux pas me contenter d’un seul billet!

mosai03

moisai02

mosai01

mosai07

Quoi faire pendant l’été : Aller voir les oiseaux de proies à Chouette à voir!

Il y a un moment déjà, nous avons amenés les enfants visiter le site de Chouette à voir. Pour ceux qui ne connaissent pas, Chouette à voir est le site nature de réhabilitation des animaux de proies de l’UQROP. Le site est ouvert au public afin de leur faire connaitre les oiseaux de proie qui peuvent être observés au Québec.

Mon fils y a fait son voyage de fin d’année avec sa classe et il en était revenu complètement emballé. Compte tenu que le site est situé dans ma région, j’ai pensé aller y faire un tour. De un, c’est peu dispendieux (26$ pour une famille de deux adultes, deux enfants). De deux, c’est pour une bonne cause! De trois, c’est près de chez nous. De quatre, c’est une activité de deux ou trois heures. On a donc le temps de faire autre chose. Et de cinq, on allait y apprendre tout pleins de trucs tout en profitant du soleil.

chouette04

Nous sommes arrivés sur le site vers 10h30, car la première représentation avait lieu pour 11h00. Ma première impression a été que le site est tout simplement magnifique! La région de St-Jude est très belle.

chouette12

chouette01

Pendant la représentation, deux employées du site nous présentent différents oiseaux. On nous explique leur mode de vie, la raison pour laquelle ils sont sur le site, leur habitat, leur alimentation. Certains oiseaux se promènent parmi les visiteurs, d’autres volent au dessus de nos têtes. Les deux jeunes filles étaient très intéressantes à écouter. Elles ont su capter notre attention, autant celle des adultes que des enfants.

chouette02

chouette09

Après la représentation, il est possible de prendre des photos avec les oiseaux. Pour le site, c’est une source de financement. Je crois que le cout est de 7$ pour un petit oiseau et de 10$ pour un gros. Les prix sont sous toute réserve. Je n’ai pas pris de photos des enfants avec les oiseaux, car je n’avais pas d’argent comptant sur moi. Selon le site internet, il devait y avoir un terminal interac pour les cartes visa. Malheureusement, il n’était pas en fonction la journée où nous  y sommes allés. J’avais tout juste l’argent pour nos billets d’entrée. En fait, il est passé de peu que nous rebroussions chemin lorsque la jeune fille nous a dit qu’il n’y avait pas de machine interac. J’ai cherché dans le fond de la voiture, dans le fond de mon sac, dans le fond de nos poches. Et avec tout ça, nous avons trouvé 26,50$!!

Nous avions apporté notre lunch afin d’y faire un pique-nique. Les enfants aiment toujours ça!

chouette10

Après le repas du midi, nous avons visité la volière de réhabilitation ainsi que les sentiers. Il y a plus de 1.6 km de sentier dans les bois.

chouette06

chouette05

chouette11

À la fin de notre journée, les enfants nous ont dit avoir adoré l’activité. Ils nous ont dit merci d’avoir cherché l’argent.

Bref, si vous passez dans le coin et que vous avez quelques heures, c’est une belle activité pour une bonne cause!

LogoCAV

Nous avons testé le Prêt à camper en tente Huttopia au Parc National de la Yamaska avec un bébé bébé et les deux grands

Il y a quelques années, j’ai découvert le camping. J’ai commencé avec les tentes Huttopia et ensuite, j’ai tenté l’expérience en tente rustique. À chaque fois, nous avons visité un nouveau parc national de la SEPAQ.

Cette année, nous avons décidé de faire l’expérience de l’Huttopia avec un bébé de 7 mois. Je sais que pour les vrais de vrais, c’est rien de camper avec un bébé. Mais on s’entend que pour moi, c’est quelque chose. N’étant pas une habituée encore, j’ai préféré quelque chose de plus… humm.. comment dire, plus safe! Cette année, notre choix s’est arrêté sur le Parc National de la Yamaska. Le pourquoi? Ma belle-sœur y avait déjà réservé un terrain. Nous allions au Zoo de Granby qui est à moins de 10 minutes du parc et, nous demeurons tout près.

yamaska01

Comme tous les autres parcs visités auparavant, l’endroit était magnifique! Rien de mieux pour être dépayser, même à deux pas de la maison. J’ai bien aimé que les voitures ne se rendent pas aux tentes. Nous devions prendre une brouette pour apporter tous nos bagages sur notre terrain.

yamaska07

yamaska06

Malgré les nuages, nous avons eu droit à une belle température. La pluie et les orages se sont abattues sur nous vers minuit. Bébé Fille a adoré le feu de camp, a mangé comme une grande avec appétit. Pour la nuit, j’avais apporté son parc, mais j’ai eu peur qu’elle ait froid. Alors, je l’ai placé entre son père et moi. Finalement, j’ai bien fait! Il faisait froid pendant la nuit, mais dans nos sacs de couchage, c’était parfait! Pendant la nuit, Bébé Fille s’est réveillée une fois ou deux, mais se rendormait très vite grâce à l’allaitement et le co-dodo.

yamaska04

Le lendemain, après un petit déjeuné sous la bruine, le beau temps s’est montré le bout du nez. Nous avons préparé un lunch et nous sommes allés à la plage du parc. La plage est très grande. La sécurité est assurée par trois sauveteurs. Le sable est beau et il n’y a pas d’algue sur le bord. Point très important pour la fille dédaigneuse en moi! Bien sur, l’eau était froide, mais les trois grands (lire mon chum et les deux enfants) sont allés se baigner sans problème. Bébé Fille et moi n’avons que saucer nos petites orteils!

plage04

plage03

Dans le courant de l’été, nous aimerions bien refaire l’expérience. Cette fois-ci, nous aimerions bien y aller en tente rustique…

plage02plage01

Photos : Aquarium de Québec

Pendant nos vacances, nous sommes allés visiter l’Aquarium de Québec. Sincèrement, j’aurais aimé avoir plus de temps pour visiter. Nous étions attendu pour le souper et nous avons dû faire le tour assez rapidement. Le site est magnifique! Un bel endroit pour y faire de la photo, relaxer et s’amuser. Voici un petit aperçu de ce que j’ai fait.

DSC07061

DSC07045

DSC06988

DSC06992

DSC07086

theaugustbreak2012_150_01_beachball

Photos : Ville de Québec, la suite

J’aime Québec. Je crois que c’est probablement une ville où l’on ne se “tanne” pas d’aller. Quand je traverse le pont Pierre Laporte, j’ai l’impression de rentrer chez moi. J’ai grandi en Beauce, mais on passait notre temps à aller magasiner, aller au cinéma ou au restaurent dans la belle grande Capitale. Je crois que la majorité des souliers que j’ai eu enfant proviennent de chez Panda des Galeries de La Capitale, même chose pour mes vêtements (Clément!).

Une des choses que j’ai trouvées difficile, bien que je n’avais que 8 ans quand nous avons quitté la région pour la Montérégie, est l’absence de montagne. On voit au loin… c’est plat… très plat à l’exception d’une montage ici et là… C’est probablement une raison pour laquelle j’aime autant aller dans les régions montagneuses.

Pour moi, Québec a un goût d’une gaufre de chez Bel Gaufre ou encore de crêpe Au petit coin Breton. Je sais. Je sais, ce ne sont surement pas des plats typiquement Québécois, mais que voulez-vous ma mère adorait ces restaurants et nous y emmenait à chaque fois. J’ai aussi toujours eu un intérêt pour l’Europe. Je rêve de m’y rendre. C’est sur qu’un jour, ce sera des photos de mes destinations européennes que vous aurez la chance de voir… mais en attendant, voici LA ville qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie!

Champs de Bataille - Québec

Le Château Frontenac

DSC06150

DSC06125

DSC06168

DSC06120

Petit weekend en amoureux

Pour la seconde fois, près d’un an plus tard, mon amoureux et moi sommes retournés passer un petit weekend d’amoureux dans la belle ville de Québec. Nous avons réservé une chambre au Hilton avec une vue sur le parlement et le château Frontenac. C’était la deuxième fois que j’y allais. J’adore! Le lit king est tout simplement merveilleux, d’un confort absolu! Et que dire des oreillers? Je suis une manique d’oreillers. Il m’en faut toujours plus et, là il y en avait 6 dans le lit et le confort… ahhh! J’en rêve encore! L’accueil y est parfait. On s’y sent bien. Le seul hic est l’insonorisation des chambres. Au moment de s’endormir, j’entendais les voisins d’à côté rire et parler très fort. Aussi, certaines personnes parlent très fort dans les corridors et, on entend tout dans la chambre. À quelques minutes de marches du Vieux-Québec et des plaines d’Abraham… même pas besoin d’utiliser la voiture pour visiter!

DSC06184

Plaine

Bien entendu, Québec est aussi synonyme de “Bonne Bouffe”. Lors de notre dernière visite à Québec, nous avions découvert le “Cochon Dingue”. J’ai été déçue de ne pas avoir le même menu que la dernière fois. Il semblerait que le menu change en partie selon la saison. Malgré tout, j’ai adoré mon choix. J’ai essayé le fameux hamburger de porc et fromage suisse accompagné de frites et de la mayonnaise maison. Un vrai délice! Le tout accompagné d’une sangria. Je crois que ce sera la restaurent habituel lors de nos visites à Québec. Idéalement, réserver si vous avez l’intention de vous y rendre.

Le lapin sauté

Le lendemain matin, nous avons aussi décidé d’essayer un autre restaurent dans la même famille : “Le Lapin Sauté”. C’est un restaurent champêtre situé dans une très petite salle. Il est pratiquement impossible d’avoir une table sauf si vous arrivez au bon moment (comme nous!). Le menu de déjeuner est très différent de ce que j’ai pu voir ailleurs. Nous nous sommes laissé tenter par l’assiette à déjeuner à partager :

Œufs pochés ( 2 ), jambon, saucisse et bacon, fromage « La Sauvagine », rillettes de lapin maison et pommes de terre en cocotte, salade de fruits frais, crêpe et crème à l’érable, pain rustique, confiture maison.

C’était tout simplement délicieux!! Je regrette juste qu’il n’y ait pas eu plus de pain pour terminer la crème à l’érable et la confiture maison.

Le reste de la journée s’est déroulé dans le vieux-Québec et les plaines. Une  bonne marche en amoureux sous le soleil d’un mois de janvier pas trop frisquet.  Voici quelque photos que j’aime bien…

Basse-Ville / Québec

DSC06166