Nous avons séjourné au Manoir Ronald McDonald de Montréal

En février dernier, lors de l’hospitalisation de Bébé Fille à l’hôpital Ste-Justine, nous avons eu la chance de séjourner au Manoir Ronald McDonald.

1-Entree-Manoir

Le plan initial était que soit mon chum, soit moi allions dormir dans la chambre avec Bébé Fille alors que l’autre irait à la maison pour dormir. J’ai fait l’aller-retour de Montréal à chez moi pendant plusieurs années pour le travail. On se disait qu’on pouvait bien le faire dans le cas de l’hospitalisation de notre fille. Malheureusement (ou heureusement), le jour de la chirurgie, les météorologues prévoyaient une tempête de neige. Depuis que j’ai eu mon lot d’accidents par le passé, je suis plus nerveuse sur la route. Quand on prévoit une tempête, ma nervosité augmente. Mon chum me disait de ne pas m’en faire, qu’il ne me demanderait pas de conduire en cas de neige. Ça reste que ça me stressait quand même de l’imaginer sur la route en pleine tempête ! Et qu’une petite voix me disait que c’était à moi de retourner à la maison pour m’occuper des autres enfants. Oui, j’ai eu cette pensée alors que je savais très bien qu’ils seraient tous en compagnie de ma belle-maman.

Finalement, le matin de la chirurgie quand les infirmières nous ont tous répété à tour de rôle de ne pas rester à l’hôpital pendant toute la durée de la chirurgie, on a décidé d’aller voir au Manoir Ronald McDonald si on répondait aux critères pour avoir accès à une chambre. On demeure à 69,7 km de l’hôpital. C’est loin et c’est proche à la fois. Pour certains, on est voisin de l’hôpital alors que pour d’autres, on vient de tellement loin… Bref, on ignorait à ce moment-là que l’un des critères d’admission est de demeurer à plus de 55 km.

Un accueil chaleureux

Lorsque l’on arrive au Manoir Ronald McDonald, nous sommes accueillis par une préposée à l’accueil. Elles sont deux. Je ne me souviens malheureusement plus qui nous a accueillis à ce moment, mais je me souviens de sa générosité, de son professionnalisme et sa facilité à nous faire sentir à l’aise. Très vite, on nous explique le fonctionnement et les règles de vie du Manoir. Le Manoir Ronald McDonald, ne demande que 10$ par nuit.

Une fois que la décision est prise de demeurer au Manoir pendant notre séjour à l’hôpital, on nous fait faire une visite guidée. De l’extérieur, je n’avais pas réalisé que le Manoir Ronald McDonald de Montréal était si grand ! On y retrouve 50 chambres dont 7 sont adaptés pour personne à mobilité réduite. Les chambres sont réparties sur 4 niveaux.

Chacune des chambres peut loger 3 personnes. On y retrouve un lit double et un lit simple. La literie est incluse.

10-Chambre Manoir Ronald McDonald de Montréel

Le manoir, plus qu’un centre d’hÉbergement !

Le manoir Ronald McDonald est plus qu’un centre d’hébergement, c’est une deuxième maison pour bien des familles. Il est possible d’y demeurer une nuit ou deux ou beaucoup plus longtemps. Certaines familles vont y séjourner pendant des semaines, voir des mois.

En plus des chambres, on y retrouve 2 cuisines entièrement équipées, 1 salle à manger, une salle pour ado, une salle de jeux pour enfant.  On y retrouve aussi un énorme salon avec ordinateurs qui sont disponibles pour tout le monde. Personnellement, nous avons beaucoup apprécié les salons avec téléviseur. Le jour où Bébé Fille a été opérée, nous y avons passé beaucoup de temps. À ce moment, on ne comprenait pas pourquoi les gens insistaient autant pour que l’on sorte de l’hôpital pendant la chirurgie. On croyait qu’on n’arriverait pas à faire autre chose en attendant l’appel qui nous dirait que tout était enfin terminé. Ils avaient tous raison. Sortir de Ste-Justine, même si nous étions à quelques mètres de notre fille, nous a permis de penser à autre chose, de ne pas focaliser sur les “et si”.  Pour la première fois depuis des années, mon amoureux et moi avons même eu du temps seul ! (Bon, on aurait aimé que ce soit dans d’autres conditions, mais reste qu’on a réussi à s’assoir sans avoir d’obligation et on a ainsi pu… jaser !)

7-Les-cuisines Manoir Ronald McDonald de Montréel

Le manoir a été pensé et conçu dans le but de rendre le séjour des familles le plus agréable possible. Pendant toute la semaine, mon chum et moi avons pu alterner notre présence auprès de notre fille. Pendant que l’un passait la nuit avec Bébé Fille, l’autre allait profiter d’un bon lit et d’une douche chaude. En cas de besoin, il était possible d’appeler directement dans la chambre du manoir. Nous avions même accès à une boite vocale.

Les soirs où j’étais celle qui retournait au manoir pour se reposer, j’en ai profité pour passer un peu de temps dans la salle à manger pour lire et relaxer avant d’aller m’étendre seule dans ma chambre. La présence des autres familles est réconfortante. On réalise que l’on n’est pas seul à vivre avec un enfant malade ou différent. Nous y avons rencontré une famille fort sympathique qui séjournait sur le même département de chirurgie que notre fille. Ils venaient même prendre des nouvelles de notre fille et nous donnaient des nouvelles de leur enfant en retour. Bien que nous n’allons jamais les revoir, ces échanges étaient réconfortants.

6-Salle-a-diner Manoir Ronald McDonald de Montréel

Il est aussi très fréquents que des bénévoles viennent offrir un repas pour les résidents de Manoir. C’est alors un bon moyen de sortir un peu de l’hôpital et de rencontrer d’autres familles. Il y a même des activités d’organisées pour les enfants. Encore une fois, tout est mis en place afin de rendre le séjour le plus agréable possible et permettre aux gens de se sentir à la maison!

Personnellement, ce fut la meilleure décision de rester pour la semaine au Manoir. Nous avons cessé de nous inquiéter pour le transport et le voyagement. Ce sont les enfants qui nous ont rendu visite. Merci mille fois à mes parents qui ont fait l’aller-retour à quelques reprises afin de nous apporter réconfort et me permettre de voir mes deux grands. Et surtout, merci mille fois aux membres du personnel et les bénévoles pour votre accueil et votre hospitalité. Ces gens sont de vraies perles! Ils arrivent à mettre un peu de baume sur l’hospitalisation de notre enfant.

Comment aider ?

Il est possible d’aider le Manoir Ronald McDonald de bien des façons. Tout d’abord, tous les ans, vous pouvez participer au Grand MC Don dans la grande région de Montréal. Aussi, lorsque vous acheter un joyeux festin chez McDonald, 0,10 $ par Joyeux Festin vendu sont remis à cet organisme.

Il est aussi possible de faire un don ou devenir bénévole. Pour toutes les autres campagnes de financement, je vous incite à consulter le site.

Avez-vous séjourné au Manoir ? Pourquoi ne pas partager votre expérience ?

5--Mur-des-Remerciements Manoir Ronald McDonald de Montréel

Crédit photo : J’ai eu l’autorisation du Manoir Ronald McDonald de prendre les photos et de les utiliser pour mon article.

Nous avons séjourné au Camping de la rivière Nicolet

La semaine dernière, je vous parlais de notre expérience avec Les vélorails de Beaulac-Garthby. Comme cette activité était à près de deux heures de route de notre domicile, on nous a proposé de nous héberger et ainsi prolonger notre séjour dans la région. Vous vous douterez bien qu’on a accepté avec joie. On m’a proposé deux choix de camping. Mon choix s’est arrêté sur le Camping de la rivière Nicolet.

camping de la rivière nicolet titre

Le Camping de la rivière Nicolet

Le camping de la rivière Nicolet est situé, à environ 35-40 minutes des vélorails de Beaulac-Garthby, dans la région des Cantons de l’Est. Ce camping se veut un lieu familial ou il est possible de s’y reposer et de s’y amuser. Il est possible de louer un des 9 chalets qui peuvent accompagner un nombre de personnes variable, l’un des 22 emplacements pour une tente ou motorisé.

Campind de la rivière nicolet - site pour tente

Sur place, de nombreuses activités sont offertes. Il y a une piscine creusée avec sauveteur et un emplacement avec des balançoires, des jeux pour enfants, un module avec glissade, etc. Ils sont bien équipés pour recevoir les enfants ! On ajoute à ça, des kayaks, canots et des tubes pour descendre la rivière (inclus dans le prix), des sites pour faire de la randonnée et même des animaux ! Pour les propriétaires de chevaux, il est possible de les amener.

Notre expÉrience

Mon choix s’est arrêté sur ce site, car il y avait la possibilité de choisir un chalet. Avec les 4 enfants (dont les deux petites), je trouvais plus intéressant d’être hébergé de cette façon. Aussi, nous avons planifié notre escapade plus d’un mois à l’avance. J’ignorais s’il allait faire chaud, beau et qu’il n’y aurait pas de pluie. Je n’ai pas fait assez de camping dans ma vie pour imaginer passer une nuit sous la tente avec les enfants…et la pluie ! Une chance que j’ai fait ce choix ! La journée de notre départ, il devait faire environ 9 degrés. Avec une grosse pluie !

Campind de la rivière nicolet - chalet le pic

Lorsque j’ai appelé le propriétaire du Camping de la rivière Nicolet, il m’a proposé quelques chalets en me mentionnant l’avantage de chacun. Mon choix s’est porté sur Le Pic. Il s’agit d’un chalet sur deux étages. Au rez-de-chaussée, on retrouve une petite cuisinette, une table pour le repas, un divan 2 places, une petite chambre avec un lit double et une toilette. Au deuxième, il s’agit d’une pièce ouverte ou l’on retrouve 4 lits simples. Je trouvais que c’était parfait pour notre famille. En plus, le chalet est situé directement près des modules de jeux pour enfants et la piscine.

Campind de la rivière nicolet - jeux pour enfant

Dans ce chalet, on retrouve tout le nécessaire pour cuisiner vaisselle, poêle électrique et réfrigérateur), un petit BBQ de camping, un trou pour faire un feu. Tout ce que vous devez apporter, ce sont vos draps ou sacs de couchage, votre nourriture, et vos chaises pour vous installer près du feu. Du bois est en vente sur place à un prix tout à fait raisonnable ! Pour 10 $, vous avez un très gros sac de bois.

Ce qu’on a aimé :

Les enfants disent avoir aimé avoir accès à la rivière. Ils auraient aimé faire du kayak ou de la descente sur tube, mais avec la température du moment, ce fut peu intéressant. Ils ont quand même beaucoup aimé apprendre à faire des ricochets avec les pierres que l’on retrouvait sur le bord de l’eau. La petite plage naturelle était magnifique. Très différent de ce qu’ils ont vu jusqu’à présent.

Campind de la rivière nicolet - les enfants lancent des gallets

Aussi, les deux plus jeunes (et même les deux plus grands) ont beaucoup aimé la section dédiée aux enfants. Une belle petite maison pour jouer à faire semblant, des balançoires. En tant que parent, j’ai adoré le fait que l’emplacement des jeux soit situé juste en face de notre chalet. J’ai laissé les enfants aller y jouer sans inquiétude pendant que nous, on relaxait devant le feu !

Campind de la rivière nicolet - on mange des guimauves

J’ai aussi beaucoup aimé l’accueil que nous avons reçu. Le propriétaire est très sympathique. Dès notre arrivée, il nous a proposé de nous parler des activités à faire dans la région (et elles sont nombreuses !). Toujours disponible pour répondre à nos questions. Même son fils est tout simplement adorable. Il a invité mes enfants à aller voir ses animaux. On retrouve sur le terrain, une petite cabane avec lapins, poules et cailles. Je crois que c’est ce dont Bébé Fille se souvient le plus (après les guimauves). N’hésitez pas à le questionner sur l’histoire du Camping de la rivière Nicolet. C’est une histoire fort intéressante ! Nous avons même eu la chance de partager un feu de camp en sa compagnie. Le temps d’un weekend, nous avons eu l’impression d’avoir rejoint des amis. Ce fut réellement très plaisant!

Campind de la rivière nicolet - cheval

Ce qu’on a moins aimé :

Qu’est ce qu’on a moins aimé… hum… dur à dire. On a tellement aimé être dépaysé dès notre arrivée, qu’on a oublié de remarquer les points négatifs. Peut-être la température ? De manquer de temps pour tout faire ? À l’origine, nous aurions dû arriver le vendredi soir afin de profiter pleinement de notre séjour. Malheureusement, ma grande avait une sortie scolaire le vendredi et ne revenait que vers 20 h. Il était alors impossible de partir aussi tard avec les 4 enfants et tenter de les coucher à notre arrivée. Mais ça, ce sont des trucs hors de notre contrôle et qui ne changent en rien la qualité du service du camping de la Rivière Nicolet.

Campind de la rivière nicolet - la rivière

Notre verdict :

Très beau terrain à visiter ! Si on avait pu y demeurer quelques jours de plus, on l’aurait fait!  

Honnêtement, si l’on retourne dans cette région, il est sûr que nous allons y réserver un chalet à nouveau. Et la prochaine fois, c’est sur que l’on va y aller en période estivale afin de découvrir toutes les activités que l’on y retrouve : les matins animés pour les enfants, le Noël du campeur, les randonnées dans les sentiers, etc.

Campind de la rivière nicolet - la rivière 2

Pour plus d’informations :

Il y a présentement un concours pour gagner un forfait de deux nuits sur le camping et une balade en vélorail. Pourquoi ne pas aller tenter votre chance? Je pense que le concours se termine le 3 juillet.

Connaissez-vous ce terrain de camping ? Connaissez-vous la région ?

Mes conseils pour que nos bébés aient un sommeil récupérateur #comitebebepampers

Déclaration : Je suis une blogueuse maman P&G. En tant que membre de ce groupe, je reçois des produits et un accès privilégié à des évènements et à des occasions spéciales offertes par P&G. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes.

Depuis que j’ai commencé à travailler de nuit, on me demande souvent (J’ai cessé de faire le compte. Tout le monde me le demande, sans exception!) si j’arrive à dormir le jour. Je vais aussi vous répondre : oui, je dors! Parfois 5 heures, parfois 6, et il m’arrive même de dormir 7 heures consécutives! Bon, c’est plus fréquent que ce ne soit que 5 heures, mais il reste que je dors! Quand j’ai commencé à faire des quarts de nuit, Puce se réveillait encore la nuit. Ça faisait peu de temps que Bébé Fille faisait les siennes. On peut donc dire que ça faisait un bon 3 ans et demi que je n’avais pas fait MES nuits et que je me levais aux 2-3 heures TOUTES les nuits.

bébé fille dort noir et blanc

Bébé Fille… elle a commencé à faire ses nuits vers l’âge de deux ans et demi si ce n’est pas plus tard. J’en ai tellement parlé ici et avec tout le monde au travail ou dans la famille, qu’un moment donné, j’ai décidé de ne plus aborder le sujet. J’ai eu peur de tomber sur les nerfs de tout le monde. Même sur le blogue, je commençais à ressentir une petite gène à aborder le sujet. J’avais l’impression que ma vie et mes discussions ne tournaient qu’autour du sommeil de ma fille (et mon absence de sommeil!).  

À 3 ans et demi, Bébé Fille fait ses nuits. Par contre, ma fille parle beaucoup pendant la nuit. Cela  nous a pris un bon moment à comprendre que lorsqu’elle hurle “Maman!!!”, je ne dois pas m’y rendre tout de suite! S’il s’avère qu’elle rêve et que j’entre dans la chambre à ce moment, c’est sur à 100 % qu’elle va se réveiller et hurler en me voyant. La crise peut alors durer plus d’une heure. Heureusement, depuis son hospitalisation en février, les crises se sont espacées ou peut-être que j’ai enfin compris que je dois attendre une minute après le fameux crie. Si le silence se fait entendre, c’est signe que ma fille rêve et que je n’ai pas besoin de m’y rendre. Si elle répète “maman” sur un ton plus doux, c’est signe qu’elle veut réellement me voir.

Pour Puce, l’heure du dodo est un charme. Depuis que je travaille de nuit, elle dort. Toutes les nuits sauf si elle est malade et depuis peu, elle semble faire des cauchemars. Mais, ce n’est rien si l’on compare ce que l’on a vécu avec Bébé Fille. Il suffit de lui lire une histoire ou deux et ensuite, une ou deux chansons et elle se tourne sur le côté pour dormir toute seule. Et ce, même si sa sœur parle un peu trop fort dans la pièce d’à côté.

Bébé Fille… c’est une encore  autre histoire. L’heure du dodo est I-N-T-E-R-M-I-N-A-B-L-E! On a établi une routine et nous tentons de ne pas en déroger sinon nous payons le prix fort. Tous les soirs, Bébé Fille doit prendre ses médicaments. Ensuite, on va à l’étage pour l’heure du bain. Selon l’humeur des filles, il peut être un peu plus long. Ensuite, pendant que je prépare la Puce, mon chum s’occupe de son cathétérisme. Jusqu’à ce moment, tout va bien habituellement. Quand on l’envoie au lit, mon chum lit une histoire et ensuite, je viens lui chanter ses chansons préférées.

Quand je retourne au rez-de-chaussée, c’est là que tout se corse. Il lui arrive de jacasser dans son lit avec ses toutous, chanter et ensuite, commence la ronde des demandes. “Maman, je veux la doudou sur moi. Maman, enlève la doudou sur moi, j’ai chaud. Maman ou est mon toutou. Papa, je n’ai pas eu mon bec.” J’ai tellement de difficulté à gérer cette partie-là. Pour moi, lorsqu’un enfant est couché, il est couché! Il ne doit pas se relever ni parler. Une fois au lit, c’est mon moment à moi. C’est comme si je ne voulais pas être déranger. J’ai vraiment l’impression que Bébé Fille a moins besoin de sommeil que les autres, car même si elle s’endort très tard parfois, elle se lève à un heure raisonnable le matin avec le sourire (pour la plupart du temps!). Sur 4, elle est la seule à le faire et, j’trouve ça dur par moment!

L’importance d’un sommeil réparateur

En tant qu’adulte, on se rend compte rapidement que le manque de sommeil a un impact sur notre humeur, notre mémoire et notre capacité de concentration. Imaginez ce que le manque de sommeil peut occasionner à nos enfants!

1.  La capacité cognitive

Les enfants qui ont une bonne nuit de sommeil vont apprendre plus facilement. Leur mémoire, leur écoute et leur capacité de prendre des décisions peuvent être affectés par le manque de sommeil.

2. La sécurité

Le manque de sommeil affecte la coordination de l’enfant dont la motricité-fine. La mobilité peut aussi être affectée (la marche, ramper, courir, sauter).

3. L’humeur

Les enfants fatigués seront plus irritables, hyperactifs et vont s’opposer plus facilement aux demandes des parents. Parfois, des troubles de comportement sont associés au manque de sommeil récupérateur.

4. La santé

Depuis des mois, je répète à mes deux ados à quel point le manque de sommeil affecte leur santé. Le système immunitaire combat moins bien les maladies lorsque l’enfant manque de sommeil. Il va en effet y avoir une inflammation systémique, une hausse de la pression artérielle, une augmentation des hormones de stress. Ces facteurs rendent les enfants et bébés plus sensibles aux infections.

Des conseils pour favoriser un sommeil réparateur

Avec les années, on prend de l’expérience et surtout on fait beaucoup de lecture. J’ai trouvé les conseils d’une experte du sommeil, Alanna McGinn, qui est aussi la fondatrice du site Good Night Sleep, sur le site de pampers.ca. Je me suis dit que ça pourrait vous intéresser.

1. Créer un sanctuaire de repos pour votre bébé

Il est recommandé que votre bébé soit sur le dos pour dormir, et seul dans son lit (je ne veux pas débattre sur le cododo. Je mentionne ici seulement ce que le gouvernement du Canada et les médecins recommandent). Il est préférable que son environnement soit sombre, tranquille et frais. L’utilisation de rideau qui masquent a lumière est une bonne idée.

Certains bébés préfèrent dormir avec un bruit de fond. Ce peut être le bon moment pour faire votre lavage ou de passer la balayeuse. Un bruit régulier est apaisant et rassurant pour les bébés.

Quand je suis déménagé, j’ai fait installer des toiles opaques dans la chambre des deux plus jeunes. Pendant la période estivale, on arrive donc à coucher les petites même s’il fait encore soleil. Ça permet aussi de retarder l’heure du levé le matin…  clip_image001

2.  Offrir la possibilité de faire des siestes pendant la journée

Il est important de prévoir le moment des siestes de bébé selon ses besoins personnels afin de faciliter un sommeil sain et réparateur. Favoriser un horaire approprié pour les siestes selon l’âge de bébé va faciliter l’heure du coucher.

Bébé Fille a 3 ans et demi. On continue de la coucher en même temps que sa sœur pour la sieste de l’après-midi. Il arrive parfois qu’elle joue dans son lit calmement pendant un trente minutes (et parfois plus) avant de s’endormir pour une heure. Parfois, elle ne dort pas du tout et parfois, elle dort son 2 heures. On la laisse faire, du moment qu’elle relaxe et laisse sa petite sœur dormir. Puce a encore besoin de son deux heures de sommeil en après-midi et il arrive qu’elle en ait besoin d’un peu plus.

3.  Offrir une routine à l’heure du coucher

Une routine consiste à faire plusieurs activités reposantes que l’on fait jour après jour. Ainsi, votre bébé va comprendre que l’heure du dodo approche. C’est le bon moment pour intégrer l’heure du bain, une histoire, un séance de câlins dans le fauteuil berçant.

Personnellement, on essaie de ne pas sortir de la routine, mais il arrive que des évènements la bouleversent (Noël, les weekends, les vacances, de la visite…), mais on essaie quand même de faire les mêmes gestes et activités. Parce qu’il arrive qu’ensuite la nuit soit aussi bouleversée…

4.  Choisir la méthode qui convient à toute la famille

Il est important de choisir une routine et une méthode pour s’endormir qui convient à tous. Si l’un des parents n’est pas à l’aise de laisser pleurer ou non bébé, il faut en discuter afin que tout se déroule bien. Votre enfant va comprendre lorsque l’un de ses parents n’est pas confortable. Soyez constants, même si cela prend du temps! La constance est la clé!

Croyez-moi, j’avais tendance à abandonner rapidement quand une méthode ne fonctionnait pas! Heureusement, mon chum et moi, nous nous sommes soutenus et nos filles font enfin leurs nuits! Aussi, n’oubliez pas qu’une couche Pampers Baby Dry qui garde les fesses de bébé au sec toute la nuit fait toute la différence!

Pour plus de conseils, visitez le site de Pampers. Et chez vous, comment se passent les nuits de vos enfants?

Nous sommes allés faire du vélorail en famille à Beaulac-Garthby

Ma petite famille et moi avons eu l’impression d’être en vacances le temps d’une fin de semaine. Nous avons été invités à aller essayer une activité familiale dans la belle région Chaudière-Appalaches : les vélorails de Beaulac-Garthby.

Les vélorails, qu’est-ce que c’est?

Il s’agit de deux vélos attachés à une plate forme. On y retrouve aussi deux bancs permettant à deux enfants de s’y installer. La plateforme peut alors avancer sur les rails de chemin de fer grâce aux pédaleurs.  Le vélorail est conçu pour deux adultes et deux enfants ou trois adultes. Le poids maximal est de 450 livres. Les vélorails de Beaulac-Garthby sont les tout premier au Québec (les seuls d’ailleurs!). On en retrouve beaucoup plus en Europe.

À Beaulac-Garthby, il y a deux parcours. L’un de 10 km et l’autre de 20 km. Personnellement, nous avons choisi le parcours de 10 km. Il s’agit en fait de faire 5 km et de revenir. Pour revenir sur ces pas, il suffit d’utiliser une méthode de bascule pour tourner le vélorail. Pas très compliqué. Les responsables prennent le temps de vous enseigner la méthode avant de vous laisser partir.

 Vélorail de Beaulac-Garthby

Important à savoir :
  • Il y a quelques règles concernant le vélorail. Il est important de les respecter pour votre sécurité et celles des autres.

  • En période basse saison, il faut prendre une réservation afin de s’assurer de la disponibilité d’un vélorail.

  • Il y a des heures de départ spécifiques pour les deux trajets. Je vous invite à consulter le site à ce sujet.

Mon avis

D’abord, je dois préciser que je ne suis pas en forme. PAS DU TOUT! À l’exception de courir après mes deux filles, je ne cours pas. Nous allons faire des marches en soirée. Et, je passe tous mes quarts de travail debout. Ça s’arrête là. Maintenant que vous êtes mis en contexte, vous comprenez pourquoi nous avons choisi le parcours le moins long.Ensuite, le fait d’avoir de jeunes enfants avec nous a aussi pesé dans la balance. Il suffit que l’une des filles décide qu’elle en a assez pour nous faire regretter de prendre le long parcours.

Vélorail de Beaulac-Garthby- beaux paysages

En tant que grande famille, nous avons pris deux vélorails. Dans le premier, on y retrouvait mon conjoint, mon fils de 10 ans et notre plus jeune de 20 mois. Dans le second, j’y prenais place en compagnie de ma grande de 14 ans et de Bébé Fille.

Quand nous sommes arrivés, nous avons été accueillis par des gens forts sympathiques! Nous y avons reçu les instructions, un petit cours sur la façon de retourner le vélorail et les conseils d’usages.

Beaulac-Garthby le trajet

J’ai trouvé très intéressant qu’on nous propose d’installer le siège de voiture de la Puce pour l’y installer. Le sol de la plateforme du vélorail est fait en sorte qu’il est possible de l’y attacher. On était donc sur et certain qu’elle allait demeurer assise et qu’elle soit en sécurité. Le petit plus de cette façon de faire est que cela lui a même permis de faire sa sieste!

 Vélorail de Beaulac-Garthby - Puce en profite pour faire une sieste

Après avoir enfilé les dossards jaunes fluo, nous nous sommes élancés. Wow! Est le premier mot qui nous est venu en tête. C’était facile! Jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’on descendait une petite pente. Les pentes… ça finit toujours par remonter. Cette fois-ci, ce fut un autre mot qui nous est venu en tête. Pas facile de pédaler pour faire avancer le vélorail et tout le poids des gens qui s’y trouve. Mais pas graves, nous avons persévéré. Plus d’une fois, j’ai cru que j’allais appeler mon chum (qui nous avait distancés… un peu… beaucoup) pour lui dire que je rebroussais chemin. La fatigue musculaire, le mal de genou de ma grande, les plaintes de Bébé Fille (J’ai froid, j’ai faim, j’suis fatiguée!) et la pluie (Oui, de la pluie! Il faisait environ 17 degré. Pas super chaud, mais finalement la petite pluie fut comme un petit coup de fouet. Ça même fait du bien) ont failli avoir raison de moi et de ma patience à quelques reprises.

Mais finalement, le paysage et les petits animaux que nous y avons vus valaient tous les efforts que nous y avons mis! Les filles étaient tellement heureuses de voir les petits-suisses, les oiseaux et les oies avec leurs petits. C’était mignon comme tous de les voir si excitées! Nous avons finalement atteint le 5 km qui nous indiquait qu’il fallait retourner sur nos pas.

Vélorail de Beaulac-Garthby - On a réussi à faire le 10 KM

Cette fois-ci, nous avons échangé les équipes. Mon fils est venu me rejoindre sur le vélo et ma grande est allée rejoindre mon chum. C’est à ce moment que j’ai réalisé que même si mon bonhomme est petit pour ses 10 ans, il est fait fort! Il m’a impressionné! Pas une fois, je ne l’ai entendu se plaindre. Il donnait son 100 % si ce n’est pas plus! C’est même lui qui m’encourageait!

On nous a alloué 1 h 45 pour faire le trajet, et je dois dire que nous l’avons pris dans sa totalité. Nous avons pris le temps de nous arrêter pour boire de l’eau, manger un morceau et prendre des photos. Si vous êtes en meilleure forme que moi, il est fort possible que vous preniez moins de temps pour le faire. Ce qui était aussi intéressant à savoir, c’est qu’il est possible de revenir sur nos pas à tout moment pendant la balade. Si l’on pense que le retour va être trop dur, n’hésitez à retourner votre vélorail. Aussi, si vous croisez quelqu’un de plus rapide que vous, il suffit juste d’échanger de plateforme. On ne ralenti donc pas ceux à l’arrière de soi.

Bref, on a adoré notre expérience! Les enfants aussi et selon eux, c’est à refaire! On conserve donc cette idée dans notre liste d’activités à faire pour les vacances.

Après la balade en vélorail, on fait quoi?

Le vélorail est situé au Parc Bellerive à Beaulac-Garthby, au kiosque d’accueil touristique. Il est possible d’aller y faire un tour pour connaitre les autres activités de la région.

Vélorail de Beaulac-Garthby- Parc Bellerive

Personnellement, nous nous sommes contentés d’aller nous promener sur le bord de l’eau. Les deux filles ont pu se dégourdir les jambes. Elles n’ont pas eu à pédaler pendant 1 h 45, elles. La beauté du lieu vaut la peine d’être vue. La ville de Beaulac-Garthby semble magnifique. Avoir eu plus de temps, nous nous y serions promenés sans aucun doute. Je n’avais jamais entendu parler de ce coin de pays et je le regrette. Les paysages sont magnifiques (tant la route pour s’y rendre!). Mon chum a volontairement évité les autoroutes afin que l’on profite du trajet. Dès l’apparition des montagnes, nous nous sommes sentis dépaysés. Il faut dire que nous sommes de la Montérégie. On peut compter les montagnes sur les doigts d’une seule main. Clignement d'œil

Beaulac-Garthby Parc Bellerive

Ensuite, sur la route vers notre lieu d’hébergement, nous avons fait un petit détour vers la Fromagerie P’tit Plaisir située à St-Gérard de Weedon. On y retrouve une crèmerie et un casse-croute. Nous avons donc essayer deux de leurs fameuses poutines. Très très bon dans la bouche à défaut de l’être pour notre corps! Les enfants ont adoré y voir des chèvres (oui, des vraies!). Elles étaient tout heureuses de les caresser. Un bon moyen de faire patienter les enfants pendant que l’on passe notre commande! J’ai su plus tard que le parcours de 20 km du vélorail se termine à la fromagerie. Si vous avez le temps, pourquoi ne pas aller y faire un petit tour?

Vélorail de Beaulac-Garthby- Parc Bellerive bord de l'eau

Connaissez-vous la région, le vélorail? D’autres activités à suggérer? Si vous avez l’intention de vous y rendre pendant les vacances, n’hésitez pas à partager votre expérience!

Divulgation : J’ai reçu des avantages de la part des Vélorails de Beaulac-Garthby. Cependant, les opinions partagées sont les miennes et je vous partage mon expérience de façon honnête.

Comment Faire des économies avec Pampers? #ÉconomiesPampersCA

Déclaration : Je suis une Maman P&G.  Dans le cadre de mon affiliation avec ce groupe, j’ai reçu une rémunération pour partager les rabais et tester les services d’abonnement de couches. Les opinions écrites sur ce blogue sont les miennes.

Ces temps-ci, je vous parle beaucoup des produits Pampers. De un, parce que j’adore leurs produits. De deux, en tant que maman P&G, j’ai accès à certaines informations et privilèges. J’en profite aujourd’hui pour vous donner quelques petits trucs pour faire des économies sur les couches et lingettes Pampers.

Faire des économiesavec pampers

alerte des bons-rabais

  • Bons à imprimer à la maison donnant droit à un rabais de 2 $ ou 3 $ sur une sélection de couches et de lingettes Pampers offerts au pgeveryday.ca
  • Téléchargez l’application Checkout51 pour obtenir des rabais sur les emballages de produits et lingettes Pampers, jusqu’à épuisement des stocks.
  • Économisez 3 $ sur une sélection de sous-vêtements Pampers Easy Ups et de lingettes Pampers grâce aux bons offerts en magasin par Provigo et Pharmaprix, jusqu’à épuisement des stocks*.

bons à imprimer à la maison offerts au www.pampers.ca

  • Rabais de 2 $ à l’achat d’UN emballage de couches Pampers® Baby Dry, au choix
  • Rabais de 3 $ à l’achat d’UN emballage de couches Pampers® Cruisers, au choix
  • Rabais de 3 $ à l’achat d’UN emballage de sous-vêtements d’entrainements Easy Ups™, de sous-vêtements de nuit UnderJams™ OU de maillots de bain jetables Splashers™ Pampers®
  • Rabais de 3 $ à l’achat d’UN emballage de lingettes Pampers®, au choix

*Les rabais et bons sont offerts en magasin jusqu’à épuisement des stocks. Consultez les bons pour connaitre les produits inclus et exclus.