Nous avons lu “Ma mère, c’est la plus forte” écrit par Cynthia Durand

Quand j’étais enceinte de mon fils, Princesse avait 3 ans. Plus ma grossesse avançait, plus elle me posait des questions. J’avais droit aux habituelles questions d’une future grande sœur : “Comment bébé est arrivé dans ton ventre ?” ; “Comment est-ce qu’il va sortir ?” ; “Par où il va sortir ?” ; “Comment le lait va arriver dans tes seins”. Le moyen que j’ai trouvé pour m’aider à lui répondre a été de lui acheter un livre. De cette façon, j’ai réussi à lui parler de ce qui se passait pendant la grossesse, les changements que mon corps allait vivre, du déroulement de l’hospitalisation et du après. Par contre, je ne me souviens pas lui avoir parlé de l’accouchement en tant que tel. Les livres pour enfants, à ma connaissance (peut-être que je me trompe, aussi !), abordent très peu le sujet. Pourtant, comme le dit l’auteure Cynthia Durant “accoucher est une fonction naturelle de notre corps qui nécessite du respect, de l’écoute de soi et de l’abandon”. Les enfants ont besoin de savoir ce qui se passe afin de diminuer leur stress. L’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur peut être une grande source de stress pour nos enfants. Nous nous préparons en tant que parents, pourquoi ne pas les préparer eux aussi ?

Ma mère c'est la plus forte une histoire sur la naissance Cynthia Durand Pomme Cerise

Il y a quelques temps déjà, Cynthia Durand m’a contacté pour me proposer de lire son livre “Ma mère, c’est la plus forte – une histoire sur la naissance”. C’est un livre jeunesse qu’elle a écrit lors de sa deuxième grossesse. N’ayant pas trouvé de livre qui explique l’accouchement pour les enfants, elle a décidé de le concevoir elle-même. Ce livre autoédité s’adresse aux enfants dont la mère est enceinte, les enfants en général et les couples qui préparent une naissance. Ma mère, c’est la plus forte raconte l’histoire de l’accouchement à la maison en mots et images.

Je ne crois pas que tout le monde soit à l’aise de parler “accouchement” avec ses enfants. Le livre “Ma mère, c’est la plus forte” permet de le faire. Cynthia Durand a su trouver les bons mots et de belles métaphores pour expliquer les étapes de l’accouchement. Au fil de ma lecture, j’ai été charmée par les dessins de l’illustratrice Andréann Larouche. Le texte, les dessins… tout représente la beauté et la douceur. Je n’ai pas pu m’empêcher de dire un petit… “ohhh que c’est cute” !

“Maman est comme un voilier qui affronte de grosses vagues sur l’océan. Elle va bouger et respirer au rythme de son accouchement. – Cynthia Durand “Ma mère, c’est la plus forte”

Ma mère c'est la plus forte une histoire sur la naissance Cynthia Durand extrait du livew

Je dois être honnête. La première fois que j’ai entendu parler de ce livre, je ne m’y suis pas attardé. En tant qu’infirmière en périnatalité, je comprends que l’on puisse désirer accoucher à la maison, de façon naturelle sans intervention médicale. Par contre, je vois des complications à tous les jours ou presque. J’ai donc, comme bien des professionnels de la santé, tendance à voir les problèmes potentiels quand on me parle d’accoucher à la maison. Mais le livre “Ma mère, c’est la plus forte” ne parle pas juste d’accouchement à la maison. Il y raconte l’accouchement dont on rêve toutes. Qui n’a pas rêver de vivre un accouchement tout en douceur, accompagnée des bonnes personnes. Qui n’a pas rêver d’apprivoisé les douleurs avec sérénité ? Je crois que c’est aussi possible de vivre un tel accouchement à l’hôpital quand les conditions le permettent. Le livre peut aussi aider à établir la discussion sur l’accouchement que l’on désire. Aussi, pourquoi ne pas en profiter pour expliquer à notre enfant comment s’est déroulé sa naissance ? Qu’est-ce qui était semblable ou différent ? Il ne faut pas s’attarder qu’à l’histoire. Les enfants aiment tellement en apprendre sur leur période “bébé” ! J’ai été charmée par le livre. C’est exactement le livre que j’aurais voulu avoir à l’époque pour le lire avec Princesse et répondre à ses questions.

Ma mère c'est la plus forte une histoire sur la naissance Cynthia Durand image

Ma mère, c’est la plus forte est un beau livre jeunesse à offrir ou s’offrir. C’est une belle façon de parler d’accouchement avec nos enfants. Il est possible de se procurer le livre en le commandant chez votre libraire indépendant ou encore en cliquant ici.

Décharge: J’ai reçu gratuitement le livre “Ma mère, c’est la plus forte” de la part de l’auteure. Les opinions exprimées sont honnêtes et m’appartiennent.

Spina Bifida : On a reçu LE téléphone de Ste-Justine

On a reçu l'appel de Ste-Justine

Il y a un petit moment, mon amoureux m’a appelé. Il a reçu l’appel. L’appel avec un grand A en provenance de Ste-Justine. Il y a de fortes chances que Bébé Fille soit opérée lundi. Lundi. C’est loin. Pis c’est tellement trop proche en même temps. Je sais depuis juillet dernier que Bébé Fille sera opérée. Mais plus les semaines, voir les mois, ont passés… plus ce fut abstrait. C’est comme dire “quand je serais grande, je serais… On sait qu’un jour tout va arriver, mais on a l’impression que ça n’arrivera jamais.

Avec la chirurgie de ma fille, c’est un peu la même chose. Je savais qu’on allait avoir le téléphone. Mais de ce faire dire “il y a 50% de chance que votre fille soit opérée lundi”… hey bien, ça fesse! Fort en plus de ça!

Je vis un mélange de soulagement et de peur. Je suis soulagée de savoir qu’elle n’a pas été oubliée parmi tant d’enfants qui sont peut-être plus mal en point qu’elle et, je suis aussi morte de peur parce que je sais qu’il y a des risques énormes à se faire opérer! Je suis heureuse d’avoir enfin une date. J’ai aussi peur de ce que ça va occasionner comme trouble dans notre quotidien. Je suis inquiète pour elle. Je suis inquiète pour les autres enfants. Je suis inquiète pour la job. Pour mon chum qui va passer toutes les semaines de convalescence avec elle.

Je crois aussi qu’on peut dire que je suis sous le choc. C’est comme si je ne sais plus ce que je dois faire. J’avais une liste longue de même de trucs à faire aujourd’hui. Et, c’est comme si je n’arrivais plus à me souvenir ce que j’avais à faire. En même temps, cette liste devient insignifiante. Je dois me tourner de bord au plus vite et organiser la semaine où nous serons à l’hôpital.

Bref, je vis un mélange d’émotions. J’imagine que mon cerveau va finir par assimiler l’information. En attendant, j’peux pas dire que j’aime ben ça.

Concours : Gagner 3 brosses à dents Oral B #concoursmamanpg #mamanpg – Fermé

Déclaration : Je suis une bloggeuse maman P&G. En tant que membre de ce groupe, je reçois des produits et un accès privilégié à des évènements et à des occasions spéciales offerts par P&G. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes.

Janvier est bien entamé! Peut-être avez-vous déjà commencé à dire “Omg! Déjà la mi-janvier! Ça passe vite!”. Est-ce que vous avez-pris des résolutions cette année? Est-ce que vous les tenez toujours ou est-ce que tout a déjà pris le bord? Pour moi-même, je n’ai pris aucune résolution. À quoi bon, je ne les tiens jamais! Par contre, j’ai décidé que mes enfants eux, n’auraient pas le choix d’avoir de belles dents cette année (ainsi que toutes celles qui ont précédées et qui suivront!). L’hygiène buccodentaire, est sans aucun doute, d’une grande importance chez nous. Tant qu’à mettre un appareil dentaire dans la bouche de ma fille, aussi bien m’assurer qu’elle ait de belles dents blanches et en santé.

Tous les ans, je glisse une nouvelle brosse à dent dans le bas de noël de mes enfants. J’ai toujours pensé qu’il était important de ne pas mettre que des friandises dans la bas de noël. Cette année, j’ai eu la chance de recevoir de belles brosses à dents électriques et à piles de Oral B de la part du programme #mamanpg.

Des brosses à dents pour toute la famille!

Est-ce que vous saviez qu’il est possible d’avoir une brosse à dents électriques ou à piles pour tous les membres de la famille?

Tout d’abord, il y a la brosse à dents à pile Oral-B® Pro-Santé Stages®  qui s’adresse aux touts-petits de 3 ans et plus.

  • Cette brosse à dents procure un nettoyage en profondeur
  • Elle nettoie bien les surfaces masticatoires
  • Elle nettoie entre les petites dents
  • Le mouvement est doux pour les dents et gencives de nos petits
  • Les dessins à l’effigie des personnages du film Mes amis Tigrou et Winnie de Disney rend le nettoyage encore plus cool!

Brosse à dents Oral B stages starwars

Ensuite, il y a la brosse à dents à pile Oral‑B Pro‑Health Jr. Disney Star Wars pour nos grands (8 ans et +). C’est ce modèle que j’ai offert à mon grand de 10 ans. Il est encore à l’âge où se brosser les dents, c’est plate (j’espère que ça finit pas passer cette étape!). Alors tous les moyens sont bons pour lui donner le gout de se brosser les dents!

  • La brosse à dents est munie d’une brossette rotative et de soies extra souples.
  • Elle procure donc aux enfants la puissance d’une incroyable propreté.
  • Elle est compatible avec l’application Disney Magic Timer™ de Oral‑B. Ce qui aide les enfants à se brosser les dents pendant la période recommandée de 2 minutes.

La brosse à dents électrique rechargeable Vitality Oral-B Pro-Health Jr. La Reine des neiges de Disney est présentement testée par ma plus grande. Elle est une fan inconditionnelle de Olaf (personnage de la Reine des neiges) même si elle est maintenant une ado. Je ne pouvais donc pas ne pas lui ajouter dans son bas de noël!

Brosse à dents Oral B vitallity rechargeable Reine des neiges

  • Compatible avec l’application Disney Magic Timer™ de Oral-B. Vos enfants aimeront se brosser les dents pendant la période recommandée de 2 minutes.
  • Le manche est étanche.
  • La brosse à dents électrique fait appel à une brossette Sensitive Clean pour un nettoyage en douceur qui peut être remplacée lorsque la couleur bleue sur les soies s’estompent à mi-hauteur (environ tous les 3 mois).

Il y a aussi la brosse à dents électrique Oral-B Vitality Sensitive que vous pouvez utiliser pour vous-même!

  • La brosse à dents électrique rechargeable Oral-B® Vitality™ Sensitive est munie d’une brossette ronde et compacte qui entoure chaque dent de soies extra souples pour nettoyer les dents et les gencives en douceur mieux qu’une brosse manuelle.
  • Plus efficace qu’une brosse manuelle ordinaire
  • Les soies sont extra souples pour les dents et les gencives sensibles

Concours

concours oral b avec mamanpg

Nul besoin d’attendre à noël prochain pour vous procurer les brosses à dents électriques Oral B. J’ai justement 3 brosses à dents à vous offrir. Gageons que vos enfants vont trouver que vous êtes ben cools si vous leur gagner une nouvelle brosse à dents!

Le prix :

Les règlements :

  • Avoir 18 ans ou plus.
  • Avoir une adresse postale au Canada.
  • Aimer la page Facebook de Pomme Cerise (Ce n’est pas obligatoire, mais plus vous êtes nombreux… plus j’ai de beaux concours.)
  • Laisser un commentaire sur Facebook sous le statut associé au concours en répondant â la question suivante : Quelle est votre résolutions pour 2016?
  • Vous avez jusqu’au 19 janvier 2016 à 23h59 pour vous inscrire. La personne gagnante sera contacté par message privé sur Facebook. Elle aura 48 heures pour se manifester. Après ce délai, un autre tirage sera fait afin de nommer un autre gagnant.

Bonne chance!

La personne gagnante est : Johanne Leclerc

En 2016, je lis un livre québécois par mois: Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba de Amélie Dubois

Connaissez-vous le défi : En 2016, je lis un livre québécois par mois proposé par Le fil Rouge? J’aimerais bien essayé de le faire. Je n’ai aucun problème à lire 12 livres québécois dans l’année. Par contre, on nous propose de relever un défi à tous les mois. Par exemple, pour janvier, on propose de lire un roman québécois pour jeune adulte. Pour le premier mois, j’ai choisi le roman québécois écrit par Amélie Dubois : Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba. Je ne respecte pas réellement le sujet, mais de la chick lit, ça peut aussi s’adresser aux jeunes adultes, non? Si vous décidez de participer au défi, Le Fil Rouge propose aussi des suggestions de romans pour ceux qui sont à court d’idée!

dfi-lecture-2016.jpg

Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba est la suite logiques des deux autres romans d’Amélie Dubois, soit Ce qui se passe au Mexique reste au Mexique et Ce qui se passe au congrès reste au congrès. Nous retrouvons à nouveau les trois amies et collègues; Caroline, Vicky et Katia. Cette fois-ci, les trois enseignantes se retrouvent en voyage à Cuba dans un tout inclus. Voyage qu’elles ont gagnés lors de leur congrès (2e tome). Les trois filles se promettent de ne pas refaire les mêmes erreurs qu’à leur premier voyage dans le sud.

J’ai lu tous les romans d’Amélie Dubois. J’avais adoré Ce qui se passe au Mexique reste au Mexique. J’avais aimé le deuxième tome, Ce qui se passe au Congrès reste au congrès, mais pas autant que le premier. Pour le troisième roman de la série, Ce qui se passe à Cuba reste à Cuba est sans aucun doute du même calibre que le premier! Cette fois-ci, j’avais l’impression que les trois filles étaient plutôt malchanceuses plutôt que stupides. Quand j’ai lu le deuxième roman, j’ai été déçue. Je trouvais que les filles se mettaient volontairement les deux pieds dans les plats et j’étais presque gênée pour elles. Dans le premier, j’avais l’impression qu’elles étaient juste naïves et malchanceuses. Dans le troisième, j’ai retrouvé les personnages du premier roman auquel j’avais accroché et qui m’avait donné envie de lire le 2e.

Pour celles qui aiment la chick lit, je vous le recommande. Un bon roman qui se lit en peu de temps. Idéal pour les mamans débordées! Il nous permet de rêver un moment qu’on est en train de le lire sur le bord de la plage…

Faites-vous un défi lecture cette année? Si oui, quel est votre défi? Quel livre êtes-vous en train de lire??

Mes objectifs littéraires pour 2016

Depuis 2012, je me lance des défis lecture. À chaque année, je me rends compte que je n’arrive pas à atteindre mes objectifs pour plusieurs raisons. La première étant qu’il m’arrive de stagner sur un roman qui ne m’accroche pas. J’essais maintenant de mettre ces livres de coté lorsque cela arrive. Pourquoi perdre mon temps sur un livre qui n’attire plus mon attention? La vie est trop courte pour ça et beaucoup trop de bons romans à découvrir! Il y a aussi de longues périodes où je n’arrive pas à ouvrir un roman par manque de temps, intérêt, épuisement.

objectif-littraire-pour-2016-pomme-cerise.jpg

Je crois que cette année, j’aimerais quand même prendre le temps de lire plus souvent. Il serait peut-être bien que je me couche quelques minutes plus tôt afin de me donner le droit de lire quelques minutes par jour! J’ai aussi commencer à me donner le droit de manger seule au travail lorsque j’ai envie de me retrouver seule avec mon bouquin. Tous les jours, je suis entourée de gens. Tous les soirs, je suis entourée de ma famille. Je suis rarement seule. Il y a toujours du bruit autour de moi. Pourtant, je suis quelqu’un qui aime la solitude et le silence… Pourquoi est-ce que je ne me donnerais pas le droit de l’être par moment? Ça me ferait probablement un grand bien.

Cette année, je change donc le fonctionnement de mon défi. Je ne vais pas dénombrer les livres que je vais lire. Je vais plutôt me donner des objectifs ou petits défis.

  1. Lire beaucoup de romans québécois (c’est quelque chose qui me tient à cœur!)
  2. Découvrir un nouvel auteur
  3. Varier les styles de romans que je vais lire
  4. Sortir de ma zone de confort en lisant un style que je ne lis habituellement pas
  5. Lire les romans qui se retrouvent dans ma PAL.
  6. Écrire des billets de blog sur mes lectures (si cela vous intéresse, bien entendu!)
  7. Lire un roman jeunesse
  8. Découvrir un nouvel auteur jeunesse
  9. lire un roman suite à une suggestion sur un blog littéraire
  10. etc.

Bref, l’idée est d’avoir du plaisir à lire et surtout faire de belles découvertes!

Faites-vous un défi lecture cette année? Connaissez-vous le défi “En 2016, je lis un roman québécois par mois”?