Jeudi confession (11) : j’ai peur d’être jugée

Cette semaine, j’ai décidé de faire une vraie de vraie confession. J’ai longtemps hésité avant d’appuyer sur le bouton “publier”. Ce n’est pas toujours facile de s’avouer certaines choses.

jeudi confession logo

Crédit photo : Unsplash

Depuis longtemps, j’entends et je lis beaucoup sur le fait de mettre ou ne pas mettre des photos de ses enfants sur internet. Je mets des photos de mes enfants sur ma page personnelle Facebook, mon compte instagram et mon blog. Je le faisais quand mes deux plus vieux étaient plus jeunes. Ensuite, est venu une période ou je me suis questionnée sur le droit que j’avais de le faire. Pendant une période, j’ai cessée de publier leur photos sur mon blog. Pis est venu le temps où ça me manquait d’utiliser mes propres photos. Pas parce que je veux montrer à tous et chacun à quel point mes enfants sont magnifiques, mais parce que j’aime faire de la photo. J’aime faire du portrait et j’aime montrer ce que je peux faire (pis soyons honnête, ils sont beaux mes bébés, hein??).

Aussi, à cette époque j’ai demandé à mes enfants s’ils acceptaient que leurs photos soient publiées. Ils ont accepté tous les deux en sachant qu’il était possible que des amis tombent sur ces photos. Je leur ai aussi fait la promesse de ne rien mettre qui pourrait les mettre dans l’embarras.

Bref, tout ça pour dire que je suis à l’aise de mettre des photos de mes enfants… du moins, en apparence.

J’ai toujours dit qu’une des raison pour laquelle je ne n’affiche pas ma véritable identité sur ce blog était que je ne veux pas que mes patientes me reconnaissent. Je ne me vois pas être en train de superviser un allaitement maternel ou encore être en train de vérifier l’état d’un périnée et que la patiente me parle de ce que j’ai écris la veille. Oh que non. Ma vie privée demeure chez moi (et en partie sur le blog) et ma vie professionnelle demeure à l’hôpital. Je ne veux pas mélanger les choses. La question demeure, pourquoi je n’en parle pas à ma famille et amis dans ce cas? Hein? Pourquoi? Parce qu’à part mon chum et mes enfants, personne ne sait le nomme mon blog. Personne ne sait réellement d’où viennent tous les produits que je reçois. Surtout, personne ne sait que j’ai un blog!

Cette semaine, j’ai pris conscience que la véritable raison pour laquelle je ne veux pas dévoiler à mon identité sur ce blog et que je ne dis pas à personne que je blogue… c’est tout simplement que j’ai peur d’être jugée. J’ai peur qu’on me juge parce que je mets ma vie privée sur le net. Parce que je place des photos de mes enfants sur un blog. J’ai peur qu’on juge mes raisons d’écrire. Je crains qu’on juge ce que j’aime faire. Bref, je ne m’assume pas, mais tellement pas en tant que bloggeuse.

Pourtant, les blogs n’ont jamais autant eu la côte. Je ne pense pas qu’on me critiquerais ouvertement, mais… mais c’est ça. Je ne suis pas encore prête à dire à tout mon monde que j’aime écrire sur les zinternets et que parfois, je suis même rémunérée pour le faire…

Est-ce que votre entourage connait l’existence de votre vie virtuelle? Comment le vivez-vous?

Publicités

10 réflexions sur “Jeudi confession (11) : j’ai peur d’être jugée

  1. Shandara dit :

    J’ai été longtemps silencieuse, mais depuis quelques années je m’affiche partout. Tout le monde sait que je blogue et qu’il m’arrive d’être payée pour le faire. J’ai eu du mal à m’assumer au tout début mais maintenant c’est très clair dans ma tête: J’adore écrire, alors s’ils n’aiment pas, ils n’ont qu’à ne pas lire. 🙂

    J'aime

  2. Noémie dit :

    J’ai été beaucoup critiquée par le passé parce que j’écrivais un blog. Mes amis voyaient mal que j’étale ma vie privée en public… Pourtant, je n’écrivais rien de très révélateur, mais ça c’est une autre histoire.
    Bref, aujourd’hui personne ne sait que j’ai un blog mis à part mon conjoint. Si un jour j’ai un peu de «succès» (c’est relatif…) je le ferai peut-être savoir à mon entourage, mais d’ici-là je préfère ne pas leur donner l’opportunité de me convaincre que ce que je fais est mal.

    Aimé par 1 personne

    • Damia dit :

      Merci pour ta réponse. Je sais que qq personne de mon entourage ont trouvé mon blog, mais demeure très discret. Je demeure réaliste qu’un jour, ça risque de se savoir. Il y a une époque ou tout le monde voyait ça mal. C’est probablement pour ça que je demeure réticente à le dire.

      J'aime

  3. Marie Noelle dit :

    Mon nom de domaine, c’est mon nom complet. Donc je ne suis pas anonyme, mais oui, je me fais critiquer… ou on me fait des sous-entendus désagréables un peu con. C’est désagréable, mais c’est la vie… dans la vie y’a des gens désagréables, on n’y peut rien! J’aime bien te lire, j’espère que tu continueras à bloguer longtemps 🙂

    Aimé par 2 people

    • Damia dit :

      Je n’ai pas l’intention d’arrêter pour le moment. Je sais que j’ai quand même commencé à me censurer malgré moi. J’espère passer cette étape et assumer entièrement la bloggeuse en moi.

      J'aime

  4. Marie-Pier dit :

    J’ai cessé d’écrire pendant un bout, car j’ai reçu des jugements de la part de la famille de mon conjoint. C’était devenu une vraie obsession chez eux de venir me lire et de faire dire à mes textes ce que je ne disais pas du tout. Aussi, je me rappellerai toujours le jour où j’ai dit « Un jour, nous aurons sûrement des enfants… » et je me suis fait couper par un beau « On le sait, on l’a lu sur ton BLOGUE! » Ça m’a complètement donné le goût d’arrêter… Je me suis mis à me censurer et à me cacher.

    Depuis quelques mois, j’ai repris l’écriture. Je m’ouvre un peu plus, mais mon nom de blogue n’est plus mon nom complet et je me censure encore un peu. J’essaie de laisser tomber les barrières, mais il y a toujours une petite voix qui me dit « Et s’ils venaient me juger? » Et, pourtant, mon conjoint ne leur parle plus depuis 4 ans!

    Désolée pour mon roman… Tout ça pour te dire que je comprends cette autocensure et qu’elle est difficile à briser.

    J'aime

  5. Caroline dit :

    Ah qu’on doit toutes passer par là j’imagine, avant de partir mamanconsomme.com j’en ai ouvert des blogues où je me confiais anonymement sur plein de choses et puis un jour je me suis demandé pourquoi je faisais ca. J’ai arrêté et puis j’ai réfléchi à ma formule et c’est comme ca qu’est né mon blogue.

    Et maintement tout le monde sait que je suis blogueuse, je m’affiche fierement et honnêtement, je n’ai jamais eu une mauvaise critique de la part de mon entourage.

    Mais là où je me questionne exactement comme toi, c’est pour les photos de mes enfants. Comment avoir un blogue famille sans les exposer? J’essaie de les mettre au minimum mais oui comme toi, l’envie est souvent là de me faire plaisir en publiant une belle photo.

    Je te trouve bien chanceuse d’être ambassadrice de produits en bloguant anonymement 🙂 Longue vie à Pomme Cerise 🙂

    J'aime

  6. unemamanraconte dit :

    Je n’en parle pas non plus. Il m’est arrivé une très mauvaise situation lorsqu’une amie est tombée sur mon blogue. Maintenant, je censure et y’a que mom conjoint qui est au courant. Je suis consciente qu’en mettant des photos des enfants on pourrait me reconnaître mais comme je fais maintenant extrêmement attention à mes propos ca me derange moins…

    J'aime

  7. cyndurand dit :

    Au début, moi aussi, je mettais toutes les photos de mes enfants et faisais peu de censure. Puis, je me suis questionnée, repositionnée. J’ai fermé mon blog précédent (très personnel), je l’ai fait imprimer en livre sur « blog to print » et je l’ai rangé avec mes albums de souvenir. Je mets encore parfois des photos des enfants, mais avec parcimonie. Je révèle mon identité sans gêne, je crois que ça dépend des métiers, peut-être? http://www.lasaisondumammouth.blogspot.ca/

    J'aime

  8. MamanEscargot dit :

    Tout le monde qui est dans ma liste d’amis FB est au courant que je blog. Ce qui veut aussi dire mes parents, mes beau-parents, mes oncles, cousins, amis proches, etc.

    Par contre, directement sur mon blog, je ne met pas le nom de mes enfants ni le mien.

    Je fais attention aux photo de mes enfants (rien qu’ils pourraient pas pas aimer plus tard) et a ce que j’écris sur eux.

    Par contre, je m’assume a 100% et très sérieusement, j’en ai rien à faire de ce que les autres pensent de moi et de ce que j’écris 😉

    J’écris pour moi tout simplement et je suis toujours étonnée de voir que j’ai des lecteurs qui me suivent et qui trouvent ça intéressant! Ironiquement, je manque de confiance en moi malgré tout.

    Par contre, j’aimerais bien ça savoir ton secret pour recevoir pleins de produits et être rémunérer 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s