Je me suis questionnée… pendant quelques secondes.

Untitled

Depuis près de 10 jours que je suis malade. Dix jours ou je ne dors pas soit parce que je mouche ma vie, soit parce que j’ai une petite fille qui se réveille en hurlant parce qu’elle a besoin d’une séance de mouche-bébé, soit parce qu’il y a une couche à changer ou une période d’allaitement… Bref, je ne dors pas. Donc, je ne guérie pas. Et comme je ne guérie pas, je ne dors pas. Le BONHEUR.

Hier en fin de journée, j’étais dans la salle d’attente de la clinique médicale avec les deux plus jeunes pour leur suivi chez le pédiatre. J’étais debout entrain de “bercer” la puce pendant que je surveillais Bébé Fille qui jouait dans le mini module de jeu et, j’ai eu l’impression d’avoir 10 ans de plus. J’avais l’impression que mes yeux me sortaient de la tête tellement je me sentais cernées. J’avais juste envie de me rouler en boule sur une chaise dure pour dormir juste… 5 minutes. Je regardais la boite de mouchoirs rugueux qui était sur le bord de la fenêtre avec envie. Ça faisait près de deux heures que j’attendais en me disant qu’habituellement, le pédiatre n’a jamais de retard à cette clinique. J’étais même en train de me dire que c’est moi qui devrait être examinée tellement je me sentais mal.

Peut-être que le fait que Bébé Fille jouait son rôle de T2 à la perfection n’aidait en rien à la situation. Pendant deux heures, j’ai eu droit à des “NOOOOOONNN”, des “PAS ÇAAAAA”, ou “MAMAN!!!” en boucle. Pendant. Deux. Heures. Bébé Fille à une sainte horreur des médecins et infirmières. Une prise de poids est épouvantable. Une prise de température est digne d’un film d’horreur. Avant, elle ne réalisait pas ou elle était tant qu’elle ne voyait pas la table d’examen. Maintenant, juste être dans la salle d’attente enclenche les cris.

Pendant une fraction de seconde… peut-être 2, ou 3…. je me suis demandé dans quoi je m’étais embarqué.

C’est à peu près à ce moment que le médecin a appelé mes deux filles. Les cris se sont poursuivis dans le bureau du doc. Le médecin en a ri. Pas moi. J’ai réussi à retourner à la maison où mon homme s’est occupé du souper pendant que j’allais la Puce (je crois bien que ce sera le surnom de bébé no 4) ­. Princesse faisait ses devoirs dans la salle à diner. Binou jouait dans sa chambre. Et Bébé Fille, elle? Elle regardait sagement son émission de télévision préférée. À ce moment-là, je ne me questionnais pas. J’avais tout mon petit monde autour de moi et… c’est tout ce qui comptait.

Advertisements

Une réflexion sur “Je me suis questionnée… pendant quelques secondes.

Les commentaires sont fermés.