Garderie, 4e semaine!

kraftdiner

Depuis lundi, Bébé Fille fait des journées complètes à la garderie. C’est à dire que son papa va la reconduire entre 7h30 et 8h, et ne va la chercher qu’en finissant de travailler. Pourquoi l’on fait ça? Pour être certain que tout se passera bien quand je vais retourner au travail (la semaine prochaine!). Compte tenu qu’elle refuse toujours de boire au biberon, je me devais de savoir comment ça se passerait. Pour me rassurer moi. Pour essayer de déculpabiliser, je crois. À la garderie, elle ne pleure pas parce qu’elle a faim ni soif. Elle mange bien aux repas et collations. Elle boit un peu de lait et beaucoup d’eau. Au moins, je sais qu’elle ne se déshydrate pas, mais elle ne prend toujours pas de lait! Une chance que mon plus vieux a fait la même chose. À la maison, elle peut prendre le sein comme elle le désire. J’ai acheté des céréales avec yogourt et j’y ajoute du lait. Je me dis qu’elle va avoir tout le calcium nécessaire de cette façon. Pour le reste, elle s’hydrate avec de l’eau. Un jour, elle va apprécier le lait.

Je trouve ça difficile de voir mon chum partir avec la petite. J’ai l’impression de perdre des moments avec elle. Quand je me mets à penser à mon retour au travail ou au fait que je vais moins la voir, je me sens sur le bord des larmes. Je ne comprends pas que ce soit si difficile pour cette enfant. Je ne me souviens pas d’avoir ressenti ça pour mes deux autres. Peut-être que ce fut le cas et que je ne m’en souviens juste plus. Pour Binou, j’ai été en congé 13 mois. À la fin, j’avais hâte d’aller travailler. J’avais hâte de sortir de chez nous. Pour Princesse, elle n’avait que 4 mois. C’était un bébé qui acceptait de se faire prendre par tout le monde. Je pouvais la laisser à n’importe qui et elle souriait et s’amusait. J’étais aussi très jeune. Je ne réalisais peut-être pas toute l’ampleur de la situation.

Depuis lundi, quand Bébé Fille arrive à la maison, elle pleure en me tendant les bras. Elle boit et ensuite, elle se colle sur moi pendant un bon 5 minutes. J’adore ce petit moment pour nous deux. J’ai l’impression de créer une petite bulle autour de nous. Je glisse mon nez dans son petit cou tout chaud et je respire son odeur. Je resterais comme ça des heures. Par la suite, vient aussi le sentiment de culpabilité de ne pas faire la même chose avec les deux plus grands. J’aimerais pouvoir leur donner plus de temps ces temps-ci, mais je n’y arrive pas. Je sais qu’ils comprennent que leur petite sœur me demande du temps le soir. Je sais qu’ils comprennent que je suis brulée par les nuits incomplètes. (Ce matin, Princesse est allée chercher Bébé Fille dans son lit quand elle l’a entendu se réveiller. Elle n’est pas venue me chercher afin de me laisser dormir. Elle grandit tellement vite, ma princesse. Elle veut m’aider. ) Peu à peu, Bébé Fille prend un peu plus d’autonomie. Elle joue plus longtemps seule par terre. Elle se déplace dans la maison sur les fesses. Je crois que ça aide à ce qu’elle ait un intérêt à être plus longtemps par terre. Pendant ce temps, je peux me concentrer un peu plus sur les deux autres. Mais, je voudrais faire plus.

Malgré le fait que je m’ennuie, j’essaie de prendre du temps pour moi. Je n’ai pas à sortir le soir pour aller chercher le bébé ni même le matin. Les deux grands reviennent du service de garde seuls. Ils font bien ça et ils aiment ça. J’en ai donc profité pour écouter tranquillement mes émissions de télé. J’ai fait des siestes petites et plus longues. Peu à peu, je recommence à arriver à dormir pendant la journée! Je n’y arrivais plus. Sinon, je ne fais que m’étendre pour relaxer. Je perds mon temps sur le net. J’ai fait du lavage et un tout petit peu de ménage. Lui (le ménage) sera toujours là quand je retournerais travailler alors que du temps, ça je n’en aurais peut-être plus. J’ai écrit sur le blog. J’ai lu. Oh que oui! J’ai réussi à lire un roman complet et j’en suis à mon deuxième. Ça fait tellement de bien! J’ai aussi cuisiné! Bref, bien que je sois partagé entre la culpabilité et l’ennuie, j’essaie de penser à moi! Et surtout, j’essaie de ne pas penser au travail, car ça me fait toujours autant paniquer

Publicités

Une réflexion sur “Garderie, 4e semaine!

  1. Une femme libre dit :

    Tant qu’elle a le lait maternel à volonté quand maman est là, tout va bien aller… en tout cas, elle est ravissante sur les photos et n’a pas l’air rachitique! ;o)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.