Garderie, Jour 3!

cute03

Ce matin, Bébé Fille en est à sa troisième matinée consécutive à la garderie. Je crois qu’elle réalise où elle s’en va dès que je lui mets sa petite veste. Elle devient plus chigneuse et veut se coller. Je ne crois pas qu’elle soit malheureuse à la garderie. Quand je vais la chercher, elle n’a pas les yeux rouges et ne semble pas avoir pleuré. Et, je crois la gardienne lorsqu’elle me dit que ça se passe bien. Je crois que c’est moi qui a le plus de difficulté à s’adapter. Je ne suis vraiment pas prête à la laisser à quelqu’un d’autre. Je me surprends quand même. Au début, je ne voulais l’envoyer qu’un jour ou deux pour la première semaine. Nous en sommes à 3. Je crois même l’y envoyer demain. La semaine prochaine, je dois tenter de la laisser pour le repas du diner. Il faut que je commence à prolonger les heures. Et, je dois aussi faire les téléphones à mon lieu de travail afin d’être sur l’horaire du mois d’octobre.

Je ne sais pas pourquoi j’ai aussi peur de retourner au travail. C’est sur que le fait que Bébé ne fait pas ses nuits n’aide en rien. Quand je travaille, je dois me lever à 5h et quitter la maison pour 5h45. Disons que si elle ne s’endort pas avant 22h ou 23h, et que je dois me lever deux ou trois fois, ça me fera de bien petites nuits. Mon chum me dit de sevrer la petite afin qu’il puisse s’en occuper la nuit. Mais jusqu’à présent, tant que je ne la prends pas (la nuit et la soirée), elle hurle. Comment est-ce que je peux imaginer qu’un jour, je vais arriver à dormir une nuit complète?

J’ai peur aussi de devoir me taper des supplémentaires obligatoires. Cette fois-ci, je n’ai aucune raison de m’en sauver. Je ne suis plus en retour progressif suite à mon arrêt de travail et je ne suis pas enceinte. Je n’aurais donc pas le choix de rester quand ce sera mon tour. Mais faire 16 heures avec un bébé… je ne sais pas si je vais y arriver.

Quand je suis partie en congé de maternité, l’ambiance au travail était plus ou moins agréable. Je ne m’étais pas vraiment remis de la dépression. Je n’avais pas le gout d’y être. J’ai l’impression que je suis encore dans cette impression. Je ne m’ennuie pas de voir des adultes. Je ne m’ennuie de personne. Je ne m’ennuie pas des bébés. Je ne m’ennuie pas de mes patientes. Laisser mon bébé pour aller m’occuper de ceux des autres? Je n’ai aucun intérêt à le faire. Je sais que lorsque je vais prendre mon premier petit prématuré à mon retour, je vais me souvenir que j’aime mon travail. Mais pour le moment, je n’arrive pas à m’en souvenir.

Bref, j’ai un mois pour me préparer à mon retour. Parce que dans le fond, c’est peut-être juste ça la source de toutes mes inquiétudes.

Publicités

5 réflexions sur “Garderie, Jour 3!

  1. Une femme libre dit :

    J’aime beaucoup te lire. Il y a de l’authenticité chez toi, de l’ambivalence, des doutes, bref, tu es tellement humaine! Et sympathique. On a l’impression de la laisser à la garderie avec toi, ta magnifique petite fille (tu parles d’un beau bébé photogénique, toi, elle pourrait gagner des concours!).

    Tu vas travailler à peu près dans un mois? Prends ce mois pré-travail pour toi! Mets la petite à la garderie toute la journée et fais-toi des journées ressourçantes, vois des amis, va prendre un verre, va au cinéma (de jour? mais pourquoi pas?), va t’évacher dans un café avec un bon livre (je sais que tu aimes la lecture), fais du jogging, du yoga, de la natation ou bien toute autre activité qui n’en est pas une de maman et qui te fais plaisir à toi en tant que femme.

    Bien plus utile que de t’inquiéter un mois à l’avance pour ta job. Sevrer le bébé? Mais non! Pourquoi donc? La retrouver et la mettre au sein n’est-il pas un plaisir partagé et qui vous appartient en exclusivité à vous deux? Un privilège, un bonheur, une bulle. (bon, j’ai vécu ça comme ça, je fais peut-être de la projection… eheh).

    Damia, je pense que tu vas t’en tirer très bien et je t’envoie plein d’énergie et de bonnes pensées.

    J'aime

  2. Une femme libre dit :

    Je viens de relire ton billet et selon tes écrits, ton besoin premier actuellement est… de dormir! Alors, tu te recouches une fois Bébé fille à la garderie et tu le fais jour après jour jusqu’à ce que tu aies récupéré. Une fois reposée, la vie te semblera plus belle.

    J'aime

  3. unemamanraconte dit :

    Je seconde une femme libre, il est vrai que j’adore te lire moi aussi. Je me disais justement en voyant ton billet que c’était vraiment bien de suivre l’entrée de ta toute petite à la garderie. Je me reconnais dans plusieurs de tes doutes, tes inquiétudes. Merci de partager si ouvertement avec nous. Bonne journée!

    J'aime

  4. Stéfany dit :

    Je suis d’accord avec ton conjoint et pas en même temps. Tu peux la sevrer lentement. Quand j’ai recommencé, je continuais les boires matin et soir. J’en avait gardé 3 exclusivement pour moi, pour pouvoir avoir notre petit moment. Mais il devait aussi apprendre à boire autrement que par moi. La nuit, je ne me levais pas et je laissais mon chum se lever. Oui il n’aimait pas ça, il pleurait et hurlait mais ça a à peine duré 2 semaines. Ils ne se laissent pas mourir de faim ou de soif. C’est soit qu’il prenait ça ou il n’avait rien. Mais je ne pouvais pas y aller parce que sinon il savait où était le lait.
    Je crois que vous auriez le meilleur des 2 mondes dans ce cas et ton conjoint se sentirait plus impliqué. Sinon il risque de se demander un moment donné si tu ne lui fais pas confiance, s’il fait ça mal ou quelque chose comme ça.
    En plus, c’est le temps de le faire puisque tu n’es pas encore de retour eu travail donc si elle pleure pendant la nuit, tu pourras te recoucher dans le jour quand elle ne sera pas là. C’est beaucoup plus nous qui devons lâcher prise que bébé. Eux s’adaptent très facilement tant qu’on est bien là-dedans.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.