Bilan de la mi-été…

bébéfilledoux

C’est ce matin que mon homme reprenait la route vers le travail. Je me retrouve donc seule avec les trois enfants. Ça ne me fait pas peur. Les deux grands sont plus autonomes. Je n’ai pas à préparer leur déjeuner. Ils se font des sandwichs quand je leur demande. Ils arrivent à s’occuper seuls lorsque j’insiste.

Mes deux grands font partie de la génération d’enfants hyper stimulés et ayant toujours quelqu’un pour leur organiser une activité. Sincèrement, au mois de juin, j’ai songé à les inscrire au camp de jour. Ça ne me disait rien de devenir une animatrice pour l’été avec Bébé Fille qui ne faisait (et en fait) toujours pas ses nuits. Ça ne me disait rien de devoir leur dire quoi faire à tout moment, d’insister pour les voir aller jouer dehors.

Une partie de moi se sentait comme la mère ingrate de les envoyer au camp de jour alors que l’autre partie se disait qu’ils bougeraient et verraient plus d’amis en y allant. Finalement, j’ai pris la décision de ne pas les envoyer. J’ai pris un moment pour y penser. J’ai discuté avec mon amoureux. J’ai discuté avec les enfants. Ils m’ont promis de s’occuper par eux-même, de se trouver des amis, des jeux. J’ai aussi lu des billets de blog sur le sujet. J’suis même tombé sur l’article de France Paradis, Un été inoubliable, dans la revue Enfants Québec de juillet-aout 2013. Suite à cette lecture, j’ai su que je prenais la bonne décision de les garder à la maison. Mes deux grands allaient apprendre à s’ennuyer, à s’occuper d’eux-même et surtout, à utiliser leur imagination!

Un mois vient de s’écouler. Est-ce que je suis satisfaite de notre été? Dur à dire. J’ai passé le dernier mois à leur dire de s’occuper par eux-même, à insister pour qu’ils aillent jouer dehors, à leur répéter encore et encore que ce n’était pas à moi à leur trouver des idées de jeux. Ils ont trouvé le moyen de me faire enrager plus d’une fois! Dans le dernier mois, il m’est arrivé de regretter de ne pas les avoir inscrit, mais est-ce que ça aurait été mieux? J’aurais peut-être passer mon temps à chialer pour qu’ils se préparent le matin et partent à l’heure. Avec la mauvaise température de juillet, est-ce que j’aurais voulu les y envoyer?

On en reparlera dans un mois quand je ferais le bilan final de l’été 2013.

Je vais quand même essayer de prendre ça plus relaxe pour le dernier mois. Je ne veux pas être en colère en permanence. Je ne veux pas leur répéter sans arrêt d’aller jouer dehors. J’aimerais tellement être une maman plus zen, plus patiente. J’aimerais être capable de profiter du moment présent, de ne pas stresser pour rien… Les enfants doivent encore aller passer une semaine chez leur père. Il ne me reste donc pas grand temps avec eux. Sur ce temps, j’ai l’intention d’aller faire les achats pour la rentrée scolaire (vêtements, articles scolaires). Avec les trois, ça risque de me prendre deux jours pour y parvenir. Je veux les amener à la bibliothèque et on aimerait bien aller aux glissades d’eau.

Et vous? Comment se passe votre été jusqu’à présent?

Advertisements

2 réflexions sur “Bilan de la mi-été…

Les commentaires sont fermés.