C’est le temps des vacances

gab03

Mon homme est en congé parental depuis deux semaines. Il entame même sa troisième semaine. Je croyais avoir du temps pour écrire. Hahaha! Première erreur de ma part. Non, mais c’est fou comme je peux être naïve par moment. J’avais oublié qu’on avait une liste lonnnngue de même de trucs à faire pendant les “vacances”. Ça allait du “accrocher les rideaux du salon” à “faire une nouvelle terrasse extérieure” en passant par “prendre des rendez-vous chez le neurochirurgien pour bébé fille ou chez l’optométriste pour les plus vieux”. Inutile de vous dire qu’avec la température que l’on a depuis deux semaines, la nouvelle terrasse n’a toujours pas vu le jour. Par contre, tous les téléphones de ma liste sont fait. Bref, la looonnguue liste de choses à faire est toujours aussi longue. Deuxième erreur de ma part. Pendant la première semaine de congé. de mon amoureux, il devait quand même aller à une entrevue, une réunion et faire des commandes. Bref, il a eu deux jours à passer sur son lieu de travail. Ensuite, la motivation n,est pas réellement au rendez-vous. Les rares journées où la température est clémente, nous préférons sortir et en profiter.

Aussi, Bébé a décidé qu’elle commençait son anxiété de séparation en plein pendant le congé parental de son papa adoré. Moi qui espérait secrètement qu’elle se déciderait à faire ses nuits au moment même où j’aurais de l’aide. Non, non! Elle préfère hurler d’angoisse dès que je sors d’une pièce. A vrai dire, il suffit que je la dépose dans des bras autre que les miens pour qu’elle pleure à grosses larmes et me tendent les bras. J’ai beau essayer tenir mon bout et ne pas la reprendre, ça finit par être trop dur pour la personne qui tient le bébé. Elle est assez convaincante dans son rôle de bébé triste et désespéré. À cause de ça, il m’est difficile d’aider mon chum. Il doit toujours y avoir quelqu’un à côté d’elle, même si elle joue seule par terre. Si vous avez des conseils ou des trucs pour les bébés qui sont anxieux, je prends tout ce qui passe. Par contre, la laisser pleurer est hors de question.

Malgré tout ça, on peut déjà compter une sortie ciné-parc en famille, de la baignade, une journée au zoo de Granby et une nuit de camping, des guimauves au coin du feu… bref, la saison des vacances est en cours. Manque juste que Dame Nature accepte de collaborer un peu!

Publicités