J’ai 33 ans, et alors?

stock-illustration-12359468-birthday-cupcake-beauty

L’an dernier à pareille date, je me demandais si à 32 ans, j’étais un adulte maintenant. Est-ce que à 33 ans, je le suis plus? Il s’en est passé des choses cette année. D’une certaine façon, j’ai grandis. Mais est-ce suffisant pour que j’aie l’impression d’être une grande personne? C’est sur que mes priorités ont changées depuis quelques années.

Cette année, j’aurais passé par dessus ma fête. Je voudrais déjà être demain. J’ai dit à tout le monde que je ne voulais pas de cadeau. Je me sens un peu dans l’obligation d’aller souper avec mes parents. C’est triste. J’aurais aimé avoir le courage de leur dire que je ne voulais pas voir personne aujourd’hui. Peut-être que je serais un adulte quand je j’aurai la force de leur dire ce que j’ai à leur dire?

Mes enfants m’ont souhaité bonne fête ce matin et ce fut suffisant. On passe à autre chose. Malheureusement, ça ne fonctionne pas comme ça.

Peut-être que je me sens ainsi parce que je trouve qu’avoir 33 ans, ben… ça fesse! Je réalise à quel point j’approche de la quarantaine (je sais que c’est encore loin, mais 7 ans… c’est comme si c’était demain!). Plus je vieillis, plus je me rends compte que le temps passe vite, trop vite! Je capote un peu! J’ai l’impression que demain mon congé parental sera terminé. Ensuite, ma grande va terminer le secondaire, ma dernière va être à l’école…. Bref, tout va trop vite! Est-ce qu’on peut mettre le temps sur “time out” un court instant? Le temps de profiter du temps???

Publicités