Jeudi confession (3)

stock-illustration-18407071-girl-speech-messages

Je ne suis pas très assidue dans le cadre des jeudis confessions. Marie, j’admire ton assiduité! Avec 4 enfants, tu m’impressionnes!

J’ai une fille. Une vraie de vraie. Vous savez, le genre qui aime tout ce qui est fille. Maquillage, vêtements, souliers, la coiffure, etc. Mais, elle a aussi l’attitude… et le comportement. Un des traits typiquement fille est sans aucun doute, son habilité à jacasser sans arrêt! Elle parle de tout, de rien, de n’importe quoi. Elle raconte ses journées, ses peurs, ses joies, des jokes (beaucoup!), des histoires, en écoutant la tv, en mangeant, en jouant… Bref, le seul moyen d’entendre le silence… c’est lorsqu’elle dort ou est sur l’ordinateur.

Ce que je veux confesser est… que parfois, je n’écoute pas ce qu’elle me raconte! Parfois, j’hoche la tête pour faire semblant que je suis la conversation… parfois, je pose une question comme ça sans trop savoir de quoi elle parle, car… c’est long! Ma fille, quand elle raconte ses histoires… ça dure 5-10 minutes alors que ça se résume en une phrase. La seule fois où j’ai osé lui dire d’en venir au punch…. eh bien, elle m’a boudé une partie de la soirée! Alors, maintenant je la laisse raconter le tout… pendant que je fais la liste d’épicerie dans ma tête!

Mais chuuuut! Faut pas lui dire!

4 réflexions sur “Jeudi confession (3)

  1. Une femme libre dit :

    Quelle franchise! Cependant, je pense que vous devriez l’écouter vraiment, vraiment, sans rien faire d’autre, pendant un temps déterminé. Vous mettez la minuterie et vous arrêtez toute activité et vous ne faites rien d’autre que l’écouter vraiment. Une fois la minuterie sonnée, vous lui dites que si elle veut parler encore, très bien, mais qu’elle n’aura plus toute votre attention, une partie seulement et vous la laissez choisir de continuer ou de se taire.

    Parfois les enfants (et les adultes!) vont dire qu’ils ne se sentent pas écoutés, car en général ils le sentent, et ça brime vraiment l’estime de soi.

    Ça se passe de génération en génération en plus. Votre mère vous écoutait-elle vraiment? Rappelez-vous.

    Faut briser le cercle.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.