Je voudrais être une superwoman!

stock-photo-15662028-very-messy-deskSincèrement, j’aimerais être capable de tout faire. Il faut croire que mon épisode de dépression de l’an dernier ne m’a rien appris. Je voudrais tout réussir. Je voudrais être comme toutes celles que j’admire en cachette. Je voudrais avoir une maison bien décorée, bien ordonnée. Je voudrais aimer faire à manger. Je voudrais être capable de m’organiser chez moi. J’aimerais aimer faire du ménage.  J’aimerais aimer avoir pleins d’amis à la maison. J’aimerais avoir tout plein d’amis. J’aimerais avoir du temps pour faire ce que j’aime. J’aimerais ne pas culpabiliser parce que je fais autre chose que ranger la maison.

Mais non, je ne suis pas comme ça. Je suis désordonnée. Je me laisse trainer. Mes enfants se laissent trainer. Sur le bureau d’ordinateur, on retrouve de tout… tout ce qui devrait être dans une autre pièce. Il faudrait que tout ce fasse seul. J’aimerais que les objets retournent à leur place respective sans qu’on ait à le faire. Quand je commence à faire du ménage, je me garoche partout à la fois. Ce qui donne comme résultat que rien n’avance. Par exemple, je fais le ménage de la salle de bain. sur le comptoir, se retrouve un collier. Je le prends et vais le porter dans ma chambre. En rangeant le collier, je me rends compte que les vêtements sales trainent par terre. Je les prends et je vais les porter dans la salle de lavage. Là, je me rends compte que je peux partir une brassée. Je retourne à la salle de bain. Et le pattern recommence jusqu’à ce que je sois écœurée et que je réalise que c’est pas mieux qu’au départ même si j’ai fait un paquet de trucs! Pourtant, je déteste que ce soit le bordel. Je capote. Je pogne les nerfs. Je me fâche après tout le monde.

Pourquoi est-ce que je suis ainsi alors que je déteste ça? Adolescente, je crois que je faisais volontairement le bordel dans ma chambre. Avec mes parents, nous devions obligatoirement faire du ménage tous les weekends. Sur ce sujet, je suis d’accord. Les enfants doivent participer. Là où ça me dérange est que peut importe ce que l’on faisait, ça n’était jamais assez pour mes parents. Ce n’était jamais à leur gout. Avec le temps, mon frère et moi faisions volontairement le ménage à moitié. Parce que nous avions beau donner notre maximum, ce n’était jamais assez. Ça devenait frustrant avec le temps. Pendant les vacances d’été, ma mère nous faisait passer la balayeuse pratiquement tous les jours sans oublier la liste complète de tâches qui nous attendait sur le comptoir de cuisine. C’est probablement pour cette raison que je me sens si coupable de faire autre chose quand je suis en congé.

En plus d’une maison ordonnée, j’aimerais être capable de donner beaucoup de temps à mes enfants. Mais, je ne suis pas du type à faire des bricolages, à jouer aux poupées ou aux camions. Je n’aime pas ça et je m’en sens coupable! Je ne me souviens pas que mes parents l’aient fait pour moi. Sincèrement, est-ce que je m’en plains? Non. Ça ne me dérange pas. Mais, je sens que mes enfants aimeraient que je le fasse. Mais moi, j’encourage les enfants à jouer entre eux ou à jouer avec des amis. Par contre, je ne capote pas sur l’idée d’avoir tous les amis chez nous. Comme je ne suis jamais satisfaite du ménage chez nous, je ne suis pas à l’aise d’avoir du monde à la maison.

Bref, j’suis compliquée!

Depuis la naissance de la dernière, ma belle-mère est venu faire le ménage une couple de fois. Elle est même souvent parti avec mon linge sale pour faire la lessive sans oublier toutes les fois où elle nous apporte les repas! Je l’apprécie beaucoup. Mais je ne veux pas compter le dessus tout le temps. Je me sens encore plus mal de ne pas arriver à le faire par moi-même par la suite. Mon chum veut que je l’appelle si j’ai besoin d’aide. Mon chum veut que je l’attende (lui) pour faire le ménage ou le lavage. Il veut s’occuper du souper. Il veut que je parle quand j’ai besoin d’aide. Mais, je n’y arrive pas. J’aimerais savoir pourquoi je me mets autant de pression sur les épaules.

Honnêtement, je le sais que je ne peux pas être parfaite partout. Je sais que je n’ai pas à le faire non plus. Mais, allez savoir pourquoi… mais pour moi, une bonne maman est celle qui arrive à donner du temps à tous les enfants, qui arrivent à avoir une maison ordonnée, qui arrive à faire de bons petits plats et qui trouve le moyen de prendre du temps pour elle-même. Sincèrement, en ce moment… je n’arrive à rien de tout ça!

Je sais, c’est normal. J’ai un bébé de moins de trois mois… mais la petite voix dans ma tête passe son temps à me mettre de la pression!

Publicités

3 réflexions sur “Je voudrais être une superwoman!

  1. unemamanraconte dit :

    Ah là là…je me reconnais sur bien des points..Pour ma part, pour arriver à me sentir satisfaite, je me suis fait une liste de tâche du lundi au vendredi. Je n’y consacre pas PLUS DE 30 minutes. Cela fait en sorte que je n’ai pas de ménage à faire la fds et je me sens moins coupable!!!!

    J'aime

  2. La Belle dit :

    J’étais comme toi, je voulais garder la maison belle, propre et bien rangée… Depuis que j’ai des enfants c’est vraiment trop difficile alors j’ai adopté une nouvelle devise que je compte bien mettre en évidence en entrant dans la maison « Excuse the mess, but kids are making memories here! » Si tu savais combien ça me dérange moins d’avoir une maison bordélique maintenant 😉

    J'aime

  3. cleophis dit :

    Je me reconnais dans le ménage qui me fait passer d’une pièce à l’autre (c’est pourtant bien rangé chez moi, je suis un peu maniaque, mais je ne peux pas m’empêcher de ranger deux pièces en même temps tellement je fais d’allers-retours) et sur les activités avec les enfants. Je ne me souviens pas non plus avoir fait beaucoup d’activités avec ma mère, je jouais beaucoup toute seule alors je me dis que mes enfants vont s’y faire mais la miss a du mal à le comprendre et me réclame toujours. :p
    Tu as raison, on se met trop la pression. N’aies pas honte de déléguer à ton mari 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.