Pourquoi est-ce que je me sens comme ça?

Ces temps-ci, j’ai l’impression que je suis un peu trop négative. J’ai l’impression que rien ne fonctionne. Est-ce que c’est juste la grossesse qui m’épuise? Les hormones qui sont complètement débiles? Le bordel que les rénovations amènent? Où est-ce que la dépression est toujours présente? Est-ce que le manque d’antidépresseur se fait sentir? Est-ce que c’est le manque de contact avec des adultes? Est-ce que c’est le fait d’avoir mes parents à la maison à tout moment, tous les soirs pour nous aider avec les rénos? Est-ce que c’est un peu tout ça à la fois?

163H.jpg

je n’aime pas ce que je suis en ce moment. Je n’aime pas avoir l’impression que je vais pleurer n’importe quand. Je déteste éclater en sanglot parce que quelqu’un ose le ton. Je déteste oser le ton, car je pleure ensuite. Je n’aime pas être si impatiente envers ma fille. Je culpabilise encore plus. Et si je culpabilise, je pleure. Je n’aime plus me retrouver seule. Je ne suis plus capable de dormir la nuit. Je n’aime plus me retrouver dans le noir. Je passe mes journées à dormir ou à essayer. Je ne veux plus voir toutes les boites qui trainent dans la maison. Peut importe où je me retrouve, c’est bordel. On doit empiler des boites et des meubles partout. Je ne croyais pas que ce serait si long pour finir deux pièces. Je rêvais que tout soit terminé pour la naissance de ma fille. Il y a des jours où ça ne me dérange pas. Son petit lit est installé dans notre chambre. Ses vêtements ont trouvé une place. Je n’aime pas ne pas être capable de me pencher pour ramasser une feuille par terre. Je déteste dépendre de tout le monde. Je n’ai pas de concentration. Tout le monde me tape sur les nerfs. Je ME tape sur les nerfs! J’ai de la difficulté à m’endurer, Comment puis-je endurer qui que ce soit d’autre?

Moi qui rêvait de finir ma grossesse avec calme et zénitude. Je rêvais de passer mes journées à me flatter la bedaine en attendant l’arrivée de ma petite puce. Oh, je la flatte ma bedaine! Je la flatte, car j’ai droit à des contractions à TOUS les jours. toutes les heures sans que ça ne donne quoi que ce soit. J’ai mal. Beaucoup. Et on corps me niaise en ne se dilatant pas. Je supporte toutes ces douleurs sans raison. Du moins, pour le moment. Je n’ose plus espérer que le travail commence. J’ai l’impression que Bébé Fille va demeurer dans mon ventre jusqu’à la fin. J’ai l’impression qu’elle s’y sent un peu trop bien malgré le manque de place évident! Il serait temps qu’elle s’y sente à l’étroit!

Advertisements

2 réflexions sur “Pourquoi est-ce que je me sens comme ça?

  1. Mandoline dit :

    Je te comprends tellement! Ça me rappelle la fin de mes grossesses… J’ai accouché mon fils à 42 1/7 semaines et ma fille à 41 2/7 semaines… Au moins pour ma fille je m’étais fait une raison et j’avais prévu accoucher tardivement! Sinon peut-être qu’un petit stripping de ton médecin pourrait déclancher les contractions une bonne fois pour toute!

    J'aime

  2. SITC dit :

    c’est juste la fin, c’est juste l’état normal ! on n’y peut rien, c’est comme ça… essaie de te changer les idées, déjeuner avec des copines, fais toi un cinéma…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.