Bébé est toujours bien au chaud

stock-photo-4801368-young-woman-barefoot-and-pregnant-sitting-on-the-kitchen-floorPresque 37 semaines et bébé est toujours à sa place, bien au chaud dans mon gros bedon… que dis-je, mon énorme bedon! Je le jure, je crois que je vais exploser! Quand Bébé se met à bouger, j’ai l’impression d’avoir un petit alien dans le ventre! Là, en ce moment, je commence à avoir hâte d’accoucher. Non, pas d’accoucher. J’ai hâte que bébé soit dans mes bras. Que tout ça soit derrière moi. J’ai hâte de voir la binette de ma fille. J’ai hâte de voir ses petits pieds. J’ai hâte de voir son dos et m’assurer qu’elle va bien. J’ai hâte de voir le premier pipi et le premier … afin d’être sure que tout va bien. J’ai hâte de l’entendre pleurer. J’ai hâte de savoir si elle a des cheveux ou non. Sera-t-elle blonde comme son papa l’était enfant ou brune comme mes deux premiers et moi-même? Aura-t-elle les yeux bruns de sa maman ou bleus comme sa grand-maman ou encore vert comme son grand-papa? Est-ce qu’elle sera un bébé qui aime les bras ou dormira-t-elle dans son lit?   J’ai hâte de la regarder dormir, de l’allaiter, de la bercer, de l’embrasser. Cette enfant-là est déjà aimé de tant de gens… et elle n’est même pas encore là! Les enfants commencent à me demander quand est-ce que je vais accoucher. Ma fille exige que ce soit cette semaine… j’aimerais bien la satisfaire, mais s’il y a quelque chose que je n’ai pas le choix, c’est bien la date de naissance de mon bébé! Essayer de faire comprendre ça à des enfants!

J’ai vu mon médecin au début de la semaine. Ma grossesse se déroule toujours bien. À part la petite trace de protéine dans mes urines… il n’y a rien de spécial. Je ne suis toujours pas dilaté. Mon col commence à peine à ramollir. Mais, j’ai des contractions depuis deux semaines. Tous les jours. Tous les soirs. Parfois, elles sont plus douloureuses que d’autres. Dans la majorité des cas, il n’y a rien de régulier. Je n’ai donc aucune raison de croire que le travail est sur le point de commencer.  Je crois que mes contractions ont lieu lorsque je suis plus fatiguée ou stressée. Je me plaignais, il y a quelque semaine, de ne pas dormir. Je ne dors toujours pas plus sinon moins. J’ai des périodes d’insomnie sans compter les nombreux aller-retour pour la salle de bain la nuit ou juste pour changer de position la nuit. J’arrive à faire des siestes le jour, mais je ne dors pas plus d’une à deux heures en ligne. Ça n’aide en rien à la récupération. Sincèrement, je me dis que si bébé se point le bout du nez… je serais déjà habituée au manque de sommeil. Tant qu’à ne pas dormir, j’aurais au moins quelque chose à faire! Avec le manque de sommeil, vient la fatigue permanente. Je n’ai plus d’énergie pour rien faire. Je vide la lave-vaisselle et, je suis épuisée. Je descends au sous-sol pour faire une brassée de lavage, je remonte au rez-de-chaussée… j’en ai pour 5 minutes d’essoufflement! Si j’essais de soulever la balayeuse ou le panier à vêtements, j’ai des crampes dans le ventre très douloureuses. Je n’arrive à rien faire! C’est rien pour aider le moral!

Parlant de moral… ça va. Il y a des journées où je trouve ça plus difficile d’être seule à la maison, en ayant l’impression d’être inutile. J’ai l’impression de me revoir comme l’an dernier à pareille date. Je sais que la situation n’est pas la même. L’An dernier, j’étais en dépression. Cette année, je suis enceinte jusqu’aux oreilles. Comme l’an dernier, je n’arrive pas à fonctionner dans mes tâches, mais pas pour la même raison. Malheureusement, ce n’est pas plus facile à accepter. Avec les rénovations du sous-sol, ce n’est pas plus facile. Je sais que mon amoureux et mon papa font ce qu’ils peuvent avec le temps qu’ils ont. Comme je ne peux pas les aider comme je le voudrais, je ne veux pas leur mettre de pression en leur disant que ça me stress que ça n’avance pas plus vite. Je suis aussi consciente que c’est la première fois que mon amoureux fait de la rénovation. Je suis fière de ce qu’il fait avec ses propres mains! C’est impressionnant de voir les murs prendre forment, le sol… etc. J’dirais que j’ai diminué mon stress depuis hier seulement. J’ai beau me répéter depuis le début que ce n’est pas grave si bébé n’a pas sa chambre quand elle va arriver, car j’avais l’intention de la faire dormir dans ma chambre au début. Reste que j’avais espoir que pour la toute première fois, un de mes enfants auraient sa chambre toute prête avant sa venue. Ma 1ere n’a pas eu de chambre avant l’âge d’un an parce que nous étions dans un 41/2. Mon deuxième… le papa n’a pas voulu m’aider à changer les meubles du bureau afin de lui faire une chambre avant l’âge de 2 mois.

Pour bébé trois, ce n’est pas la faute de son papa. Ni la mienne. Ni celle de personne d’autre. Quand on était prêt à débuter les constructions, on a appris qu’elle avait une malformation. J’ai du faire amniosynthèse. On a eu peur de ne pas mener la grossesse à terme. J’ai donc attendu les résultats des tests. Ensuite, on nous dit qu’il va y avoir d’autres échographies et des rencontres avec des spécialistes afin qu’on ait une bonne idée de ce qui nous attend. À chaque fois, on nous disait qu’on respecterait nos limites. J’avais toujours le feeling qu’il se pourrait qu’on change d’idée et qu’on arrête la grossesse. Dans de telles circonstances, on a pas oser commencer quoi que ce soit pour la chambre. Si ça n’avait pas été de tout ça, probablement que les rénovations seraient terminés.

Je crois que j’ai débordé du sujet que je voulais aborder… je tenais juste à ce que vous sachiez que bébé était toujours en place dans mon bedon!

Publicités

2 réflexions sur “Bébé est toujours bien au chaud

  1. cleophis dit :

    Je compatis, je suis à 40SA +3 et j’en ai marre !!! :p Une contraction par ci, par là, mais ça ne déclenche rien. Je suis une loque, comme toi, et ça m’ennuie parce que ma fille me sollicite tout le temps et que je suis obligée de la rejetter. J’ai l’impression que plus je suis fatiguée et irritable, plus elle me colle, c’est un cercle vicieux. J’ai hâte d’accoucher pour pouvoir m’occuper de mes deux enfants comme il se doit.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.