Dernière semaine, enfin!

infirmière dernière semaine de travail pomme cerise.jpg

Cette semaine est ma toute dernière semaine de travail pour une belle et grosse année! Dire qu’il y a un mois, j’avais l’impression que je n’y arriverais pas. J’ai beau ne faire que deux jours par semaine… c’est épuisant! Il faut dire que je passe 8 heures debout et je ne compte pas les deux heures d’autobus par jour et la marche pour m’y rendre. En bout de ligne, ça me fait beaucoup d’heure en position debout, à travailler physiquement et mentalement. Ces temps-ci (euh, qu’est-ce que je dis là? Depuis deux ans, plutôt!), c’est l’enfer au travail. On nous a coupé du personnel. On ne remplace pas toujours les filles qui sont malades. Les cas sont de plus en plus lourds. Les femmes qui accouchent ne sont plus ce qu’elles étaient. J’ai beau être infirmière que depuis 9 ans, je vois la différence. Les femmes sont plus âgées et ont des pathologies déjà présentent avant de tomber enceinte. Ça nous demande plus de soins, plus d’attention et plus de temps. Le problème est que nous sommes moins d’infirmières pour plus de patientes. Bref, du temps assis à faire nos dossiers… c’est une denrée rare! On coupe sur les pauses et les diners. Habituellement, ça ne me dérange pas. Je sais qu’il y a encore (à l’occasion) des journées où il y a peu de naissance. On reprend le temps là! Mais, depuis que je suis enceinte… couper mon 45 minutes de repas… ça parait! Ne pas prendre de collation à ma pause, parce que je n’arrive pas à prendre de pause… ça se ressent! Je sors de mon quart de travail épuisée, brulée et sur le bord des larmes.

Bref, il ne me reste qu’une journée à faire. Et j’en suis très heureuse! J’ai travaillé hier et… ce matin, je n’ai fait que dormir. Je n’ai pas le goût de rien faire dans la maison. Je ne sais pas par où commencer. Tout me semble une montagne. La semaine prochaine, je n’aurais rien d’autre à penser qu’à me flatter la bedaine et me reposer!

Publicités

Une réflexion sur “Dernière semaine, enfin!

  1. unemamanraconte dit :

    Hé bien la lecture de cette article permet de poser mon regard ailleurs! Je déplore ma situation d’enseignante à statut précaire mais ça me rappelle qu’il y a d’autres d’jobs où ce n’est vraiment pas évident non plus! Je te souhaite de vraiment pouvoir profiter de ce congé ! 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.