“Pourquoi moi, maman? Pourquoi, moi?”

Je ne veux pas vous écœurer. Je ne veux pas que vous m’enviez. Mais je dois vous dire que mes enfants sont rarement malades. Le nombre de fois que ma fille a eu besoin de voir un médecin se compte sur les doigts de la main. Mon fils n’a jamais pris d’antibiotique de sa vie. Ils ont été hospitalisés une seule fois alors qu’ils étaient bébés. Je ne peux même pas vanter leur génétique, car pour ma part, j’étais toujours malade! Otites par dessus otites, amygdalite sur amygdalites. J’ai même dû être opéré à l’âge de 6 ans.

Je n’ai pas beaucoup de souvenirs d’attente dans le froid à 6h du matin pour avoir un rendez-vous médical dans un sans rendez-vous. Je n’ai pas beaucoup de souvenirs d’attente à l’urgence. Je n’ai pas de souvenir d’avoir eu à chercher un médecin de famille pour eux. Je l’ai eu facile. J’en suis consciente …

Je crois que mes enfants sont juste bien chanceux. Mais n’allez pas croire que je n’apprécie pas ce fait, au contraire… mais quand il leur arrive d’avoir des rhumes comme tout le monde. Deux ou trois par hiver, parfois quatre. Et quand ça arrive… oh malheur à moi! Ils ont toujours leur rhume à quelque jours d’intervalle et ça devient la fin du monde pour eux (et pour moi par le fait même!) Quand ils ont un rhume, ils deviennent des âmes en peine! Ils font tellement pitiés (Lire sur un ton ironique, svp!) Ils peuvent se réveiller trois fois dans la même nuit. Ils viennent me voir et chignent qu’ils n’arrivent pas à dormir.

Les phrases préférées de ma fille sont :

  • Pourquoi je suis malade, maman?
  • Pourquoi moi??
  • Pourquoi j’ai mal à la gorge?
  • Touche mon front, j’suis chaude hein? Est-ce que tu peux prendre ma température?
  • Pourquoi j’ai chaud, pourquoi j’ai froid?
  • Pourrrqqqquuuoooiiiiii???

Et toutes ces phrases sont dites sur un ton où l’on perçoit les lamentations et la souffrance terrible dont elle est affligée. Parce qu’un rhume sans fièvre est LA fin de son monde! C’est le drame! Ils vont me réveiller deux à trois fois par nuit pendant quelque jours et une fois que le rhume est clip_image002chose du passé, c’est au tour de l’autre à commencer la petite routine du réveil nocturne et des éternels : pourquoi je suis malade, mamaaaan!

J’ai une Drama Queen et Drama King du rhume et, à ce moment-là je réalise à quel point je suis chanceuse qu’ils ne soient pas plus souvent malades! Je n’y survivrais tout simplement pas!

Publicités

Une réflexion sur ““Pourquoi moi, maman? Pourquoi, moi?”

  1. Maman raconte dit :

    Hihihi! J’imagine trop bien la scène ! C’est vrai qu’il y a des parents qui passent leur temps à l’urgence avec leurs enfants, on se compte chanceux quand se ne tombe pas sur nous!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.