Une belle rencontre

une belle rencontre.jpg

Vendredi dernier, j’ai fait une magnifique rencontre. La plus belle qui soit. J’ai déjà hâte que ça se reproduise. J’ai eu la chance de voir ma première petite nièce née à 36 semaines pesant à peine 5 lb 12 oz. Elle est tout simplement magnifique avec ses petits cheveux blonds et ses grands yeux bleus. Je suis en amour! J’ai craqué dès que je l’ai vu. Que dire quand je l’ai prise! Dire que j’ai une autre nièce qui est en route pour les prochains jours! Je ne me peux plus! J’adore les nouveau-nés. J’aime ces petites boules de chaleur et d’amour qui ont une confiance absolue en nous.

« Un enfant endormi est bien le plus beau, le plus tendre et le plus plaisant spectacle qui puisse s’offrir à des yeux humains. » de Stijn Streuvels

En prenant ma petite nièce, je me suis rendu compte à quelle point les bébés me manquent. Je ne pensais pas que ça finirait par me manquer. Et, je ne parle pas d’avoir un bébé. Ça c’est sur que ça me manque. J’ai hâte de prendre le mien, de le cajoler, de le consoler, de l’allaiter, de l’embrasser… Tout ça me manque, mais ce qui me manque aussi est de prendre soin de mes petits prématurés. Ça me manque de nourrir un nouveau-né, de le prendre, de rassurer ses parents. Ça me manque de travailler. Je n’ai pas le goût de me replonger à temps complet comme je le faisais, mais un petit retour progressif tel que prévu. Un petit retour pour avoir le bonheur de prendre soin de mes bébés!

Dire que je ne croyais pas ressentir cela, il y a à peine quelque temps. Dire que je ne croyais pas avoir hâte de retourner au travail. Dire que je n’étais même pas sure de vouloir un autre enfant et que maintenant, quand mon amoureux me dit qu’il en voudrait deux… je ne rechigne plus à cette idée! C’est fou comme tout change dans la vie! En attendant, j’ai vraiment hâte de revoir ma petite nièce et de rencontrer la prochaine!

Publicités