Confusion

Je reviens de mon rendez-vous chez ma psychologue. Sincèrement, je ne sais plus où j’en suis. Ce que je retiens de ma rencontre?? Je m’en fais trop. Mon ex prend trop de place dans ma vie, du moins dans ma tête. Mes enfants sont plus forts que je ne le crois. Selon ma psy, je vois trop de négatif, je donne trop d’importance à mon ex et ainsi, je m’en fais trop. Je suis trop anxieuse. OK. C’est vrai. Mais je fais quoi? Comment est ce que je me sors de tout ça? Comment est ce que je fais pour ne pas me stresser? Comment est ce que je suis supposé « éliminer » mon ex dans ma vie? Il va toujours en faire partie. Il est le père de mes enfants! Bon, on ne se voit pas. C’est déjà un bon point. Je ne veux pas empêcher mes enfants d’en parler. Je sais que je dois me détacher de tout ça.

Je ne suis pas sure de ce que je dois faire maintenant. Est ce que je poursuis les procédures ou non? Est ce que c’est vraiment moi qui s’en fait avec rien ou est ce que je n’ai pas réussi à lui faire comprendre ce qui se passe réellement?? Est ce que je ne suis pas une bonne patiente? Ou est ce que c’est elle qui ne me comprend pas? Je suis mélangée. Je ne sais plus où j’en suis. Qu’est ce que je fais?

ARGGH! J’aime pas ça!

Pour la première fois, j’ai eu l’impression d’avoir eu du feedback de la part de ma thérapeute. J’ai vraiment eu l’impression qu’elle était attentive à ce que je disais. Je parlais de ce que je ressentais. Peut être que ça me prenait tout ce temps pour me sentir un peu plus en confiance. Par contre, je ne suis pas sure d’aimer ce que j’ai reçu de sa part. Je le sais que je m’en fais pour rien. Je le sais que je suis stressée tout le temps. Que ce n’est pas si pire que ça ce que je vis si je me compare. Je le sais que je donne trop d’importance à ce que mon ex pense, dit ou fait. Je le sais que je ne vais pas bien. Comment est ce que je fais pour aller mieux? Comment est ce que je fais pour me « foutre » de ce que l’autre dit sur moi ou sur mon copain aux enfants? Comment est ce que je peux ne pas m’en faire sur les séquelles que tout ça aura sur mes bébés? Comment est ce que je peux aller mieux? J’ai toujours des crises de larmes pas possible. Quand je commence à pleurer, y’a plus rien pour m’arrêter. Je me retiens de ne pas crier par moment, car j’ai peur de ne plus jamais m’arrêter si je commence! Je voudrais hurler que je ne me sens pas bien! Que j’ai peur d’être toujours comme ça! Je me dis même par moment que c’est mon ex qui a toujours eu raison. je suis une *** de folle! Je sais que j’exagère en ce moment. Mais je me sens vraiment comme ça par moment… souvent.

Je sais que mon avocate ne pourra peut-être rien pour moi. Mais qu’est ce que je fais? Je laisse tomber, car ça ne donnera rien ou je tente le tout pour le tout? Je laisse tomber et j’attends qu’il finisse son cours? J’attends que les enfants soient plus vieux? Je fais quoi , moi pendant ce temps? Je suis melée. Je ne sais plus ce que je dois faire. Je tourne en rond. Je ne sais pas plus où j’en suis. J’ai un paquet de questions. Pas de réponse.

Peut-être que ma thérapie commence à fonctionner si je sors de mon rendez-vous plus confuse que lorsque j’y suis entrée…

3 réflexions sur “Confusion

  1. Fanny Beaupré (@MmeFannyB) dit :

    Quand j’ai fait ma thérapie après le décès des jumelles j’étais comme toi, je sortais plus confuse et plus enragée que lorsque j’entrais. Elle me disait des choses que je savais mais que je ne voulais pas contrôler. Un soir que je faisais de l’insomnie j’ai tout analysé ma thérapie, ce qu’elle me disait, ce que je ne voulait pas entendre, j’ai réfléchit et tout d’un coup, je ne sais pas pourquoi ni comment mais tout est devenu clair, j’ai compris et à partir de ce jour j’allais mieux, pas parfait mais mieux. Ce que j’essaie de t’expliquer c’est laisse toi du temps, encore du temps et tout le temps que tu as besoin. Une thérapie c’est long et c’est pas pour rien. Pour l’instant tu crois que tu n’en sort pas mieux mais un jour tu vas en sortir gagnante. Bon courage.

    J'aime

  2. Julia S. dit :

    C’est la première fois que je commente pourtant je te lis depuis longtemps. Ça m’a pris 6 ans avant de me décider d’aller voir quelqu’un et d’entrer en thérapie. Avant je faisais avec les moyens du bord et parfois j’allais mieux, souvent la dépression, l’anxiété, le stress prenaient le dessus. Mais, je disais, voyons comparée aux autres je suis correcte.
    La thérapie c’est pas toujours agréable, c’est un peu le but aussi. On entend pas toujours ce qu’on veut entendre sur soi. On se rend compte qu’on s’est convaincu de pas mal de choses qui ne sont peut être pas ce qu’elles sont en réalité. C’est un exercice long et pénible, mais dis-toi que il permet aussi d’avancer. De voir certaines choses en face et si on ne peut les changer d’adopter une attitude appropriée pour ne plus que ça nous mange l’existence. J’y arrive de mieux en mieux. Des moments de confusion et de doute comme le tien j’en ai eu. Beaucoup.
    Mon conseil: après chaque séance, laisse-toi deux à trois jours. Le temps que les choses se calment: tu verras ensuite que malgré le fait que tu ne sois pas toujours d’accord sur le coup avec ta thérapeute, elle te permet peut être de voir les choses sous un autre éclairage.

    Bonne chance et lâche surtout pas!!!!
    Si tu veux m’envoyer ton mot de passe pour les articles protégés je te laisse mon courriel!

    Julia

    J'aime

  3. Damia dit :

    Fanny, merci beaucoup! Depuis le début de ma thérapie, ma mère me disait souvent qu’il serait normal que je me sente mal lorsque je sortiirais du bureau. Jusqu’à présent, je sortais de là comme j’y étais entré. Je ne voyais pas de différence. Je crois que dans le fond, la vrai thérapie fait juste commencer.

    Julia : Merci d’oser écrire! Je me rends compte que je ne suis pas seule la dedans. Je sais que plusieurs ont eu à traverser des trucs semblables. Mais quand on est en plein dedans, on dirait tjrs que c’est la fin du monde. Je sais que les jours vont finir par être plus roses. J’ai déjà connu des jours sombres et je m’en suis toujours sortie. Je me sens encore confuse… j’ai trois semaines pour me remettre avant la prochaine séance! Je vais en profiter pour me plonger dans ma tête pour tenter d’éclaircir un paquet de trucs. Un jour à la fois. Je crois bien que ça va devenir ma devise. Écris moi à cette adresse : pommecerise@gmail.com et je vais t’envoyer mon mot de passe.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.