Weekend de trois jours

C’est un weekend de trois jours qui se termine. Trois jours avec mon amoureux seulement. Trois jours à ne rien faire. Trois jours à dormir, relaxer et manger quand ça me disait. Sincèrement, ce sont les premieres journees qui m’ont vraiment données l’impression de prendre soin de moi. Ce sont aussi les journees qui m’ont fait réalisées que je ne suis pas prête à retourner au travail. En fin de semaine, j’ai eu un souper de famille. On était une dizaine. J’aurais voulu etre ailleurs. Aucune concentration de ma part. Pas d’interet pour personne. Un coup de fatigue intense. Je me rends compte que s’il y a trop de monde, je ne me sens pas bien. Je fatigue. La seule chose à laquelle je pense est de partir. Si je suis seule avec mon amoureux, ca va. Mais encore une fois, il ne faut pas que ca s’eternise apres le repas. Des que j’ai terminé, je pense juste à partir.
Si on tente d’écouter un film, au bout de 20 minutes, je fixe le mur et n’ecoute plus rien. De quoi j’aurais l’air au travail? Je ne sais plus. Je ne.veux pas y penser. Les bebes ne me manquent pas. La job ne me manque pas. M’occuper de moi me suffit amplement pour le moment. Encore plusieurs jours avant de revoir le médecin et la psy. Mais au moins, je commence à realiser que mon medecin a bien fait d’insister pour que j’arrete un moment. C’est un bon debut pour moi.