Être maman, ce n’est pas toujours facile

Des fois, je me demande si ce n’est que moi qui n’a tout simplement pas le tour. Parce qu’honnêtement, être une maman… ce n’est pas toujours facile! En ce moment, je ne comprends pas ce qui ne va pas. Vraiment pas. Pourquoi est ce que c’est si simple avec Bébé et si compliqué avec Princesse? Est ce que je suis une si mauvaise mère? Je suis fatiguée. Je suis tannée. Et je m’en veux de ressentir une telle chose. J’ai longtemps hésité à l’écrire. Pourquoi? Je ne sais pas. Je dois avoir l’impression de rater mon coups.

Être maman ce n'est pas toujours facile

Avec Bébé, tout est facile. Simple. Quand je suis seule avec lui, je n’ai jamais besoin de répéter. Il écoute. Malgré son terrible two. J’ai parfois droit à des « non », des « je suis pas capable » ou du boudin, mais jamais rien d’extrême. Je lève le ton ou fait des gros yeux et voilà qu’il acquiert à ma demande non sans rouspété, mais il le fait! S’il ne me comprends pas, il va répéter 50 fois de suite « Quoi? », mais au moins j’ai droit à un feedback! Il est très rare que j’ai à le disputer deux fois pour la même raison. Quand je suis seule avec lui, il accepte de jouer seul et me permet de faire un peu de ménage. Il vient réclamer un calin de temps en temps et ensuite on joue ensemble. Bon, je n’arrive plus à le coucher l’après-midi, mais il va avoir 3 ans dans moins d’un mois et, je suis si peu souvent avec lui que je crois que c’est plus pour mon bonheur personnel que je ne le couche pas.

Pour ma fille… c’est une autre histoire. Elle a maintenant 6 ans et j’avais l’impression que ça c’était replacé dernièrement. Grave erreur. J’ai vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tuer, faut croire! Je peux répéter 50 fois en ligne une même phrase et je vais avoir droit à…. rien. Aucun regard, aucun feedback. Elle continue de jouer ou d’écouter la télé jusqu’à ce que je la menace d’une quelconque punition. Là, elle va me répondre qu’elle n’a pas entendu, ce met à pleurer et me répond sur un ton digne de tous les adolescents! Je n’ose pas imaginer ce que se sera quand elle sera dans son adolescence!

Si je lui dit non pour quelque chose, je deviens alors la méchante marâtre qui dit toujours non. Je suis plate. J’en viens à me dire que je ne suis vraiment pas importante pour qu’elle ne daigne même pas me répondre un oui ou un non. J’suis quoi, moi finalement? Rien?? Est ce qu’elle ne m’entends vraiment pas? Est ce si peu important ce que je dis? Y a t-il un problème physique? Est ce qu’elle se concentre tellement dans ce qu’elle fait pour qu’elle ne m’entende réellement pas? Je ne sais plus quoi penser.

Et quand ils sont les deux ensembles… OMG! Les disputes sont omniprésentes. La jalousie. Les coups en dessous de la table. Les « C’est pas moi, c’est lui (ou elle) » , « j’ai rien fait », « tu dis toujours oui à Bébé ». Les cris, les pleurs. Bref, ça me tue! Et une fois qu’ils ont réussi à me rendre complètement en maudit, voilà que la grosse complicité est présente. Ils rient, jouent, planifient des mauvais coups ensembles. Mais rendu là, je n’ai plus aucune patiente même pour les entendre rire et je recommence à m’en vouloir de m’être emporté, de ne pas être assez patiente, de ne pas être assez présente.

C’est quoi la recette, le truc? Parce qu’en ce moment, je ne trouve pas ça facile d’être une maman…

4 réflexions sur “Être maman, ce n’est pas toujours facile

  1. la puce dit :

    Allo, ne te juge pas tant! On est si bonne pour le faire nous les filles!
    J’ai une amie (qui a 4 garçons) son aîné vit/est comme ta princesse. Elle répète 50 fois son nom, mais tant et aussi longtemps qu’elle n’a pas de contact visuel avec lui c’est comme si il ne l’entendait pas!!
    J’espère que ça aidera ton quotidien.
    Profites du soleil, ça équivaut à 3 jours de dodos !

    A bientôt
    xx

    J'aime

  2. Évangéline dit :

    Moi c’est mon 2e qui lui ressemble!! Mon 1er, docile, écoutant, responsable, mais le 2e…ouf!! Et la 3e, une princesse diva!!!

    Alors moi aussi des fois je me pose la même question…

    J'aime

  3. La Pie dit :

    Ça fait quelque fois que je te lis, c’est drôle, tu ne parles jamais de PapaPomme… On te connaît bien, toi, tes enfants, tes parents, mais chaque fois que je te lis, je dois avouer que je me demande ce qu’il en est du coeur de Pomme🙂

    J'aime

  4. Damia dit :

    La puce : merci. Probablement que ce que je dis n’es pas assez intéressant pour qu’elle entende!🙂 Le papa s’en est mèlé. J’aurais préféré le faire seule, mais un moment donné je ne savais plus quoi faire et je le prends comme un manque de respect! Depuis, ça va mieux… du moins pour le moment!!

    Évangéline : Ça l’air qu’on doit tous en avoir un dans ce genre là dans toute bonne famille!🙂

    La pie : PapaPomme… je n’avais pas remarqué que j’en parlais si peu. Il est vrai que lorsque je l’ai fait, c’était surtout quand ça n’allait pas trop bien!😉 PapaPomme (ou Namour comme je le nomme), est avec moi depuis 10 ans maintenant. Il sait que j’écris sur ce blog, mais ne l’a jamais lu. Je ne sais pas pourquoi je n’écris pas. Parce que je ne voudrais pas qu’il se sente mal de savoir que j’écris sur lui. Parce que je ne voudrais pas que la journée où il se décide à le lire, il tombe sur un poste ou je suis en beau maudit contre lui. Parce que si je parle de lui, il y a plus de chance que qqun nous reconnaisse et l’anonymat me plait! Je vais regarder ça et écrire un peu plus sur lui afin de répondre à la curiosité de mes lecteurs (parce que si tu en parles,c ‘est que tu ne dois pas être la seule à se questionner!!)

    BOnne journée à toutes!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.