Petit manque d’assiduité

Depuis les derniers 6 mois, c’est la première fois que je manque autant d’assiduité à ce blogue. Je m’en excuse. Pour être honnête, je n’avais même pas réalisé que cela faisait si longtemps. Depuis un bon deux semaines, je n’ai pas ouvert mon ordinateur une seule fois sauf peut-être pour régler le compte de ma carte de crédit! Je prenais mes courriels par l’intermédiaire de mon cellulaire ainsi que les commentaires de mon blogue grâce à la merveilleuse application WordPress pour androïde. Mais pour lire vos blogues ou écrire… niet. Je n’ai rien fait! Et vous savez quoi? Ça fait du bien de décrocher un peu! De s’éloigner. Je n’ai pas fait de remise en question. Je n’ai pas douté du plaisir que j’ai d’écrire. Non, rien de tout ça.

Je suis seulement occupé à faire pousser un bébé tout neuf dans mon ventre! J’en suis maintenant à 10 semaines. Je suis fatiguée en permanence. Je dors tout le temps! Je me couche vers 9h30 tous les soirs. Je me lève à 5h00 pour aller travailler et quand, je n’ai ni les enfants ni le travail, je dors jusqu’à 9 ou 10h si ce n’est pas plus. Les nausées commencent tout juste à être moins pénibles. Je ne sais pas si c’est moi qui vieillis, la dépression récente ou juste le fait que ce soit une 5e grossesse, mais je la trouve un peu plus difficile. Il y a des journées où j’ai l’impression d’être enceinte de 5 mois! Malgré tout ça, je sais que j’ai un beau début de grossesse. Je me plains pour rien!

Côté vie professionnelle, ça va. J’en suis maintenant à 4 jours par semaine. Je revois mon médecin dans deux semaines. Je la vois à tous les mois afin de faire un bilan avec elle. Au début, en plus de la grossesse, je trouvais très difficile de faire deux jours consécutifs, mais avec le temps c’est de moins en moins difficile. J’ai retrouvé le plaisir que j’avais de travailler avec mes petits prématurés. Ce qui me dérange le plus est que je dois constamment vérifier mon horaire, car les filles qui s’en occupent ont tendance à oublier que je suis en retour progressif. J’ai beau avoir demandé de ne pas former de nouvelles infirmières ou étudiantes pendant mon retour, je me retrouve souvent à le faire. Les cas hospitalisés sont de plus en plus lourds. Le manque de personnel est tout simplement incroyable. On doit se battre pour être le nombre d’infirmières règlementaires. Les nouvelles coupures budgétaires menacent à nouveau des postes. Les filles qui quittent pour la retraite ne sont pas remplacées ni les congés de maladie ni les congés de maternité. Les supplémentaires obligatoires sont choses courantes maintenant. Je suis heureuse d’être en retour progressif, car ça ne me touche pas! Mais je vois mes collègues et amies subir la menace à tous les jours. C’est lourd. L’ambiance de travail en est affectée. Bref, plus le temps passe, moins les problèmes ne se règlent.

Quand je rentre à la maison, je me contente de me concentrer sur ma bedaine, mes deux enfants et mon amoureux. On n’a pas besoin des problèmes de job chez nous!!

About these ads

4 réflexions sur “Petit manque d’assiduité

  1. Heureuse de te lire …my god, 5e grossesse? Ça me semble bien normal que tu la trouve p-e un peu plus « toff » que les autres !!! Vivement pour toi que la période d’extrême fatigue commence à s’atténuer!
    Ne nous délaisse plus trop longtemps! ;)

  2. Moi aussi je suis contente de te lire :) J’avoue que je m’inquiétais un peu! Hi! Hi! Profite bien de ta bedaine, c’est le plus important :) Et pense à toi!

Les commentaires sont fermés.