Blues

Je déprime. Bon, peut-être que le terme est un peu fort, mais quand même. J’ai les blues. J’ai juste pas le goût. J’ai aucune motivation. Pourquoi?

Demain, c’est le retour au travail pour  moi. Je ne serais plus là le soir pour la routine, pour les dodos, pour les soupers en famille, les devoirs, les bains, les calins devant la télévision.  Je trouve ça toujours très dur de retourner travailler quand j’ai été un moment à la maison tous les soirs. Si je travaillais de jour, je crois que ce serait moins pire. Messemble que même si je travaillais, je vivrais quand même la routine avec mes enfants et mon homme. J’ai l’impression de les abandonner. Et pourquoi? J’aime mon travail, mais en même temps est c e qu’il vaut la peine que je les laisse? Est ce que tout ça mérite les sacrifices? J’ai des doutes. Surtout avec le retour au travail/études de mon chum, ça m’angoisse à fond. Je ne sais plus si tout ça vaut la peine. J’suis fière que mon chum ait des projets, mais j’ai l’impression d’être égoiste en continuant à travailler de soir.Mais en même temps, si je demande à aller de nuit, on a un problème le matin, car il doit partir très tôt et si je réussis à aller de jour, on va être deuxà être pogner dans le traffic matin s et soirs.

Mais en même temps, je ne peux pas ignorer que j’ai un poste permanent, avec des fériés, des maladies, 4 semaines de vacances annuelles, une prime parce que je suis de soir ainsi  qu’une prime parce que je serais assistante pour les prochains 6 mois. Et, je l’aime mon département, j’aime mon équipe. J’aime le fait que je ne demeure pas ds la même ville, que je ne risque pas de tomber sur mes patientes en faisant l’épicerie, Le voyagement ne me dérange pas. L’horaire est parfaite pour mon rythme à moi. L’été, je n’ai pas à envoyer les enfants en garderie ou camp de jour, je peux faire venir une jeune fille juste pour le nombre d’heure où il me manque quelqu’un. Je commence à avoir suffisament d’ancienneté pour avoir un choix de vacances interessants…

Je sais que ça va me passer. Que je dois juste commencer par recommencer. Ça ne sert à rien d »angoissée trop vite. Un jour à la fois…

Judge me?

Judge me?, première mise en ligne par { Xana }.

Labyrinthe Artic Garden – Juillet 2009

Hello Girly

Hello Girly, première mise en ligne par { Xana }.

rentrée, la suite!

Revirement de situation total! Lundi midi, je suis venu écrire que mon chum avait recommencé les cours et qu’il me semblait stressé. J’ai aussi été stressée toute la maudine journée en raison du ton de voix qu’il avait quand il m’a appelé sur l’heure du diner. Il me semblait alors découragé. En tout cas, je ne vous répéterais pas tout ici, vous avez juste à aller lire ici pour ceux qui ne l’ont pas lu.

Lundi soir, donc je me suis dépêché d’aller chercher ma fille chez ma mère afin d’être à la maison au moment même où mon Homme mettrait les pieds dans l,appartement afin de savoir comment il allait. Tout un changement d’attitude, je vous dis! Il était en pleine forme, mais demerait quand même stressé. J’ai essayer de l’encourager en lui disant de laisser passer la semaine. Qu’on ne peut pas se faire une idée de ce que ce sera juste après une seule journée.

Journée deux, soit mardi…. Ce fut tout un changement dans son attitude et sa façon de voir la future session. Wow! Il a eu deux cours entre-coupé d’une pause de 4 heures. Il est revenu hyper motivé, encouragé avec ses nouveaux gros livres. Il a pu s’avancer dans son étude dans son gros trou de 4 heures. Bref, ce n’était pas le même homme! Nous voilà tous rassuré! Il a même déjà un stage d’observation où il peut peut-être choisir son milieu de stage. Il voudrait peut-être le faire dans mon hôpital. Ce serait bien, très bien même!

Ça me rassure de le voir comme ça. Me semble que juste le fait que son attitude soit positive laisse entrevoir un avenir plus positif. C’est sur que 3 ans, ça passe très vite. Qu’une session de 15 semaines,ça passe encore plus vite. Il va avoir la possibilité de faire plus d’heure de travail que prévu.  Donc un peu plus d’argent dans nos poches. Car faut pas se le cacher, c’est surtout l,argent qui est un stress pour le moment, mais pour ma part, si je fais un supplémentaire ou deux par mois, ça couvre emplement l’argent perdu par le temps des études. Et on doit focuser sur le salaire à venir!

C’esty juste qu’en ce moment, nous serions prêt à avoir notre maison, notre chez nous. Nous sommes dans une période où on aimerait ça avoir un petit jardin à s’occuper, peinturer, organiser, faire des plates bandes, une haie…. Programmer un bébé serait aussi tout intéressant, mais pour le moment… c’est en attente. Ça va venir. On travaille pour s’offrir une belle qualité de vie, une belle vie et un beau futur si on oublie qu’on sera deux à travailler dans les hôpitaux… mais ça c’est une autre histoire.

rentrée

J’ai l’impression d’être une énorme boule de stress. Je suis le stress incarné. J’exagère à peine.

Mon Homme a recommencé ses études aujourd’hui. Aujourd’hui, il retournait sur les bancs d’école après 5 ans de travail. Il veut essayer d’améliorer notre qualité de vie en changeant de métier. Pas facile. Je l’ai jamais vu aussi stressé dans les dernières journées. Le stress par rapport à l’argent (son salaire coupe de moitié), l’organisation avec les enfants (Faut pas oublier que je suis de soir, donc va falloir qu’il organise les devoirs de Pitchounette et les siens), et juste l’idée d’être encore à l’école à 29 ans ne semble pas facile à gérer et le transport (son cours est à Montréal, nous sommes qq part en Montérégie). Je voyage ça tous les jours, mais moi…je suis de soir. Donc pas de trafic ou à peine.

Il m’a appelé deux fois depuis ce matin. La première pour me dire qu’il était bien arrivé à l’heure. La deuxième après son premier cours. J’ai pas trop aimé son ton de voix. Il semblait découragé, peu enjoué. Ça me donne un drôle de feeling. J’ai comme l’impression qu’il passera pas au travers. Il n’a pas le goût de retourner aux études. Peut-être que je me trompe et je l’espère (pour lui), car je n’ose imaginer la déception qu’il aurait s’il ne passe pas à travers. Pour les notes, j’ai aucun doute. Il est doué. Il n’a pas 17 ans. On apprend plus facile en vieillissant même si la mémoire n’est pas la même.  C’est sur aussi qu’il a tjrs une genre de simili dépression à chaque automne. J’ai hâte de le voir ce soir. Voir de mes yeux, de l’entendre me parler de sa journée. Je m’ennuie et j’angoisse en attendant..

Confession

Je crois que je suis sur le point de perdre toute crédibilité en tant qu’infirmière.

J’ai un ongle que je risque de perdre. Non, je vais le perdre c’est officiel. Hier soir, je l’ai accroché et il a lever. Déjà qu’il était mal en point. Je suis incapable de regarder mon orteille sans me sentir mal. Je suis incapable de lui toucher. Ça me donne des nausées et je me sens mal.

Je fais dur. Faut qu’il tombe tout seul, car la moumoune que je suis sera incapable de se le faire arracher chez le médecin. Ça m’écoeure…

Brrr…..

Mes deux clowns

Mes deux clowns, première mise en ligne par { Xana }.